Accueil | Connexion
tuhaila - 1084711
Skip Navigation Links.
Liens

Albums photos \ Paysages urbains xiane - 381776 art rue
257 Photos

l'art de la rue


comme quoi parfois il suffit tout simplement de regarder ce qu'il y a autour de soi ...

Sunday, July 27, 2014
7:09 PM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

110 Commentaires
Impression : Extraordinaire

comme le dirait IAM "ça vient de la rue"

Albums photos \ Personnel xiane - 381776 reflets
110 Photos

Reflets



Saturday, December 01, 2012
10:01 AM

Oeuvre originale

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

105 Commentaires
Impression : Extraordinaire

toujours un super boulot thématique, merci.

Forums \ Sexualité1137073

FESSES A MATER II (Le retour)


Citation:
Je ne penses pas qu'il revienne j'ai demandé des explications aucune réponse pourtant la modération s'en est bien servi on faisait le boulot a leurs places

Bon y as plus qu'a recommencer

Dernière participation le
Thursday, October 27, 2011
10:57 PM

5167 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Forums \ Sport1475347

Du rêve à la réalité...


J’ai fais un rêve, je suis seule voguant sur les eaux bleues de ma méditerranée, avec pour compagnons quelques dauphins qui tracent le chemin devant l’étrave de mon voilier. Colomb, Cartier, Duguay-trouin, Tabarly et vous tous les grands navigateurs, c’est bien moi laissez moi aborder vos rivages enchanteurs, laissez moi suivre les voies royales de votre marine, la seule la vraie, celle des grands voiles, des génois, des focs, qui claquent aux vents des spinnakers qui gonflent pour mieux couper les vagues et tant d’autres noms qui chantent à mes oreilles:
J’arrive………………………………………….

Des AMIS, des vrais, m’ont dit : le rêve c’est bien, la réalité c’est mieux vas y fonce tu le peux, tu le dois : j’ai écouté et mes amis et mes rêves et ce rêve a commencé à prendre forme, un demie tonne c’est le poids de mon rêve et pour parvenir jusque devant mes yeux c’est juché sur un monstre roulant de trente cinq tonnes qu’il est arrivé : venu des brumes du Nord tout la haut, il a vu défiler sous son étrave le macadam de Calais à mon Sud, drôle d’itinéraire pour un fier voilier, pourtant il semblait vivre, les rayons d’un soleil radieux rallumaient déjà des reflets sur sa coque cachée depuis des lustres sous une triste bâche dans une non moins triste remise. Je vivais mon rêve et lui allait revivre.

Le temps c’est de l’argent, non la maxime est fausse, le temps est devenu pour moi passion, passion de le voir se balancer doucement sur les vagues de sa nouvelle complice ma Méditerranée : sûr nous allions faire un beau trio, mais avant, l’heure n’était pas au repos, un lourd labeur m’attendait, laver, rincer, réviser, réparer, poncer, peindre, équiper, habiller mon nouvel ami d’un habit de lumière pour qu’il brille de mille feux avant de lui présenter sa complice naturelle la mer.

Avant la grande toilette, il me fallut entreprendre un grand effeuillage, pas de musique lascive, non le bruit des tournevis des clefs à pipes, à œil, des pinces, quelques heures dans la chaleur de la cabine il était nu devant moi, racé a peine vieilli par les années, tout en courbes et en muscles. Bien sûr, il avait subit pendant quelques années les vagues de l’atlantique, puis la froidure des eaux de la manche, peut-être même les eaux plates de quelques plans d’eau dans les terres, nu devant moi je le sentais déjà frémissant de connaître la douceur, peut-être même parfois les colères des eaux bleus de ma méditerranée. J’étais en sueur mais fébrile comme devant le corps dénudé d’un amant que l’on découvre avant de s’y unir pour le meilleur et même le pire, la jouissance des prémices, je voyais les images comme des flashs : moi debout sur le pont et lui milles après milles fendant les flots, quelques mois, quelques semaines quelques heures réalité si proche, encore un peu de rêve et puis et puis………………



La pose des hublots /AffAlbum.asp?id=9752
Le puit de dérive /AffAlbum.asp?id=10021
Le ponçage /AffAlbum.asp?id=10135
Fabrication du capot /AffAlbum.asp?id=10142
Ouverture des cerceuils /AffAlbum.asp?id=14624
La peinture/AffAlbum.asp?id=14830

Dernière participation le
Thursday, August 27, 2009
12:46 PM

528 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Albums photos \ Voyages claude1296 - 1948147 chine 7 emei shan
71 Photos

CHINE 7 - EMEI SHAN


L'Eméi Shan est, pour les bouddhistes chinois, une des quatre montagnes sacrées. Il culmine à 3099 mètres. C'est un vaste massif offrant de nombreuses excursions au départ de la petite ville de Bàogùo.
Le premier jour peut être consacré au Temple Wannian si, construit au IXème siècle. A 1020 mètres d'altitude il est accessible par téléphérique. La descente, par les escaliers de la forêt, permet d'admirer les sites de Bailong Cave et de Qingyin Pavillon.
Le deuxième jour est consacré au sommet : deux heures de car pour atteindre 2500 mètres, une heure de marche le long des précipices, cinq minutes de téléphérique et c'est l'éblouissement du "Sommet d'or". Par temps clair vue sur les Himalayas. Les pèlerins font la montée à pieds en s'allongeant à terre tous les trois pas.... Une route de crête (ou un train monorail) conduit au "Sommet des dix mille Bouddhas".

Sunday, June 07, 2009
6:17 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

15 Commentaires
Impression : Extraordinaire

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 23/10/2014 à 02:35:57



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit