Accueil | Connexion
♥☆ arwen ♥☆ - 2258363 
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes \ Poèmes \ Copies   Tous ses textes


L'Echo




J'ai crié dans la solitude :
- Mon chagrin sera-t-il moins rude,
Un jour, quand je dirai son nom?

Et l'écho m'a répondu : - Non.

- Comment vivrai-je, en la détresse
Qui m'enveloppe et qui m'oppresse,
Comme fait au mort son linceul?

Et l'écho m'a répondu : - Seul!

- Grâce! le sort est trop sévère!
Mon cœur se révolte! Que faire
Pour en étouffer les rumeurs?

Et l'écho m'a répondu : - Meurs!



Tuesday, May 12, 2009
9:05 PM

Auteur : François Coppée

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

12 Commentaires

Que l'Amour Soit Ton Bouclier



Je veux te révéler le sens de cette vie.

*Aimer et être aimé*

Tout ce qui existe a été conçu suivant la loi de l'Amour qui est Sagesse…
Le seul chemin qui mène au bonheur est celui de l'Amour…

Aimer, c'est voir la divinité dans cet autre que tu aime…
Qu'il voit cette divinité en toi est le signe de son Amour car la divinité est Amour...
Faire la volonté céleste, c'est donner cet Amour à tous les êtres…
Si tu sais voir la divinité partout où tes yeux se posent, tu ne manqueras de rien…
Si tu aimes quelqu'un, tu réponds à l'Amour Divin à travers celui que tu aimes…
Si tu t'Aimes toi-même, tu deviendras parfait…
Car, tu sauras voir l'être divin qui est en toi et tu le manifesteras,
en purifiant chaque jour davantage ton corps, ton âme et ton esprit…
Alors la Compassion jaillira de ton cœur…
Tu comprendras les peines de tous les êtres, et tu pourras les aider...

Ne maudis pas celui qui t'a fait du mal…
Il n'était pas encore éveillé à l'Amour…
Sa véritable nature qui est tournée vers le bien ne s'est pas encore révélée…
Pardonnes-lui afin qu'il puisse comprendre le mal qu'il t'a fait et ainsi s'éveiller à la vie divine…

Pardonner, c'est se libérer de toute rancune et faire confiance en la loi de la Justice Cosmique...
Si tu te libères de toute rancœur, cette justice se manifestera sous tes yeux…
Si tu aimes, tu prends conscience de la force divine qui t'habite et tu peux soulever des montagnes…
D'où que vienne l'Amour, respectes-le car c'est cette force qui t'est envoyée…
Quand tu dis :"Je T'aime" pense que ce "Je qui Aime" est la divinité en toi…
Quand on te dit: "Je t'aime" pense que ce "Je qui T'aime" est la divinité en l'autre…
Ainsi, tu n'auras plus jamais peur de l'Amour…
Tu t'y plongeras et deviendras Amour…

Tous les êtres méritent ton Amour car c'est cette Énergie que tu aimes en eux…
Aussi, dois-tu voir le bien dans chaque être que tu rencontre et ce bien se manifestera…
Ce sur quoi tu portes ton attention se développe toujours…
En toi-même, comme en chacun, vois les qualités de l'âme
afin qu'elles puissent jaillir pour apporter au monde sa guérison…

Les défauts ne constituent que l'enveloppe,
l'apparence extérieure de l'être humain, non son Essence…
Seul, l'Amour permet de pénétrer cette écorce de la personnalité
et de découvrir les richesses cachées de l'âme…
L'Amour traverse les apparences…
Si tu veux recevoir l'Amour de tous, aimes la perfection latente en chacun,
ainsi tu aideras chaque âme à se réaliser…
L'Amour est ta seule richesse inaltérable…
Qu'il soit dans ton regard afin que chaque chose te montre sa réalité intérieure.

Aimer, c'est devenir un avec l'être que tu aime,
et non pas devenir un objet pour lui, ni le considérer comme un objet pour toi…
Devenir un avec la personne que tu aimes supprime le rapport de force
et permet de vivre dans la Vibration de l'Amour Réalisé…
Elle seule peut t'apporter ton épanouissement…
En elle, la soif et la faim n'existent plus,
et le rapport de force se limite au jeu qui pousse les corps l'un vers l'autre…
Il ne déborde plus dans la vie affective ou sociale,
et la guerre des sexes, qui est à la racine de toutes les guerres, disparaît…

Toutes les formes de guerre ne sont que le reflet de cette mésentente
entre le mâle et la femelle<

Friday, May 02, 2008
8:31 PM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

14 Commentaires

UN DÉFAUT DANS LA FEMME



Quand Dieu créa la femme, il en était déjà
à son sixième jour de travail.
Un ange apparut et lui demanda :
« Pourquoi y mets-tu autant de temps ? »
Et le Seigneur répondit :
« Tu as vu mon projet pour Elle ? »
« Elle doit être
– complètement lavable, sans être en plastique,
– avoir plus de 200 parties amovibles remplaçables,
– pouvoir fonctionner avec un régime quelconque,
– avoir un giron qui puisse accueillir quatre enfants en même temps,
– avoir un baiser qui puisse soigner aussi bien un genou écorché qu’un cœur brisé.
Et elle fera le tout avec seulement deux mains. »


L’ange s’émerveilla des qualités :
« Seulement deux mains ?
Impossible !
Et c’est seulement le modèle de base ?
C’est trop de travail pour un jour…
Attends demain pour la terminer. »
Le Seigneur protesta :
« Je ne le ferai pas. Je suis si près de terminer cette création que j’y mets tout mon cœur.
Elle se soigne toute seule quand elle est malade et elle peut travailler 18 heures par jour. »
L’ange se rapprocha davantage et toucha la femme.
« Cependant tu l’as faite si délicate, Seigneur ! »
« Elle est délicate, » répondit Dieu, « mais je l’ai faite robuste aussi. Tu n’as pas idée de ce qu’elle est capable de supporter ou d’obtenir. »


L’ange demanda :
« Est-ce qu’elle sera capable de penser? »
Dieu répondit :
« Non seulement elle sera capable de penser mais aussi de discuter et d’exécuter. »
L’ange remarqua alors quelque chose et en allongeant la main il toucha la joue de la femme :
« Seigneur, il semble que ce modèle ait une fuite. »
« Je t’avais dit que je cherchais à mettre en elle beaucoup de choses.
Il n’y a aucune fuite... C’est une larme, »
corrigea le Seigneur.
« À quoi servent les larmes ? »
demanda l’ange.
Et Dieu dit :
« Les larmes sont sa manière d’exprimer sa joie, sa peine, sa désillusion, son amour, sa solitude, sa souffrance et son orgueil. »
Ceci impressionna beaucoup l’ange :
« Tu es un génie, Seigneur. Tu as pensé à tout.
La femme est vraiment merveilleuse !”
« Hé oui ! Les femmes ont des énergies qui étonnent les hommes.
Elles affrontent les difficultés, règlent les problèmes graves,
cependant elles ont bonheur, amour et joie.
Elles sourient quand elles voudraient crier,
elles chantent quand elle voudraient pleurer,
elles pleurent quand elles sont heureuses
et elles rient quand elles sont nerveuses. »
« Elles luttent pour ce en quoi elles croient.
Elles se rebellent contre l’injustice.
Elles n’acceptent pas un "non" pour réponse quand elles croient qu’il y a une meilleure solution.
Elles se privent pour maintenir la famille debout.
Elles vont chez le médecin avec une amie craintive.
Elles aiment inconditionnellement.
Elles pleurent quand leurs enfants ont du succès
et elles se réjouissent pour les chances de leurs amis.
Elles sont heureuses quand elles entendent parler d’un baptême ou d’un mariage. »
« Leur cœur se brise quand une amie meurt.
Elles souffrent pour la perte
d’une personne chère.
Sans doute elles sont fortes
quand elles pensent ne plus avoir d’énergie.
Elles savent qu’un baiser et une embrassade
peuvent aider à soigner un cœur brisé. »
Il y n’a pas doutes,
dans la femme,
il y a un défaut.
C’est qu’elle oublie combien elle vaut.

Saturday, April 12, 2008
9:59 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

22 Commentaires

Les yeux pour pleurer.


Quand on a tout perdu,
Qu'il ne reste plus
Que les yeux pour pleurer,
Quand on n'attend plus rien,
Qu'il ne reste plus rien
Que les yeux pour pleurer,
Quand on vous a blessée,
Qu'on ne vous a laissé
Que les yeux pour pleurer,
Quand on vous a meurtrie,
Quand on vous a menti,
Quand un amour se meurt
Et que vous passez des heures
Et des heures à pleurer,
Quand vous n'avez de lui
Et pour passer la nuit
Que vos yeux pour pleurer,
Quand, ivre de silence,
Rien, plus rien n'a de sens
A vos yeux éplorés,
Quand le cœur se déchire,
Quand vous pensez mourir,
Voici qu'un autre amour,
Un merveilleux amour,
A vos yeux étonnés,
Un autre amour surgit :
C'est l'amour de votre vie,
Tout comme le premier
Et ces chagrins passés,
Et ces larmes données
Pour un autre que toi,
Tout s'efface, tout meurt.
Je n'ai d'autre bonheur
Que des larmes de joie.
(Serge Gainsbourg)

Wednesday, February 20, 2008
8:41 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

7 Commentaires

    

Blog mis à jour le 25/09/2020 à 11:48:24



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit