Accueil | Connexion
Paganel, antisémantique - 980920
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes \ Chansons   Tous ses textes


Naggin' woman


You know you keep on naggin' babe
Complaining all men are the same
The reason you keep on naggin'
Is because you found another man

Well keep on naggin' woman
Naggingest woman in this land
Well, the minute you stop your naggin'
You're gonna find another man

You know you got me to the play of the pain
Oh honey, you can treat me just mean
You got me anywhere anyone
You baby just can't be beat

So stop your naggin' woman
Nagging me right off my face

Well baby if you weren't naggin'
Honey you'd be so sweet

You know you keep on naggin' babe
Complaining all men are the same
The reason you keep on naggin'
Is because you want another man

But keep on naggin' woman
Naggingest woman in this land
Well, the minute you stop your naggin'
Baby, you're gonna find another man
All right, for sure...

Thursday, September 30, 2010
8:59 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion

Encore une fois


Gare de Lyon Le jour se lève
Moi j'ai pas fini mon rève
Café noir douche glacée
Difficile de se reveiller
Ca me tient comme une fièvre
Ce goût de toi sur mes lèvres
Et je pense à toi encore une fois

Vite l'ascenseur la voiture
Ca démarre à tout allure
La radio joue des chansons
Je suis coincé à la Nation
Huit heures et quart fin Novembre
Pourquoi on vit pas ensemble
Et je pense à toi encore une fois
Le bureau les secrétaires
Les affreux et les affaires
Ce téléphone merveilleux
Vous avez Berlin sur la deux
C'est jamais toi qui m'appelle
"Auf wiedersehn Mademoiselle"
Et je pense à toi encore une fois

Réunion pour une campagne
On lance un nouveau champagne
Je n'ai pas lu le dossier
Marketing et publicité
Tiens, à propos de champagne
Ca me donne des idées
Et je pense à toi encore une fois
Déjeuner avec la presse
Explications en vitesse
J'ai le coeur, la tête ailleurs
Il n'est pas tout à fait quinze heures
Où est-tu dans cette ville
J'adore quand tu te maquilles
Et je pense à toi encore une fois
Et puis j'arrive à mon étage
Tu m'as laisse un message
Un numéro où t'appeler
Qui sonne toujours occupé
On m'appelle sur l'autre ligne
Je te rappelle impossible
J'ai besoin de toi encore une fois
Quelque part je t'imagine
Devant ces mures de vitrines
On s'est donné rendez Vous
Est-ce que tu te souviendras où
Ce café de Montparnasse
Dix neuf heures comme le temps passe
J'ai envie de toi encore une fois

Je suis un peu en avance
Devant mon whisky d'urgence
Tu viendras, tu viendras pas
Je me raconte n'importe quoi
Allez barman la même chose
Je fredonne "La vie en Rose"
Je suis dans un état encore une fois
Et puis d'un coup tu arrives
Tout d'un coup c'est bon de vivre
C'est bien ton corps que je touche
C'est bien ton visage ta bouche
Vivement que le jour s'achève
Que je continue mon rève
J'en peux plus de toi encore une fois
Et le temps, le temps cavale
C'est la poursuite infernale
Les fourmis et les cigales
ne voient plus passer les saisons
C'est demain la fin du monde
Mais puisqu'on est seuls au monde
On le refera encore une fois


Sunday, May 03, 2009
11:57 AM

Auteur : Gilbert Bécaud - Didier Barbelivien

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

3 Commentaires

    

Blog mis à jour le 19/02/2019 à 10:25:21



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit