Accueil | Connexion
Paganel, aristautarcique - 980920
Skip Navigation Links.
Blog \ Forums \ Société   Tous ses forums


Le monde de demain


La solution la plus prometteuse pour répondre à la fois à l'automation et à l'augmentation (en tout cas statistiquement) de la longévité semble être de conjuguer l'instauration généralisée de congés sabbatiques ET les mi-temps de fin de carrière. À partir d'un âge compris entre 55 et 60 ans, il devrait être considéré comme NORMAL de passer à mi-temps.

Alain Persat : Mais moins les gens travaillent plus ils bricolent, jardinent, réparent, produisent chez eux, et plus ils s'occupent de leur entourage, cela va encore diminuer la demande de marchandises et de services ! En plus il y a toujours de plus en plus de machines mais jusqu'à présent aucune n'est venu faire ses achats en magasin ! C'est donc un changement fondamental de la notion de travail que nous devons initier.

François Paganel : "cela va encore diminuer la demande de marchandises et de services !"

Cela dépend lesquels. Même avec beaucoup de temps libre et des imprimantes 3D chez eux dans toutes les pièces, les particuliers ne réaliseront pas chez eux ce qui demande à la fois un rassemblement important de capitaux et un énorme effort collectif étroitement coordonné. Ce qui va de la superproduction cinématographique à la création de centrales de fusion contrôlée et passant par les programmes spatiaux et la production de masse d'appareils électroniques sophistiqués et peu coûteux.

Il me semble que le défaut de beaucoup d'économistes et d'un écolonomiste est de considérer volontairement ou pas qu'on ne pourra faire demain que davantage ou autant d’exactement la même chose que ce qu'on faisait hier. Pourtant, de 1830 à 2016, tout nous montre le contraire.

Cela étant, évidemment, si on n'a plus d'énergie dans 20 ans, ce n'est pas à hier que nous resterons, c'est à avant-hier, 17ème siècle, que nous reviendrons, comme les Amish. Et quand je dis "nous", je devrais dire « ceux qui survivront, sur une planète ne pouvant nourrir, avec le seul flux solaire, plus d'un milliard d'habitants ».

Et en attendant qu'on reconstitue le cheptel, c'est l'esclavage qui sera restauré. Tu voulais un arrêt de la croissance et un changement fondamental de la notion de travail ? Sois heureux, tu vas être TOTALEMENT exaucé !

Dernière participation le
Friday, October 07, 2016
6:29 AM

1 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Horace bis (et version allégée)


Citation:
Gazette de France

On nous rapporte ces derniers jours, dans les salons les plus informés du Royaume, des faits éclatants survenus le onzième jour d'avril de l'an IV du règne du très bon et très juste Francois, Roy De France, Prince de Corrèze, baron de La Bouatahouty du Scoutteur.

Voici ce qu'il advint.

Alors qu'il se transportait aux abords de Paris, en la Province de Sevran, placée sous l'autorité du Sieur Gatignon, ce pour y puiser aux sources d'un récit extraordinaire attaché à la culture mahométane et au grand trouble que celle-ci vient à répandre au coeur du Royaume et de par toute l'Europe, Monsieur de la Villardière fut interpellé avec si peu de courtoisie qu'il dut faire usage de fermeté pour repousser les assaults d'une horde de brigands embusqués, venus l'importuner dans la plus noble tâche qui soit : celle d'éclairer le bon peuple de France sur la question mahométane.

C'est grand honneur que de vous rapporter icy les termes de la conversation qui s'ensuivit.

Le citoyen La Caillerat :
"Hé ! Z'y va ! Tu dis pas bonjour !
Héritier d'une femme aux mœurs légères !
Rends-toi à Athènes pour en rencontrer les plus virils hellènes !"

Monsieur de la Villardière :
"Ah ça, Monsieur ! Je ne désire que faire mon honnête travail".

Monsieur Vatfer-Hank (Hullé, de son prénom) :
"Que l'on cesse de dépeindre cet endroit où nous régnons sans partage.
Ça, Monsieur ! Depuis quand un gentilhomme est-il admis à traverser des terres qui sont non celles du Royaume De France, mais l'apanage des soldats du Prophète ?"

Il finit en apostrophant son vis-à-vis d'un très peu courtois : "Orifice de l'endroit le plus intime qui soit !"

Monsieur De La Villardiere :
"Je suis en Terre De France, où j'ai vu le jours, ainsi qu'il en fut de mes aïeux avant moi. Souffrez que je demeure et m'exprime librement en mon Royaume."

Ah, oui ! Vraiment... Que de chances pour le Royaume de France !

-- Fabien Cheymol

Dernière participation le
Friday, October 07, 2016
6:24 AM

0 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Les Alex


Ils commencent à devenir aujourd'hui une sorte de phénomène social, comme les hippies en 1967. Ce sont d'ailleurs parfois les mêmes.

Mode d'emploi.


Dernière participation le
Saturday, October 11, 2014
10:29 AM

14 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Une alimentation accro au pétrole



"Bon appétit, messieurs!"


Dernière participation le
Monday, August 04, 2014
6:09 PM

2 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Le condensateur se charge. Gare au claquage !


Citation:
Ce soir, dans toutes les grandes villes, ce sont des drapeaux algériens qui flottent. "Incidents" ou pas, la question ne se situe même pas à ce niveau là. La réalité est que des milliers de personnes, majoritairement de nationalité française ou a minima résidant en France, profitent de ces matchs de foot pour afficher leur patriotisme étranger chez nous. C'est un véritable défi qui est lancé à la nation française et aux Français, un gros "Je suis chez toi, je t'emmerde, et je fais ce que je veux". Chacun de ces matchs souligne une chose : la faillite totale du modèle multiculturel. Il n'y aura plus jamais de "vivre-ensemble", la fracture est déjà là, la facture viendra.
'Lu sur Fessebouc)

Dernière participation le
Saturday, June 28, 2014
7:05 AM

2 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 07/12/2016 à 15:26:32



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit