Accueil | Connexion
Paganel, قاعدة البيانات - 980920
Skip Navigation Links.
Blog \ Forums \ Société   Tous ses forums


Retour aux fondamentaux, comme on dit


Citation:
Revenons au décret du 21 février 1795.
La Convention Nationale, après avoir entendu le rapport de ses comités de salut public, de sûreté générale et de législation, réunis, décrète :

Art. Ier Conformément à l’article VII de la déclaration des droits de l’homme, et à l’art. CXXII de la constitution, l’exercice d’aucun culte ne peut être troublé.

II. La République n’en salarie aucun.

III. Elle ne fournit aucun local, ni pour l’exercice du culte, ni pour le logement des ministres.

IV. Les cérémonies de tout culte sont interdites hors de l’enceinte choisie pour leur exercice.

V. La loi ne reconnaît aucun ministre de culte : nul ne peut paraître en public avec les habits, ornements ou costumes affectés à des cérémonies religieuses.

VI. Tout rassemblement de citoyens pour l’exercice d’un culte quelconque, est soumis à la surveillance des autorités constituées. Cette surveillance se renferme dans des mesures de police et de sûreté publique.

VII. Aucun signe particulier à un culte ne peut être placé dans un lieu public, ni extérieurement, de quelque manière que ce soit. Aucune inscription ne peut désigner le lieu qui lui est affecté. Aucune proclamation ni convocation publique ne peut être faite pour y inviter les citoyens.

VIII. Les communes ou sections de commune, en nom collectif, ne pourront acquérir ni louer de local pour l’exercice des cultes.

IX. Il ne peut être formé aucune dotation perpétuelle ou viagère, ni établi aucune taxe pour en acquitter les dépenses.

X. Quiconque troublerait par violence les cérémonies d’un culte quelconque, ou en outragerait les objets, sera puni suivant la loi du 22 juillet 1791 sur la police correctionnelle.

XI. Il n’est point dérogé à la loi du 2 des sans-culotides, deuxième année, sur les pensions ecclésiastiques, et les dispositions en seront exécutées suivant leur forme et teneur.

XII. Tout décret dont les dispositions seraient contraires à la présente loi, est rapporté ; et tout arrêté opposé à la présente loi, pris par les représentants du peuple dans les départements, est annulé.

Dernière participation le
Saturday, February 22, 2014
9:51 AM

3 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

On vit une époque formidable !



http://enfantsjustice.wordpress.com/2012/11/06/les-chroniques-de-rorschach-un-enfant-de-4-ans-tue-pour-avoir-refuse-dappeller-la-compagne-de-sa-mere-lesbienne-papa/

J'ai eu peur une seconde. J'avais cru lire "l'amiante".


Dernière participation le
Friday, February 21, 2014
4:50 AM

0 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Vive le Québec, foutrebleu !



À HérouXville


Dernière participation le
Monday, February 17, 2014
11:29 AM

0 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Analyse comparée


Nicolas Sennels*, psychologue danois qui a travaillé dans les prisons de son pays analyse le comportement des musulmans selon différents angles. Ainsi il compare la perception des choses chez les musulmans et chez les occidentaux. Extraits :

La colère

Dans la culture occidentale, la colère et la menace sont probablement la manière la plus rapide de perdre la face. Dans une discussion, celui qui se met en colère a automatiquement perdu, et j’imagine que la plupart des gens ont observé l’impression de honte et la perte de statut social qui font suite à une manifestation d’agressivité au travail ou à la maison.

Dans la culture musulmane, les comportements agressifs, et en particulier les menaces, paraissent être généralement admis et même attendus comme moyen de traiter les conflits et les tensions sociales. Si un musulman ne répond pas à l’insulte ou à la tension sociale par des menaces, il est perçu comme faible, comme quelqu’un sur qui on ne peut pas compter, et il perd la face.

Aux yeux de la plupart des Occidentaux, les comportements menaçants adoptés pour marquer son désaccord sont vus comme immatures et puérils. (…)

La menace terroriste et la réaction violente des musulmans à l’affaire des caricatures danoises de Mahomet, montrant leur prophète comme un homme prêt à recourir à la violence pour répandre son message, nous font sourire : la réaction agressive des musulmans à un dessin montrant leur prophète comme agressif confirme absolument la vérité du constat dressé par Kurt Westergaard dans son dessin.

Dernière participation le
Saturday, January 25, 2014
11:38 AM

0 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

Droit dans le mur !



LA FRANCE EN FACE


Dernière participation le
Wednesday, January 15, 2014
9:35 PM

0 Contributions

Ajouter à vos favoris

Répondre

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 19/04/2014 à 18:13:38



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit