Accueil | Connexion
Gimel - 986228
Skip Navigation Links.
Favoris \ Textes \ Présentations

Ultimate One - 1131184 

Team Corona Alstare


Roule, c’est du Belge

Dans le moiteur de Sepang ou sous les rafales de vent de Philip Island, sur une piste sèche ou sur un asphalte détrempé, les Suzuky officielles de Troy Corseret et Yukio Kagayama ont dominé de très loin les premières manches du championnat du monde de Superbike.
Derrière ce succès se cache une belle histoire belge…

Cette histoire pourrait débuter par le traditionnel « il était une fois »
Donc, il était une fois un couple, Claude et Anne-marie, animé par la même passion tombant dedans a l’image d’un certains Obélix et d’une miraculeuse potion magique.
Voici plus de 20 ans, notre duo liégeois, mais aussi très proche de l’Italie, eut l’idée de créer la première « Hospitality » d’un Continental Circus en pleine mutation, à l’instant où on abandonnait petit a petit l’ère des gentlemen driver pour entamer les balbutiements des grands teams que nous connaissons aujourd’hui.
L’hospitality Alstare soulageait la structure des écuries naissantes et permettait aux mécaniciens et autres membres de venir se rassasier et se relaxer entre deux séances d’essais ou de démontage moteur.
Une sorte de « cantina » vite appréciée, mais aussi vite imitée lorsque les cigarettiers investirent les paddocks. Mais l’idée était lancée et, grâce à l’appui de Flamini, elle allait se développer, surtout un renouveau du Superbike.
Très vite, Claude et Anne-Marie passèrent d’hommes a tout faire (vraiment a tout, du montage de la structure d’accueil à la cuisson des pâtes) a hommes orchestre. Notez ici ce pluriel voulu, car notre couple se partageait adroitement la besogne, Claude s’occupait surtout de l’aspect compétition des choses, il fut à la base du Superbike actuel, fit rouler Bianchi sur les 125cc spécialement pour Sanvenero et fut directeur sportif pour Ducati et Cagiva notamment au temps de Didier De Radigués, pendant que Anne-Marie développait les relations publiques et tout le management entourant ce nouveaux monde dans la course.


Retour à Liége

Voici un peu plus de 10 ans, le couple décida de revenir en terre liégeoise pour des raisons familiales. C’est à cette époque que fut crée Pro Event, société destinée à réaliser du développement et de la préparation pour la compétition. Cela tombait bien, car Michaël Paquay, à la recherche d’une bonne structure, vint frapper à la porte de l’ancienne confiturerie investie à Alleur, au dessus de liége, ou Alstare avait déposé ses pénates après une période de 18 ans en Italie.
L’aventure du championnat d’Europe débutait avec les résultats que l’on connaît.
Des résultats et une structure qui n’échappèrent pas aux dirigeants japonais.
Les japonais proposèrent qu’Alstare et Pro Event prennent soin des machines d’Hamamatsu en Supersport.
Une association qui amena la conquête de huit titres mondiaux, trois pour les pilotes, cinq pour le constructeur, avant de sauter le pas et de s’attaquer, cette année, au mondial Superbike et ce début en fanfare. Un nouveau pas en avant, un nouveau chalenge, avec une application plus prononcée de part et d’autre.


Personnel
Pas moins de 90 personnes de six nationalités différentes, travaillent à Alleur, mais une fois sur les circuits, avec les freelances et les diverses activités, c’est 207 personnes qui bossent pour l’écurie.
Aux cotes de la structure course proprement d

Monday, June 11, 2007
5:28 PM

Oeuvre originale
Auteur : Myriam

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

29 Commentaires
Impression : Extraordinaire

    

Blog mis à jour le 21/07/2019 à 22:04:53



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit