aller,avant
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Aller de l'avant...

Impression :

(Détail)
Moi qui n'aimais que toi, moi qui ne pensais pas
pouvoir regarder là où tes yeux n'étaient pas,
moi qui t'ai adulé comme on prie les dieux
Moi qui ne savais pas vivre autrement qu'à deux …

Moi qui te mettais haut dans l'échelle du coeur
Prête à me saboter pour te lancer des fleurs,
Je me suis oubliée en croyant trop en toi
Je ne me voyais plus car je ne m'aimais pas.

Aujourd'hui, j'ai compris qu'il me fallait trouver
d'abord l'enfant perdu puis la femme envolée
celle qui était en moi et que j'avais laissée
pour être un peu de toi, occultant mes pensées.

Tu n'en demeures pas moins quelqu'un de merveilleux
mais je suis à ma place et je me sens bien mieux
quand enfin je m'écoute et défends mes idées
je n'ai plus peur de moi, j'ai envie d'exister.

L'amour est un échange, pas une vénération
Le sentiment d'aimer n'est pas une addiction,
C'est en devenant soi qu'on peut enfin donner
Quand on se sait capable d'être soi-même aimée.



Enregistré le 11 Mai 2011 à 01:06
par 2428758

Auteur :
Inconnu

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
2 connectés au chat
36 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Aller de l'avant...conseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Moi qui n'aimais que toi, moi qui ne pensais pas pouvoir regarder là où tes yeux n'étaient pas, moi qui t'ai adulé comme on prie les dieux Moi qui ne savais pas vivre autrement qu'à deux … Moi qu
aller,avant