Accueil | Connexion
♥☆ arwen ♥☆ - 2258363
Skip Navigation Links.
Liens \ Textes \ Discours

amethyste60 - 1806870

fête de la femme



Message à toutes les femmes agrégées ...

Un jour, une femme, nommée Anna, avait besoin d’un document administratif
Lorsqu’on lui demanda quelle était sa profession, elle hésita un instant. Elle ne savait comment se qualifier.
Le fonctionnaire insista: Ce que je vous demande est, si vous avez un travail, un emploi?"
“Bien sûr que j’ai un travail!", répondit Anna. “Je suis mère."
“Désolé, madame! Mais nous ne considérons pas cela comme une occupation professionnelle. Je vais donc mettre femme au foyer.” dit froidement le fonctionnaire.
Une amie d’Anna, Marta, fut informée de l’événement et, pendant quelques temps médita sur le sujet.
Un jour, elle se retrouva face aux mêmes circonstances. La personne qui se trouvait devant elle était une femme fonctionnaire sûr d’elle, efficiente et semblait avoir une large dose d’expérience.
Le formulaire paraissait à Marta énorme et interminable.
La première question était la suivante: “Quelle est votre occupation?"
Marta réfléchit un moment et avec un naturel sans pareil répondit de la manière suivante:
“Je suis agrégée en développement infantile et relations humaines."
La fonctionnaire eut un air de stupeur, d’étonnement, et Marta répéta mot à mot sa réponse.


Après avoir pris note, la jeune fonctionnaire osa lui demander:
"Puis-je savoir ce que vous faites exactement?"
Sans le moindre doute, fermement et avec beaucoup de calme et sérénité, Marta expliqua : “Je développe une thèse, un programme à long terme, à l’intérieur et à l’extérieur du foyer."
Pensant à sa famille, elle continua: "Je suis à la tête d’une équipe et j’ai déjà à ma charge quatre projets bien distincts. Je travaille à plein temps, sans limite d’horaire et en exclusivité. Le degré d’exigence est de 14 heures par jour, voire même 24 heures sur 24."
Au fur et à mesure qu’elle décrivait ses responsabilités, Marta remarqua dans la voix de la fonctionnaire un ton de plus en plus respectueux, qui, de son côté, continuait à remplir le formulaire.
Lorsqu’elle rentra chez elle, Marta fut reçue par son équipe: trois petites filles de 13, 7 et 3 ans.
En montant à l’étage, elle entendit le plus jeune de ses projets, un joli bébé de six mois, s’adonnant à un nouvel assemblage de sonorités vocales.
Heureuse, Marta prit son bébé dans les bras et pensa à toute la beauté et la noblesse de la maternité, à ses multiples responsabilités et aux heures interminables de pleine et entière dédication...
"Maman, où sont mes chaussures? Maman, tu m’aides à faire les devoirs? Maman, le bébé n’arrête pas de pleurer. Maman, tu viens me chercher à l’école? Maman, tu m’emmènes à mon cours de ballet? Maman, tu m’achètes…? Maman...?"
Assise sur le rebord du lit, Marta pensa: “Si elle était agrégée en développement infantile et en relations humaines, comment qualifier les grands-mères?"
Et bien elle trouva. Les grands-mères seraient: des agrégées seniors en développement infantile et relations humaines.
Les arrière-grands-mères, les agrégées exécutives seniors. Les tantes, les agrégées assistantes.
Et toutes les femmes, mères, épouses, amies et confidentes: des agrégées spécialisées dans l’art de rendre la vie meilleure.
Dans un monde où les titres et les diplômes ont tant d’importance, où l’on exige de plus en plus une spécialisation dans tel ou tel domaine professionnel,
Deviens un(e) spécialiste dans l’art d’aimer.


Envoie ce message à toutes les femmes que tu connais...
Montre-leur qu’il y a toujours à un moment donné de la journée quelqu’un qui pense à elles....
Rends une femme heureuse...
Aujourd’hui...
Et toujours!!!
Mais, surtout...
SOIS HEUREUX(SE) TOI AUSSI!!!



Wednesday, March 04, 2009
7:05 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

15 Commentaires
Impression : Extraordinaire


amethyste60 - 1806870

un jour, un prof


Un jour, une prof demande à ses élèves de noter le nom de tous les élèves de la classe sur une feuille et de laisser un peu de place à côté de chaque nom.
>
> Puis, elle leur dit de penser à ce qu'ils pouvaient dire de plus gentil au sujet de chaque camarade et de le noter à côté de chacun des noms. Cela pris toute une heure jusqu'à ce que tous aient fini et avant de quitter la salle de classe, les élèves remirent leur copie à la prof.
> Le week-end, la prof écrivit le nom de chaque élève sur une feuille et à côté toutes les remarques gentilles que les autres avaient écrit au sujet de chacun.
> Le lundi, elle donna à chaque élève sa liste.
> Peu de temps après, tous souriaient.
> - « Vraiment ? » entendait-on chuchoter...
> - « Je ne savais pas que j'avais de l'importance pour quelqu'un !
> - « Je ne savais pas que les autres m'aimaient tant » étaient les commentaires que l'on entendait dans la salle de classe...
> Personne ne parla plus jamais de cette liste. La prof ne savait pas si les élèves en avaient parlé entre eux ou avec leurs parents, mais cela n'avait pas d'importance. L'exercice avait rempli sa fonction. Les élèves étaient satisfaits d'eux-mêmes et des autres.
> Quelques années plus tard, un élève tomba, mort au Vietnam et la prof alla à l'enterrement de cet élève.

L'église était comble. Beaucoup d'amis étaient là. L'un après l'autre, ils s'approchèrent du cercueil pour lui adresser un dernier adieu. La prof alla en dernier et elle trembla devant le cercueil. Un des soldats présents lui demanda « Est-ce que vous étiez la prof de maths de Marc ? »
> Elle hocha la tête et dit : « oui. » Alors il lui dit : »Marc a souvent parlé de vous. »
>
Après l'enterrement, la plupart des amis de Marc s'étaient réunis.
> Les parents de Marc étaient aussi là et ils attendaient impatiemment de pouvoir parler à la prof.
>
> « Nous voulions vous montrer quelque chose. » dit le père de Marc et il sortit son portefeuille de sa poche. « On a trouvé cela quand Marc est tombé à la guerre.
>
> Nous pensions que vous le reconnaîtriez.. » Il sortit du portefeuille un papier très usé qui avait dû être recollé, déplié et replié très souvent.
>
> Sans le regarder, la prof savait que c'était l'une des feuilles de la fameuse liste des élèves contenant beaucoup de gentilles remarques écrites à l'époque par les camarades de classe au sujet de Marc.
>
> « Nous aimerions vous remercier pour ce que vous avez fait. » dit la mère de Marc « Comme vous pouvez le constater, Marc a beaucoup apprécié ce geste.
>
> Tous les anciens élèves se réunirent autour de la prof.
> - Charlie sourit et dit : » J'ai encore ma liste. Elle se trouve dans le premier tiroir de mon bureau.»
> - La femme de Chuck dit : « Chuck m'a prié de la coller dans notre album de mariage. »
> - « Moi aussi, j'ai encore la mienne, » dit Marilyn « Elle est dans mon journal intime »
> - Puis, Vicky, une autre élève, prit son agenda et montra sa liste toute usée aux autres personnes présentes. » Je l'ai toujours avec moi, »dit Vicky et elle ajouta : »Nous l'avons tous gardée.»
>
> La prof était si émue qu'elle dut s'asseoir et elle pleura.
> Elle pleurait pour Marc et pour tous ses amis qui ne le reverraient plus jamais.
>
> Dans le quotidien avec les autres, nous oublions trop souvent que toute vie s'arrête un jour et que nous ne savons pas quand ce jour arrivera.
>
> C'est pourquoi, il est important de dire aux personnes, que l'on aime et qui nous sont importantes, qu'elles sont particulières et importantes.
> Dis le leur avant qu'il ne soit trop tard.
> Tu peux aussi le faire en continuant d'envoyer cette histoire.

Saturday, December 27, 2008
8:50 PM

Auteur : une Inconnue

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

15 Commentaires
Impression : Extraordinaire


amethyste60 - 1806870

2 histoires de la Saint Valentin


La Saint Valentin

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d'amour ainsi que des roses rouges qui sont l'emblème de la passion.

À l'origine fête de l'Église catholique, le jour de la Saint-Valentin n'aurait pas été associé avec l'amour romantique avant le haut Moyen Âge. La fête est maintenant associée plus étroitement à l'échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu'un cœur ou un Cupidon ailé.

À l'envoi de billets au XIXe siècle a succédé l'échange de cartes de vœux. On estime qu'environ un milliard de ces cartes sont expédiées chaque année à l'occasion de la Saint Valentin, chiffre battu seulement par le nombre de cartes échangées lors des fêtes de Noël. On estime aussi que 85% de ces cartes sont achetées par des femmes.





les origines de la Saint-Valentin

L'origine de cette fête demeure, comme l'amour, un mystère.
- Peut-être la fête des amoureux a-t-elle à voir avec les Lupercales? Fête célébrée dans la Rome antique en l'honneur de Lupercus, protecteur des champs et des troupeaux. Cette fête païenne était consacrée à la fertilité, la fécondité et donc à l'Amour.
- Peut être parcequ'une croyance populaire dit qu’au 14 février les oiseaux commencent à s’accoupler et la nature à se réveiller?
Une autre version dirait qu'à Rome, vers 220, un prètre du nom de Valentin, fût martyrisé pour avoir célébré un mariage interdit, et serait devenu par la suite le Saint-patron des amoureux.
Quoiqu'il en soit, Saint-Valentin est bien le patron des amoureux et des fiancés. On aurait très bien pu aussi fêter le dieu de l'amour : Cupidon chez les romains ou Eros



les coutumes de la Saint-Valentin

La coutume d'écrire des mots d'amour à cette occasion est apparue dès le Moyen-Age en Angleterre. Les mots d'amour étaient écrits sur des cartes illustrées de coeurs rouges, d’amoureux, de Cupidon avec son arc et ses flèches..., parfois décorées avec des rubans de papier, de plumes, de dentelles ou encore parfumées.
On raconte aussi qu'à l'époque garçons et filles célibataires tiraient au sort, ce jour-là, le nom de leur Valentine dans un pot. Dans certaines régions, ces couples se fiançaient. Dans d'autres, le garçon devait arborer le nom de la fille sur sa manche et la protéger durant l'année.


le jour « J » de la Saint-Valentin

De nos jours, les amoureux marquent ce jour en envoyant une jolie carte virtuelle ou papier. Ils peuvent aussi se faire un beau petit cadeau. Les fleurs constituent toujours un geste classique fortement apprécié.
Si vous êtes célibataire, n'hésitez pas vous aussi à participer à cette fête comme on le fait dans d'autres pays. En effet, aux Etats-Unis par exemple, la Saint-Valentin est autant la fête de l’amitié que celle des amoureux, la tradition est de s'envoyer des cartes avec des mots gentils.
Bonne Saint-Valentin !



Monday, February 11, 2008
10:42 PM

Auteur : un inconnu

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

16 Commentaires
Impression : Excellente

    

Blog mis à jour le 23/11/2020 à 20:21:18



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit