Accueil | Connexion
domi - 417343
Skip Navigation Links.
Liens \ Forums \ Plaisir d'écrire

Trazi - 826035

Il n'y a pas eu de noel en 2014 ?


Dommage que cette année il n'y eu aucun conte de noël... J'aimais cette "tradition".
Oui je sais c'est trop tard.

Dernière participation le
Thursday, July 16, 2015
7:29 PM

6 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

913080

Mon PP DD


Mon grand-père s'appelait André; on lui donnait du "pépé Dédé"...
Je le vénérais, et il n'aimait pas les carottes.
Je n'ai su que bien tard pourquoi...
C'était un bigot infernal, ce genre de curaillon qui te veut convertir sur le trottoir : né rue Androuet, contigüe place du Tertre, môssieur se voulait Montmartois indéfectible.
Les carottes?
attends, je reviens...

Dernière participation le
Wednesday, May 18, 2011
2:21 AM

163 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920

Agnès Abécassis


Les extraits ci-dessous sont cités conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique, qui autorise toute citation d'extraits d'une oeuvre à des fins de commentaire.

Ce fil est un essaimage du fil plus général Littérature de merde, dans Plaisir d'écrire (on ne saurait parler de Plaisir de lire concernant certains textes, mais il y a tout de même un certain plaisir, et même un plaisir certain, à les dégommer, au nom du respect que l'on a peut-être encore pour la langue française).

Je précise que l'auteur n'étant pas mis en cause en tant que personne, il n'y a nullement diffamation, mais seulement commentaire littéraire établi sur des pièces précises.

Dernière participation le
Sunday, November 21, 2010
6:14 AM

52 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Paganel, antisémantique - 980920

Si j'étais Dieu...



Voici quelques idées pour ceux qui pensent pouvoir mieux faire


Dernière participation le
Friday, November 21, 2008
3:16 PM

5 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

PHIL - 391201

Il faut que je te dise....


Pour certains, le gendarme reste et demeure Pandore qui verbalise sur le bord de la route, agitant frénétiquement son baton et son carnet à souches.
Pourtant, il faut que je te dise...
Qu'en est-il advenu de cette jeune maman de vingt ans, trouvée sur les trottoirs de Vincennes, le corps décharné, les yeux vidés, les bras ballants, qui se vendait pour le prix d'une dose de poudre ?
Et cette autre jeune femme, victime d'un cambriolage qui n'osait plus rentrer chez elle tant son intimité avait été violée ?
Et toi, maman, à qui je suis venu annoncer, la gorge sèche, que ton fils avait laissé sa vie sur la route ?
Vous tous, parias, rejetés, habitants du trottoir, locataires de nulle part, vous ai-je apporté un peu de chaleur, un peu de réconfort ? Mes mots ont-ils été un remède à vos maux ?
Je veux vous remercier encore et toujours pour ces millimètres de bonheur, si longs et si précieux qui nous ont rapprochés, pour m'avoir aidé à grandir.
Je suis là et ne vous ai pas oubliés....

Dernière participation le
Monday, July 09, 2007
11:10 AM

63 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 28/02/2020 à 05:01:06



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit