Vos Poèmes Poèmes Poètes Concours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Elle

Impression :

(Détail)
Elle fait onduler sa jolie robe dorée et moirée
Comme elle est belle à regarder!
Ses formes aux contours parfaits!
De celles que tu aimes caresser!
Elle a ce parfum obsédant et fruité
Celui qui t'excite et te fait chavirer

Elle te tient par tous tes sens
Elle connaît ta faiblesse...c'est là sa chance!!!

Elle t'attend dans le noir
Confiante d'être à toi, tous les soirs
Elle te laisse approcher, se laisse regarder
Touché, sans pudeur, elle s'offre à toi
Tu voudrais lui résister, mais elle fait scintiller
Sa couleur ambrée, tu as soif d'elle...elle le sait
Tu tends la main, t'approche et l'attrape par le col
Et dans un geste d'absolue soumission tu te donnes à elle
Doucement, elle vient déverser dans ton gosier
Desséché, sa liqueur empoisonnée, au goût grossier
Te brûler jusqu'au plus profond de ton corps
Mais tu vas en redemander encore et encore

Et lorsque, dégoûté, tu la laisseras échapper
Dans un dernier éclat, elle explosera
Sur le sol, en mille morceaux
Son venin irradiant toute ta peau



Enregistré le 25 Février 2008 à 08:34
par Philippe - 1241248 lui écrire blog
(tous ses textes)

Oeuvre Originale

Auteur :

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
9 connectés au chat
29 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Elleconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Elle fait onduler sa jolie robe dorée et moirée Comme elle est belle à regarder! Ses formes aux contours parfaits! De celles que tu aimes caresser! Elle a ce parfum obsédant et fruité Celui qui t