beauvais

Vos Albums

Albums publics

Concours

BEAUVAIS  

Auteur :
Sylvie - 2635386lui écrire blog
(Ses albums)
  Impression :

(Détail)
Noter cet album

Description : Beauvais avril 2009 !

Hommage à ma grand-mère ! pleurer


Que la vie est triste

J'sais pas ce qui m'arrive ce soir
T'es là et j'ai peur dans le noir
Comme ces nuits où tu n’es pas là
Où je suis seul sans toi
Tu sais être seul c'est la mort
C'est comme un cancer qui te mord
Tu te sens mourir chaque instant
Sans pouvoir dormir pour autant
Et tu fais le tour de ta chambre
Et tu sens ton cœur qui se cambre
Et qui cherche un recoin d'amour
Ton corps fermé à double tour
Et tu sors tu vas dans la rue
Tu cours après ta vie perdue
Tu vas sans savoir où tu vas
Tu bois sans savoir quoi tu bois

Que la vie est triste mon amour, mon amour

T'as beau dire qu'la vie est belle
Quand tu regardes autour de toi
Le ciel au-dessus des poubelles
Y a d'la suie sur les toits
T'as beau te dire qu'le monde est beau
Quand tu te sens bien dans ta peau
Mais suffit qu't'ailles y faire un tour
Pour avoir mal dans tes beaux jours
Et tu vois les gens qui ont mal
Et tu te dis qu’ce n’est pas normal
Alors pour pas être malheureux
Comme un con tu fermes les yeux
Et puis le soir seul dans ton lit
Tu cauchemardes à la folie
Tu revois tous ces cœurs blessés
Tu panses tes rêves gercés

Que la vie est triste mon amour, mon amour

C'est dingue ce qui peut arriver
Comme histoires tristes à en crever
Souvent tu perds dans le malheur
Le vrai sens des valeurs
C'est comme ça partout sur la terre
Plus rien ne va plus ou laisse faire
Des fois je voudrais tout changer
Mais j'suis coincé j'ose pas bouger
Y a plus d'mal y a plus d'bien
Y a qu'des gens qui vivent comme des chiens
Le monde est plein de gens comme ça
Qui vivent et qui savent pas pourquoi
Tu rêves et tu traverses la rue
Une bagnole passe et t'passe dessus
Les gens s'en tapent un maximum
Ça ne pèse pas lourd la vie d'un homme

Que la vie est triste mon amour, mon amour

Dis-moi que'q'chose à part le cul
Qui vaille la peine d'être vécu
Si p't'et' se faire un ventre rond
À la santé dans sans un rond
Vive la médaille en chocolat
Si les autres la loupent attrape-la
L'argent c'est fait pour être heureux
Ceux qu'en ont pas tant pis pour eux
Oublie ceux qu'habitent rue d'l'oubli
Les vieux qui meurent seuls dans leur lit
Parce qu’ils n’ont personne à parler
Et pas d'autre parent qu'la télé
Moi ça m'donne envie d'pas être né

Comme l'enfant qu't'as pas pu m'donner
J'ai pleuré quand tu l'as perdu
Mais peut-être bien qu’je n’aurais pas dû

Que la vie est triste mon amour, mon amour

La souffrance chancre immobile
Qui t'attend comme une araignée
Tisse sa toile sur la ville
Et remplit son panier
Sex-shop et panier à salade
Les détraqués et les malades
Ces cœurs qui se pendent aux néons
L'aveugle et son accordéon
Ses yeux qui se cognent à l'espace
Tous les maqu'reaux tous les rapaces
Le chien qui a perdu son maître
La vieille pute qui peut plus s'faire mettre
Qu'a les seins comme du beurre fondu
Qui dégouline et qu'en peut plus
Toutes ces vies qui ne vont pas bien
Toutes ces nuits qui crient pour rien

Que la vie est triste mon amour, mon amour.....

pleurer pleurer ....



 






 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 




 





A... Dieu Mémé :-(





Tous les albums | Créez votre album



Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


ajouter aux favoris BEAUVAISconseiller cette page à un ami
Créé et hebergé par Capit


Beauvais avril 2009 ! Hommage à ma grand-mère ! Que la vie est triste J'sais pas ce qui m'arrive ce soir T'es là et j'ai peur dans le noir Comme ces nuits où tu n’es pas là Où je suis seul sans toi Tu sais être seul c'est la mort C'est comme un cancer qui te mord Tu te sens mourir chaque instant Sans pouvoir dormir pour autant Et tu fais le tour de ta chambre Et tu sens ton cœur qui se cambre Et qui cherche un recoin d'amour Ton corps fermé à double tour Et tu sors tu vas dans la rue Tu cours après ta vie perdue Tu vas sans savoir où tu vas Tu bois sans savoir quoi tu bois Que la vie est triste mon amour, mon amour T'as beau dire qu'la vie est belle Quand tu regardes autour de toi Le ciel au-dessus des poubelles Y a d'la suie sur les toits T'as beau te dire qu'le monde est beau Quand tu te sens bien dans ta peau Mais suffit qu't'ailles y faire un tour Pour avoir mal dans tes beaux jours Et tu vois les gens qui ont mal Et tu te dis qu’ce n’est pas normal Alors pour pas être malheureux Comme un con tu fermes les yeux Et puis le soir seul dans ton lit Tu cauchemardes à la folie Tu revois tous ces cœurs blessés Tu panses tes rêves gercés Que la vie est triste mon amour, mon amour C'est dingue ce qui peut arriver Comme histoires tristes à en crever Souvent tu perds dans le malheur Le vrai sens des valeurs C'est comme ça partout sur la terre Plus rien ne va plus ou laisse faire Des fois je voudrais tout changer Mais j'suis coincé j'ose pas bouger Y a plus d'mal y a plus d'bien Y a qu'des gens qui vivent comme des chiens Le monde est plein de gens comme ça Qui vivent et qui savent pas pourquoi Tu rêves et tu traverses la rue Une bagnole passe et t'passe dessus Les gens s'en tapent un maximum Ça ne pèse pas lourd la vie d'un homme Que la vie est triste mon amour, mon amour Dis-moi que'q'chose à part le cul Qui vaille la peine d'être vécu Si p't'et' se faire un ventre rond À la santé dans sans un rond Vive la médaille en chocolat Si les autres la loupent attrape-la L'argent c'est fait pour être heureux Ceux qu'en ont pas tant pis pour eux Oublie ceux qu'habitent rue d'l'oubli Les vieux qui meurent seuls dans leur lit Parce qu’ils n’ont personne à parler Et pas d'autre parent qu'la télé Moi ça m'donne envie d'pas être né Comme l'enfant qu't'as pas pu m'donner J'ai pleuré quand tu l'as perdu Mais peut-être bien qu’je n’aurais pas dû Que la vie est triste mon amour, mon amour La souffrance chancre immobile Qui t'attend comme une araignée Tisse sa toile sur la ville Et remplit son panier Sex-shop et panier à salade Les détraqués et les malades Ces cœurs qui se pendent aux néons L'aveugle et son accordéon Ses yeux qui se cognent à l'espace Tous les maqu'reaux tous les rapaces Le chien qui a perdu son maître La vieille pute qui peut plus s'faire mettre Qu'a les seins comme du beurre fondu Qui dégouline et qu'en peut plus Toutes ces vies qui ne vont pas bien Toutes ces nuits qui crient pour rien Que la vie est triste mon amour, mon amour..... http: www.dailymotion.com ARNICA44#videoId=xh6659 ....
beauvais