Accueil | Connexion
Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Sweet-Eden Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ - 833184
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes \ Poèmes   Tous ses textes


Nul ne pourra jamais....





Nul ne pourra jamais comprendre un jour ce que je peux ressentir ni même ma peine.
Mon âme ne peux pas exorciser mon mal mais elle ne sera jamais envahie par la haine.
J’ai offert mon cœur et mon corps à un amour que j’idolâtrais en lui j’ai eus confiance.
Naïvement j’ai crus à ses belles promesses faites de mots et de tendres espérances.

Le cœur remplie d’un fol espoir de renouveau j’ai oser finalement croire en lui tel à Dieu
Mais aujourd’hui les belles promesses se sont envolées tout n’était que mensonge odieux.
Pourtant même vous, mes amis(es) vous m’aviez dit de ne pas m’emballer de la sorte
Mais aveuglée par les douces paroles du looseur je suis à présent errante tel le cloporte.

Mon âme est broyée par les remords en elle coule alors un torrent de larmes douloureuses
Trop d’espoirs vains l’habitent trop de douleur l’habille elle n'est que mal malheureuse.
Je cherche malgré tout à trouver la sortie du sombre tunnel pour toucher la lumière.
Mes rires et sourires avec vous mes amis(es) se sont enfuis ainsi j’ai perdu mes repères .

Jaloux de ma joie de vivre,malade en son esprit du mien il a tenté de souffler la bougie.
Le looseur main mise sur moi m’avait fait son esclave amoureuse obnubilée par ses lubies.
De fausses rimes en proses plagiées il se dit être poète céleste écrivant au nom du Seigneur
Il se nomme sous l’écriture le messager de Dieu il est d’une identité céleste l’ usurpateur.

Et au milieu de cette mer de mensonges le beau parleur aux fausses notes me sait perdue.
Chaque jour il se fait ironique manant m’emportant dans un monde loufoque et sans issue.
Mais la force est en moi et je fuirais son monde ténébreux pour aller vers un meilleur futur.
Que se pose sur moi la main d’un autre destin qui panserait d’antan mes lourdes blessures.



Friday, January 07, 2005
10:40 AM

Oeuvre originale
Auteur : Sweet-Eden...

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

18 Commentaires

Dénudés...






Les arbres dénudés sont comme mon être frileux et figés sous l’hiver.
Tandis que pieds nus dans la neige je traîne mon passé solitaire
En quête d’un conte de noël qui illuminerait enfin ma triste âme.
Il allumerait aussi en mon esprit chétif de l’amour la belle flamme.

Tel un enfant mes yeux brilleraient comme les étoiles dans les cieux.
Tandis que assise prés de mon prince conteur je le dévorerais des yeux.
Attendrie je n’entendrais rien d’autre que le timbre de sa douce voix .
En moi elle résonnerait et se ferait la mélodie venant des hauts-bois .

En l’écoutant, émue je me souviendrais alors du bon temps ou enfant
J’écoutais les soirs de noël l’histoire que me contaient mes grands parents.
Alors mon prince conteur de mes douleurs en effacera tout le sortilège.
Tandis que ses mots salvateurs se déverseront en mon âme tel un cortège .

Ils panseraient de mes peines le souvenir devenues sur mon cœur gerçures
Prés de mon conteur j’oublierais aussi mon passé fait de profondes blessures .
Sans crainte aucune sous la neige avec lui je découvrirais les joies de l’amour.
Les arbres enfin eux aussi pourront se rhabiller,verdoyant pour toujours.



Friday, December 24, 2004
9:41 AM

Oeuvre originale
Auteur : Sweet_Eden...

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

16 Commentaires

Porte divine...







Arrivée en gare,porte divine de l’enfer.
Mon âme palpite, mon cœur est à l’envers
Trac enfouie dans le tiroir des émotions
Tandis que mon esprit vogue vers l’évasion .

