Accueil | Connexion
♥☆ arwen ♥☆ - 2258363
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes \ Histoires drôles   Tous ses textes


Cours de sémantique Française..sur le machisme.


C'est quand même bien fait le français

* Un gars : c'est un jeune homme
* Une garce : c'est une pute
* Un courtisan : c'est un proche du roi
* Une courtisane : c'est une pute
* Un masseur : c'est un kiné
* Une masseuse : c'est une pute
* Un coureur : c'est un joggeur
* Une coureuse : c'est une pute
* Un rouleur : c'est un cycliste
* Une roulure : c'est une pute
* Un professionnel : c'est un sportif de haut niveau
* Une professionnelle : c'est une pute
* Un homme sans moralité : c'est un politicien
* Une femme sans moralité : c'est une pute
* Un entraineur : c'est un homme qui entraine une équipe sportive
* Une entraineuse : c'est une pute
* Un homme à femmes : c'est un séducteur
* Une femme à hommes : c'est une pute
* Un homme public : c'est un homme connu
* Une femme publique : c'est une pute
* Un homme facile : c'est un homme agréable à vivre
* Une femme facile : c'est une pute
* Un homme qui fait le trottoir : c'est un paveur
* Une femme qui fait le trottoir : c'est une pute
* Un péripatéticien c'est un élève d'Aristote * Une péripatéticienne: c'est une pute

Non, le français, vraiment, c'est pas compliqué ...

Monday, April 07, 2008
11:18 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

4 Commentaires

sont-ils pas machos?


Une étude récente a été menée pour déterminer pourquoi les hommes aiment la fellation :

- 10% apprécient la sensation
- 12% apprécient le côté dominateur
- 78% apprécient simplement le silence.


Un homme publia une annonce DANS UN JOURNAL :
Je cherche une femme.
Le lendemain, il reçut plus de 100 000 lettres.
" Tu peux avoir la mienne ! "

Monday, April 07, 2008
11:12 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

2 Commentaires

ça c'est pas très gentil!


Sur le périph, un gars roule en direction de Paris.
Lorsqu'il arrive à un bouchon, quelqu'un frappe à sa vitre.
Le chauffeur baisse la vitre et demande : 'Qu'est-ce qui se passe ?'
L'autre gars dit : 'Des terroristes ont pris Sarko en otage.
Ils demandent 2 millions d'euros. Sinon ils l'arrosent d'essence et jettent une allumette dessus... Alors vous comprenez, on
passe à chaque auto pour ramasser des dons.'
Le chauffeur demande : 'Et les gens donnent combien ?'

Le gars répond : 'Ça dépend....... 5 à 10 litres ...........

Friday, April 04, 2008
2:50 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

6 Commentaires

POESIE VINICOLE...


Chercherait on à nous à Buzet?

Il m'est arrivé une histoire dont il faut que je vous donne, si je puis
dire, la primeur.

C'était il y a quelque temps, au bal de la Nuits Saint - Georges que j'ai
rencontré la petite Juliénas, une fille drôlement Gigondas, un sacré beau
Meursault, bien charpentée, et sous sa robe vermillon un grand cru classé,
avec des arômes de cassis et de fraises des bois.

On a dansé Anjou contre Anjou sur un Sylvaner à la mode et plus tard lorsque
je lui ai proposé de l'emmener dans mon Châteauneuf-du-Pape, elle est
devenue toute Croze-Hermitage !!!

Le temps d'aller chercher un Chablis au vestiaire, de mettre un petit Corton
dans ses cheveux, on est montés dans ma Banyuls et on a roulé
jusqu'au matin.

Ah quelle belle journée ! On s'est baladé Entre-deux-mers, il faisait beau,
on a Vacqueyras sur la plage, les pieds dans l'eau Clairette, on s'est
Pouilly-Fuissé dans les dunes et puis comme le Mercurey montait sérieusement
et qu'on commençait à avoir les Côtes-Rôties on a décidé de rentrer.

Mais voilà, en partant nous nous sommes retrouvé coincés dans les
embouteillages, enfin les bouchons, quoi ! Je commençais à Minervois
sérieusement et là, Julienas et moi, nous avons commencé à nous crêper le
Chinon .

D'un seul coup elle a claqué la Corbière de la Banyuls et elle est partie !
Je me suis retrouvé comme Macon. Quoi, me suis-je dit, elle s'est déjà
Sauvignon avant même que j'ai le temps de la Sauternes ! Mais je vous
Jurançon, je l'avais dans la Pauillac, en effet, j'étais tellement Tokay que
j'ai couru après elle dans Lalande et les Chardonnay pour la rattraper.

Quand on s'est retrouvés, et que je l'ai vue devant moi en Gros-plant, je
lui ai dit -" Ne fais pas ta Pomerol, et ne t'en va plus Gamay ! "

En pleurant, elle est tombée dans mes bras en Madiran : "Ne m'en veux pas,
je voulais juste être sure que ton Saint-Amour était vraiment Sancerre".

Depuis on ne sait plus cuités

Friday, April 04, 2008
2:49 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

4 Commentaires

C'est logique


Une petite expérience valant mieux qu'un long discours, un pasteur décide qu'une démonstration donnerait plus de poids à son sermon du dimanche.
Pour cela, il met quatre vers de terre dans quatre flacons :
- le premier ver dans un flacon d'alcool,
- le second dans un flacon plein de fumée de cigarette,
- le troisième dans un flacon de sperme,
- enfin le dernier, dans un flacon d'eau bien propre.

A la fin de son sermon, le pasteur donna les résultats de l'expérience :

Le ver dans le flacon d'alcool est mort.

Le second, dans le flacon plein de fumée de cigarette, est mort

Le troisième, dans le flacon de sperme, est mort.

Le dernier, dans le flacon d'eau bien propre, a survécu.

Le pasteur demande à l'assemblée :

Quels enseignements pouvons-nous retirer de cette démonstration ?
....
....

On entend alors la voix d'une petite vieille du fond de l'église :

Tant qu'on boit, qu'on fume et qu'on baise, on n'aura pas de vers !

Friday, April 04, 2008
2:43 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

2 Commentaires

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 20/11/2017 à 23:57:30



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit