Vos Poèmes Poèmes Poètes Concours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

" LUI "

Impression :

(Détail)
Tu es venu au mois de mai,
la pièce embaumait le muguet.
Par la fenêtre sans rideau,
tu m'as regardé sans un mot.
Tes doigts m'ont écris une phrase,
je t'ai répondu sans ambages.
De toi! tu ne me disais rien,
quelques mots, bye bye! et plus rien.
Tes cheveux étaient-ils bruns!
tes yeux étaient-ils verts!
tu restais pour moi, un mystère...
Pourtant! je devinais chez toi du respect,
envers la femme que j'étais.
Tu rebondissais toujours sur mes mots!
et, nous montions un joli scènario...
La flûte, le bâton, les monts et vallées,
mes lèvres....un vrai sortilège....
Dans tes écrits! beaucoup d'humour,
je le devinais un peu plus chaque jour.
Un mois! quatre mois se sont écoulés,
je t'ai de plus en plus apprécié.
Bien longtemps après nos premiers mots,
De toi! j'ai reçu une photo....
comment ne pas te trouver beau!
Enfin! le puzzle commençait à s'agrandir,
trouver quelques pièces pour le finir.
Merci à toi, de m'avoir souvent fait rire
en m'emmenant dans tes délires...
Maintenant! il reste à trouver le chemin,
évidemment! tracé par le destin....



Enregistré le 4 Septembre 2004 à 22:03
par akapela - 1098152lui écrire blog
(tous ses textes)

Oeuvre Originale

Auteur :
AKAPELA...

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
9 connectés au chat
29 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris LUIconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Tu es venu au mois de mai, la pièce embaumait le muguet. Par la fenêtre sans rideau, tu m'as regardé sans un mot. Tes doigts m'ont écris une phrase, je t'ai répondu sans ambages. De toi! tu ne m