Accueil | Connexion
Gimel - 986228
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes   Tous ses textes


Poèmes

Une nuit comme les autres ou pire encore.




C’est la belle nuit de noël, mais allons donc,
Deux petites notes d’une chanson, mais pour qui donc ?
A regarder autour de moi je ne vois rien
Que désarroi, noël pour moi, ce n’est plus rien.

Une femme qui pleure, femme battue
Un homme qui meurt, homme perdu
Restos du cœur pour ventres creux,
La solitude pour les vieux.

Nuits de noël, nuits de misère
Je n’y crois plus je désespère.
Familles cassées, amours brisés
Et au milieu enfants paumés.

Oui, je suis mat sur l’échiquier
Noël, une nuit à oublier.
Même la neige s’en est allée
La vie sur terre est trop polluée.

Un père noël coca cola,
Robe de sang sur liseré blanc.
Le vieux le vert saint Nicolas,
Est comme le rouge guère plus franc.

Ne pleure plus femme battue
Près de mon cœur tu seras bien.
Relève toi homme perdu
Tu vas tisser de nouveaux liens.

Et puis vous tous les ventres creux
Venez en amenant les vieux.
Si tu es seul, si vous êtes deux,
Le partage sera chaleureux.




Monday, March 08, 2010
1:57 PM

Oeuvre originale
Auteur : Gimel

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

20 Commentaires

Poèmes

Un valide invalide, ou la leçon de vie.





Je me croyais malin car j’étais un valide
Valide avec un U pourtant je n’étais rien
Car lorsque je l’ai vu, elle était invalide
Valide avec un I, elle était tout, moi rien.

Je me sentais petit en la regardant faire
Pour une tache à faire, j’étais un vrai looser
Elle n’hésitait jamais car elle savait tout faire
Sur terre comme sur mer elle n’était que leader.

Près d’elle j’ai appris, la vie est un combat
Qu’il convient de gagner avant de l’engager
Avec elle on avance sans faire trop de débats

Ou alors c’est après que l’on peut deviser.
Quand l’enjeu est atteint, le défi relevé,
Elle vous dit : c’est gagné, allons nous reposer.




J’ai une pensée plus qu’affectueuse pour mon amie Joëlle notre Yaourt que vous connaissez tous elle est train de se battre contre une ennemie pas facile à lire la météo, afin de pouvoir réaliser son troisième défi un peu comme la quadrature du cercle je sais qu’elle va y arriver on pourra bientôt lire dans la presse elle a réussi son défi « le Sterenn Armor » , parce qu’avec elle, il ne peut pas y avoir d’échec.
Bon vent mon joli Yaourt , j’ai écris quelques mots, quelques vers pour te rendre hommage.

Saturday, August 11, 2007
11:22 AM

Oeuvre originale
Auteur : Gimel pour toi Joëlle

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

28 Commentaires

Poèmes

Stance à Margot



Auprès de ton âme ma jolie Margot
J’ai cassé ma plume je n’ai plus de mots
Si tu le voulais toi tu le pourrais
Me rendre à jamais les mots que tu sais

Le poète est triste il n’a plus ses mots
Doit-il s’enfermer au noir d’un cachot
Ou bien s’aviner au fond d’un tripot ?
Non, sa muse n’est pas dans ces caberlots.

Poète, écris-nous tes rimes légères,
Qui parlent d’amour ou bien d’adultère.
Poète, écris nous tes si jolis vers,
Partage avec nous ton bel univers.

Mais pourquoi faut-il qu’il n’écoute rien
Il me fait pitié comme un pauvre chien.
S’il te plait Margot, rends lui donc ses mots
Sinon j’ai bien peur qu’il devienne cabot.

Le poète sourit à la belle margot
Je crois qu’il vient de retrouver ses mots
Tout rentre dans l’ordre merci ma jolie
J’aime mieux folie à mélancolie.

Poète sans mots c‘est un petit peu
Comme une fumée privée de son feu
Poète sans muse si je ne m’abuse
C’est l’homme en colère écrivant j’accuse.





Monday, July 30, 2007
10:14 PM

Oeuvre originale
Auteur : Gimel pour toi mon coeur JMS

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

12 Commentaires

Poèmes

Dommage pour eux.




Un poème peut-être une très belle histoire
Gravée à tout jamais au fond de la mémoire.
Souvenir de l’enfance, d’une récitation
Déclamée à l’école avec grande passion.

Et s’il en est qui aiment cette façon d’écrire,
Cette façon de dire, cette façon de lire.
Les autres sans motifs l’accuseront du pire
Elle déclenche chez eux, le courroux ou bien l’ire.

Ils disent, je n’aime pas fustigeant le poète,
Précisant que ses mots sont ou naïfs ou bêtes.
Si ce jour ils condamnent un poème présent,
C’est faute au souvenir d’enfant d’adolescent.

Ils ont dans leurs mémoires non un trou de verdure*
Mais les mots de Rimbaud sont de vieilles blessures
Aux rimes inaccessibles à leur mémoire d’enfant
Ils répondent aujourd’hui, haro aux vers rimants

Sont-ils vraiment coupables ou bien analphabètes
Ce n’est pas un poème qu’ils vouent aux gémonies
Mais c’est la poésie qui demeure l’ennemie
Puisqu’ils ne surent pas, en être l’interprète.

C’est moche, ils ont raté, des mots la vraie beauté
Faisons preuve envers eux d’aucune cruauté.




*Le Dormeur du Val d'Arthur Rimbaud. (1854-1891)



Monday, July 16, 2007
9:48 AM

Oeuvre originale
Auteur : Gimel

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

21 Commentaires

Poèmes

L’homme libre.




J’ai jeté loin de moi les termes de la foi,
Je suis un homme libre et non pas à genoux.
J’étais encore enfant quand au fond du beffroi,
Un prêtre m’imposait de subir son courroux.

Il voulait que j’adore jusqu’à la soumission
L’image d’un inconnu, l’image de son dieu.
J’aurais pour une déesse, fais génuflexion,
Mais aimer son vieillard, j’ai préféré l’adieu.

J’ai fuit les cathédrales, les chapelles, les églises,
Les désirs d’un seul homme qui vous met à genoux,
Vous fait courber l’échine comme une bête soumise,
Se comporte en gourou sous ses mots aigres-doux.

La foi parle d’amour mais lui était haineux,
Devant l’insoumission il me prédit le pire,
Il prononça les mots qu’il me jeta hargneux.
Lors j’ai su que cet homme était un triste sire.

Et depuis ce jour la, je n’ai ni dieu ni maître,
Même si pour certains je passe pour un traître.



Thursday, June 07, 2007
8:45 AM

Oeuvre originale
Auteur : Gimel

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

48 Commentaires

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 21/11/2017 à 22:09:24



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit