Accueil | Connexion
pink_floyd122 - 1345534
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes   Tous ses textes


Nouvelles

tant bien que mal


Tant bien que mal
Tu vois la souffrance
appartient à l'amour
un peu comme le silence
à la fin de ce jour
il faut de la patience
pour se rencontrer
peut-être un peu d'absence
pour mieux se trouver
tu vois tous ces doutes
appartiennent à l'amour
un peu comme cette route
nous uni pour toujours

Tant bien que mal
on voudrait s'aimer
et c'est fatal
qu'il reste des regrets
tant bien que mal
on cherche le secret
pour se parler
tant bien que mal

Tu vois toutes ces questions
appartiennent à l'amour
un peu comme l'illusion
à nos rêves un peu courts
aujourd'hui nos coeurs tremblent
nos mains se resserrent
mais ce qui nous rassemle
c'est aussi ce qui nous perd
il faudrait s'écouter
se regarder en vrai
apprendre à se donner
pour mieux s'apprivoiser

Tant bien que mal
on voudrait s'aimer
et c'est fatal
qu'il reste des regrets
tant bien que mal
on cherche le secret
pour se comprendre
tant bien que mal

Tant bien que mal
on cherche le secret
pour se comprendre
tant bien que mal
tant bien que mall

Monday, February 04, 2008
12:12 AM

Auteur : hélène ségara

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

2 Commentaires

Nouvelles

rebelles


Sur les traces du silence
Ils surgissent des sables
La poussière et l'absence
Jamais ne les accablent
Ils s'en vont dans la nuit
Pour chercher un soleil
D'éternité
Ils marchent sans un bruit
Guidés par l'étincelle
Ils sont restés

Des rebelles, rebelles
Des rebelles, rebelles

Ils n'ont rien que le ciel
Pour abriter leurs jours
Et les roches immortelles
Pour marquer leur parcours
Ils laissent dans ma vie
Des éclats de soleil
De vérité
Je les suis sans un bruit
Quand dans mon cœur s'éveille
La liberté

Des rebelles, rebelles
Des rebelles, rebelles

Des rebelles, rebelles
Des rebelles, rebelles.

Monday, February 04, 2008
12:11 AM

Auteur : hélène ségara

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion

Nouvelles

tu ne seras jamais libre


Ces petits mots doux laissés dans la cuisine
Comme des indices d'amour, de tous petits signes
Qu'on ne voit pas
Le quotidien tel que je l'imagine
Le parfum lourd de l'amour qui décline
Oublie-moi si ton coeur ne sait pas

Tu ne seras jamais libre
Si tu gardes en toi la peur d'aimer
Tu ne pourras jamais vivre
Sans oublier

Ces petits gestes que l'on partageait
Qui comblaient tes silences et leurs secrets
Tu ne savais pas qu'un beau jour tout disparaît
Tous ces instants de nous que tu défais
Ce passé qui s'accroche entre toi et moi pour nous effacer

Tu ne seras jamais libre
Tu gardes en toi la peur d'aimer
Tu ne pourras jamais vivre
Sans oublier

Et je ne peux pas vivre
Près de toi j'ai peur d'aimer
j'apprendrai pour être libre
a t'oublier

Quand l'amour s'en va et se meurt à petits feux
Qui faut-il que je sois pour que tu ouvres les yeux
En me laissant exister

Tu ne seras jamais libre
Si tu n'as qu'en toi la peur d'aimer
Tu ne pourras jamais vivre sans oublier

Et je ne sais pas vivre
Près de toi j'ai peur d'aimer
J'apprends pour être libre
A t'oublier

Ces petits mots doux laissés dans la cuisine
Comme des indices d'amour, de tous petits signes
Qu'on ne voit pas


Monday, February 04, 2008
12:09 AM

Auteur : hélène ségara

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion

Nouvelles

sempre sempre


Si la tendresse et la poésie
Nous ont laissé leur nostalgie
Combien de ces choses avons nous perdu
Puisque tu es loin et n'y penses plus ?

J'ai si mal sans toi
Tant pis si je ne guérissais pas
Car mes douleurs sont belles à mourir
Chaque fois qu'elles reviennent me dire

Sempre Sempre
Tant pis si pour toi c'était plus jamais
Tous ces mots que tu voulais jurer
Ces paroles qui faisaient espérer
et qui m'ont brisée

Sempre Sempre
Quelques mots d'amour que tu m'as laissés
Si cet amour est tellement vrai
C'est un vide auquel je ne m'habitue pas
Dans mon âme il y a cet éclat
Cette lueur que l'on éteint jamais quand on a trop aimé
Quand on a trop aimé

J'écris ton nom quand la nuit bat
Quand l'obscurité est là
Dans le silence je prie, j'oublie tout de ce monde
Et je m'enfuis dans ces douleurs tellement profondes
Et tout c'qui nous sépare revient me hanter si fort
Comme ces petits rien qui font si mal
Me blessent en regret de cristal

Sempre, sempre
Quelques mots d'amour que tu m'as laissés
Si cet amour est tellement vrai
C'est un vide auquel je ne m'habitue pas
Dans mon âme il y a cet éclat
Qui revient s'allumer

Sempre, sempre
Quelques mots d'amour que tu m'as laissés
Quelques mots d'amour que tu m'as laissés

Dans mon âme il y a cet éclat
Cette lueur que l'on éteint jamais
Quand on a trop aimé



Monday, February 04, 2008
12:09 AM

Auteur : hélène ségara

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion

Nouvelles

petite vie


C'est une toute petite vie
comme la vie d'unoiseau
suaf que pour s'envoler
elle n'a pas ce qui lui faut
même sa mère ne peut rien
rien y faire

C'est une toute petite fille
si petite qu'elle se perd
dans l'horreur et le bruit
l'affolement involontaire
de la guerre
et tout le monde l'oublie

Personne ne peut lui dire
pourquoi les grandes personne sont des êtres bizarrres
mais pas capables de voir le désespoir, le cri
d'unne petite fille
qui n'a plus d'autres univers que la guerre

C'est une toute petite fille
qui n'a plus le temps d'attendre
et qui grandi fragille
sans amour sans gestes tendres
solitaire
sous un ciel sans soleil

C'est une toute petite fille
trop petite pour savoir
qu'il ya des gens qui tuent
pour la rayer de l'histoire
de la Terre
et qu'on les laisse faire

Personne ne peut lui idre
pourquoi elle doit trembler quand les autres respirent
pourquoi elle doit pleurer quand d'autres apprennent à rire
et à rêver
et que ses nuits sont déchirées

C'est une toute petite flamme
qui s'éteindra peut-être avant sa vie de feme
pour des raisons obscures, inexpliquées en somme
pour quelques hommes
qui ont d'autres petites filles dans leurs vies

C'est une toute petite fille
si petite qu'elle se perd
dans l'horreur et le bruit
l'affolement involontaire
de la guerre
et tout le monde l'oublie

Et tout le monde l'oublie...


Monday, February 04, 2008
12:08 AM

Auteur : hélène ségara

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

1 Commentaires

<< Précédant  Page 3   Suivant >>

Blog mis à jour le 27/09/2022 à 23:39:59



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit