affectionnais
Liste| Suivant >>
 

Je l'affectionnais...

 
Il y a de ces souvenirs, auxquels nous ne pouvons mettre d'étiquette. Cela ne vous est-il jamais arrivé ?

Vous savez, ô combien vous savez, que ce souvenir remonte à un temps bien passé, et, e même temps, cela vous semble hier.

Cette rencontre, LA rencontre, une de celle que l'on ne fait qu'une fois dan sa vie, elle est si belle et si grande, qu'elle nous bouleverse et fait chavirer toute notre notion du temps. Tantôt si proche, tantôt tellement loin.

Cette rencontre là, je l'ai faite un jour, sur ce site, ou, aujourd'hui, 14 ans plus tard, je suis en train de vous écrire.

En ce temps, malheureuse en amour je me suis refugiée dans ses mots, oubliant mes meaux.

IL fût mon tout, mon doux, mon avenir.
Nous discutions des heures durant, moi, hors de France et de mes repères, il devint mon quotidien, mon absolu.

Mon temps libre lui était dédié, cette sensation troublante m'envahissait alors, mêlant soif de vivre, de le vivre et oubli de soi tellement l'autre devient soi.


Je l'avoue nos situations n'étaient guerre des plus commode, même si cela devient à la mode, je ne suis pas de ce genre de femme qui plaide l'ôde à la liberté.


Nous étions tous les deux engagés. Et puis, lorsque enfin je pris la décision de quitter ma prison, cet homme que j'ai tant aimé, me laissa seule avec ma liberté.

Il choisi quant à lui, de continuer sa petite vie, celle qui de toute façon il avait commencé sans moi.

Soit.

Je ne peux renier en avoir profité, avoir redécouvert chaque angle de ma vie de jeune femme ébahie face à tant de choses à redécouvrir, a vivre à m'ennivrer.


Petit à petit, je le rangea, dans un coin de ma mémoire, que, temps à autre, j'éclairais à la lumière dançante de la bougie.


Puis je refis ma vie, et donna la vie, aussi.


Mais il était là... quelque part.
Pas que je vivais dans le passé, je suis une femme de demain, le passé est un fantôme que je déteste réveiller.

Puis.... un jour d'août 2017 au détour de ma boîte mail, voilà que j'y découvra une surprise.....


Revoilà cet homme, celui qui me bouleversa, revenir vers moi, cela me paraissa innimaginable. Pourtant c'était bien lui.


Je feins à ce moment là me rappeller de lui, comme un affront face à son abandon.


Je ne puis feindre longtemps avant de lui dire combien son visage, ses yeux ses mains sa voix m'avaient manqué.


Sans que je ne crie gare, il entra de nouveau dans mon quotidien, je succomba à nouveau délaissant ma vie, celle que je m'étais construite en tentant de perdre ma mémoire.


La suite... qui la veut ?


Enregistré le 2 Janvier 2018 à 19:35
par 3114557

Oeuvre Originale

Auteur :
Moi même

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
13 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Je l'affectionnais...