corse,xi,novale

Vos Albums

Albums publics

Concours

CORSE -XI- NOVALE  

Auteur :
PHIL - 391201lui écrire blog
(Ses albums)
  Impression :

(Détail)
Noter cet album

Description : Pourquoi avoir classé ces albums réalisés à quatre mains par Musetta et votre serviteur dans la catégorie "fêtes" ?
Oh simplement parce que c'en fut une pour moi de redécouvrir "mon île" accompagné d'amis chers à mon coeur !
Elle a été chantée, peinte, photographiée, déclamée, admirée, jalousée et sa devise est plus vraie que jamais: "toujours conquise, jamais soumise".
Radieuse, sauvage, pudique, elle offre des palettes de couleurs invraisemblables, des senteurs inoubliables.
Corse, Ile de Beauté, jamais ton nom n'aura été si bien porté !
Avec l'accord de la modération pour la publication des photos de nos enfants qui ont eu des vacances de rêve ! Merci pour eux et pour nous.
Plus qu'un voyage, un pélerinage au bout duquel l'émotion est réellement au rendez-vous. Plus de vingt ans que je ne suis venu puiser à la source, plus de vingt ans sans revenir sur les traces de mes aïeux...
 



Sur la route qui monte au village, un petit lac dissimulé derrière les arbres.
 



Alors que nous avons pris de l'altitude, au loin se dessinent les étangs de Diana.
 



Un autre aperçu, sous un angle différent.
 



Et même si Pat est heureuse de chevaucher la monture de Sweet,
 



Une pause rafraîchissante s'impose !
 



Et au gré de notre route,
 



au détour d'un virage,
 



surgissent des villages
 



ou encore là, un barrage.
 



Plus folkloriques, peut-être,
 



mas bien plus insolites,
 



voire dangereux,
 



les animaux
 



déambulent librement
 



sur les routes.
 



Ils ont tout loisir d'en imaginer nos amis motards des lonzo, coppa, figatelli, rumsteacks et autres bonnes choses !!
 



Après avoir vécu toutes ces émotions, bravé tous ces dangers, nous voilà arrivés.
 



Imposante sur la place, l'église à l'ombre de laquelle je me suis tant amusé étant enfant...
 



Mon village, perché en Castaniccia, intime, secret mais si accueillant !
 



Ils sont plusieurs de ma famille à avoir donné du travail aux graveurs...
 



Ce monsieur avec lequel je discute n'est pas un parent mais nous portons le même nom.
 



Si l'intensité a été différente, mes amis, vous avez saisi et respecté cette émotion qui m'a étreint devant
 



la maison de mon père. Je vous en remercie encore aujourd'hui.
 



Merci aussi, merci surtout pour cette mammie que vous avez rencontrée. Grand merci à elle pour son accueil mémorable, là sous la tonnelle. "J'aime tout le monde et tout le monde m'aime", nous a confié "Mammie Anne" !
 



Et à chacun de prendre place devant l'invitation pressante de Mammie Anne. Soledonne et Milady se trouvent bien à l'ombre !
 



L'ami Sweet et moi-même ne sommes pas de reste pour rire aux nombreuses anecdotes contées par Mammie Anne.
 



Mémoire vivante du village, Mammie Anne a connu tous mes oncles et tantes et mon père (12) et me parlent en détail de chacun d'eux !!
 



Pour lui avoir parler d'une petite source que j'ai connue, elle me prend même le bras pour m'en montrer la direction.
 



Intarissable Mammie Anne ! Le café ne chauffera jamais, elle a encore et toujours une histoire aux lèvres !!!
 



L'auditoire est là aussi, attentif, qui en redemande !
 



D'ailleurs, c'est simple, je me suis emparé de la casserole. En fait, Mammie Anne ne voulait pas être photographiée avec cet ustensile en main !!
 



Musetta et Ylaïashen savourent eux aussi ces précieux moments,
 



tout comme le fils de Mammie Anne arrivé sur ces entrefaites.
 



Mais il nous a fallu prendre congé. Aucun appareil n'a crépité pour fixer cet instant, les yeux étaient trop embués... Seul un regard sur la maison paternelle...
Vous ai-je dit que Mammie Anne voulait nous garder à souper ? Sainte femme !!!

 



Et nous voilà repartis pour nous arrêter à nouveau pas trés loin de Novale,
 



attirés par ce couvent.
 



Personne n'ose briser le silence des lieux.
 



Resituez donc ces lieux en pleine montagne
 



Et vous n'en saisirez que mieux la sérénité !
 



Allez , une p'tite note d'humour pour nous rappeler à la réalité joyeuse de cette merveilleuse journée!!
Ne pensez-vous pas à un vieux western ??
 



Et la route redescend vers la plaine, nous livrant comme à l'accoutumée de merveilleuses surprises.
 



Allez va, juste pour le fun, question d'immortaliser encore cette belle amitié !
 



Passage obligé à Orezza. Tous les Corses l'ont bue, la boivent ou la boiront un jour, l'eau d'Orezza !
 



Ferrugineuse, dites-vous ?
 



Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à regarder
 



la buse par laquelle elle jailli ou mieux encore
 



le visage de Pat maquillée par Soledonne reconvertie pour la circonstance en esthéticienne !!
 



Un dernier arrêt pour refroidir les moteurs.
 



Eh oui, les machines fatiguent, que voulez-vous !!!!
 


Tous les albums | Créez votre album



Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
ajouter aux favoris CORSE -XI- NOVALE