Au bout du quai m’attends mon bel inconnu.
Tandis que je me présente Ange au cœur nu
Timidement j’ose un regard enfin il me souris
Autour de moi alors plus rien n’existe j’oublie !

J’oublie mon hier qui n’était que mon martyr
Et je ne vois en face de moi que son sourire
Mais face à lui je ne suis qu’une faible femme
Qui n’ose pas dévoiler le contenu de son âme.

Pourtant elle crie le droit de pouvoir l’aimer
Elle hurle son envie par lui d’être enlacée.
Inconnu tu ne l’es plus carje t'aime fort
Je le dépose ici dessinés en lettre d'or!



Wednesday, December 22, 2004
9:29 PM

Oeuvre originale
Auteur : Sweet_Eden...

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

16 Commentaires

La luciole...





J'allumerais la luciole nocturne au clair de tes yeux.
Je la ferais danseuse envoûtante de couleur bleue.
Et grâce à elle tu oublieras enfin ton abîme sombre .
Au cœur de ta solitude elle te sortira de la pénombre.

Elle aura sur ton être la douceur d’un beau saphir.
Elle effacera de ta mémoire la parcelle des souvenirs.
Elle se fera ton étoile brillante aux creux de tes nuits.
Regardes moi mon tendre ami je te l’offre sans soucis .

Elle se fait aussi la messagère de mon pauvre cœur
Qui voudrait t’offrir la quiétude de l’éternel bonheur.
De son aile elle déchirera en ton âme les gros nuages
Elle t’invitera alors avec moi à faire un long voyage .

Elle te rappellera mes mots aux creux de ton oreille.
Alors pour toi sera enfin venue l’heure de ton éveil .
Toi mon tendre ami jamais n’est peur de mes mots.
Ils sont sincères et de mes sentiments sont le flambeau.

Puis la luciole se fondra dans le ciel près d’une étoile.
Alors toi que j’aime sur nous tu poseras enfin le voile.
Tandis que sur la voûte céleste la luciole s’illuminera
Nous sous sa couleur bleue sans crainte on s’aimera.



Monday, December 20, 2004
10:03 AM

Oeuvre originale
Auteur : Sweet_Eden...

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

14 Commentaires

Seigneur...





Mon coeur titillé par des mains malines ne connait que le malheur.
Alors je voyage au sein de la vie en quête d'un paradis d'ailleurs.
Souvent mon âme se fait le terrain vague de mes larmes de peine.
Mes douleurs déferlent telle une rivière sauvage dans mes veines .

En un instant d'inconscience j'ai tout perdu même mon milieu natal.
Et aujourd'hui cet égarement pour mon coeur se fait tellement fatal.
J'erre dans la vie telle une brebis échappée d'un troupeau mal gardé.
Alors seigneur je m'adresse à toi,pourquoi m'as-tu laissé ensorcellée?

Mon mal tel un poison m'envahit au plus profond de mes entrailles.
Il enserre mes tripes brisant mes rêves et mes espoirs de ses tenailles.
Alors seigneur toi qui es le maître délivres moi de cet infame monde .
Laisse-moi voir la lueur d'un espoir et qu'il ne se fasse pas imonde .

Le regard de l'homme renard sur moi me hante et ma douleur attise.
Seigneur Dieu maître de mes pensées toi seul connais ma hantise.
Tu es assis au bord de mon désarroi tu me vois combattre durement.
Mon chagrin se fait obèse alors seigneur que cesse mon tourment.

Par ta mystérieuse présence accordes-moi une petite touche d'espoir.
Ne me laisses pas sombrer dans les profonds couloirs du désespoir.
Tu as vus battre mon coeur tu l'as vu s'enflammer avec un grand A .
Alors Seigneur ouvres son coeur à moi et vers lui guides mes pas.



Saturday, December 18, 2004
12:33 PM

Oeuvre originale
Auteur : Sweet_Eden..

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

14 Commentaires

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 13/12/2017 à 13:52:42



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit