cgt,encore,frappe
Forums > MédiasAller à la dernière page
<< Précédent |

La CGT a ENCORE frappé

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
domi - 417343lui écrire blog Publié le 05/07/2012 à 09:30 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Comme vous le savez sans doute tous, la presse va très très mal.
Entre le flashage rapide, la photocomposition à la vitesse de l'éclair et la polychromie au prix du noir et blanc, c'est une myriade d'aventuriers qui sont venus tenter leur chance dans cette profession pour repartir la plupart du temps gros jean comme devant.

Les titres d'institutions "journalistique" se bousculaient, il n'en reste que très peu ou en passe d'obsolescence.

Le tout gratuit payé par la pub que plus personne ne regarde vu le matraquage honteux que nous subissons chaque 5 minutes sur nos radios et chaque 15 minutes sur nos écrans de télévision font leur œuvre, que dire de nos boites mail, véritable dépotoir à publicité mensongère...
Ce qui est gratuit n'a AUCUNE valeur de toute façon.

Toujours est il que Monsieur Hersan, enfin son groupe, est bien malade de la Peste de la technicité, de la mode des tablettes d'importation chinoise et de l’appauvrissement de cette populace qui croit au Père Noel en votant socialiste et qui va se retrouver pauvre comme JOB!

Alors le groupe Hersan fit briller l'argenterie afin d'attirer quelque investisseur fou...

Un téméraire belge arriva. Il fut étonné car dans le royaume de France ou la Liberté est une religion sacrée, on lui interdit de tenir réunion cigare aux lèvres!

Il rangea à regret son Havane dans son étui puis regarda les comptes...

Il dit: Je veux bien une fois apporter 100 millions, peut être même 300 mais d'abord il me faut faire un peu de ménage.
6 éditorialistes coûtent bien trop cher, 25 documentalistes aussi!
Les temps changent, avec le web et nos bases de données, deux suffiront, quant aux documentalistes, nous autres en Belgique en avons 5 qui pourrons a moindre frais faire le même ouvrage pour 10 fois moins cher!

Quant aux compositeurs et autres chroniqueurs, nous autres belges parlons très bien votre langue, nous en supprimerons donc la moitié ici, ainsi que ces journalistes qui refont le monde chaque matin alors qu'il se refait tout seul.

Ainsi je vous assure pérennité, bons salaires et tranquillité de vie.
Plus besoin d'emprunter sans jamais pouvoir rembourser.

Las, aussitôt, les syndicats CGT en tête ont sorti leurs griffes, hurlant contre ce méchant capitaliste sans cœur refusant de payer des zèbres à rien fiche!

Effrayé, l'homme au gros cigare rentra dans sa Belgique étrange où tout est repeint de neuf chaque année pour un semblant d'ensoleillement qu'ils ne voient que si rarement.

Ils n'ont même plus ce Congo géant où leurs coloniaux pouvaient s'encanailler de Brazzaville au fins fonds du pays en poussant jusqu'à Bangui, capitale de Centre Afrique.

A cette époque, les filles pas encore femmes étaient jolies, elles aimaient l'aventure et la sueur du colon, à présent elles sont à pôle emploi pour un mirage jamais atteint et il ne reste que la misère locale larvée, la désespérance de vestiges en ruine ou bien les artifices de quelque modernité achetées à grand prix contre les richesses du pays qui se laisse piller telle une catin ivre au soir de la révolution. 50 ans que cela dure!

Alors le groupe Hersan n'eut point de capitaliste belge et les drapeaux rouge furent rangés au vestiaires, les CGTistes bombant le torse et hurlant:
NON au capitalisme, non mais des fois!

Cependant, la fin du mois venue... Ils tendaient la main... Et si les ventes stagnaient et faiblissaient, il fallait quand même payer!

Les banquiers étant bien malade de la peste internationale et de leurs chimères d'argent facile n'osaient plus prêter...
Il n'en fallait pas plus pour qu'à présent toute la presse écrite en attrape la jaunisse.

Et de bruits de couloirs en menaces de fermetures si pas de licenciement afin de réajuster la masse salariale à la réalité des profits de la vente de ce papier sacré, on averti tout ce petit monde qu'il allait falloir se mettre à la diète.

Les CGTistes coururent au vestiaire illico, ressortirent leurs drapeaux rouge et décidèrent d'une grève générale.

Tous pris au piège, il ne leur reste plus que le virtuel pour amuser et instruire la foule.

Puis de DONNER le fruit de leur travail pour se débarrasser des journaux imprimés devenus invendables pour cause de non distribution.
On est plus à quelques millions de plus de pertes... Il en est tant!

Ces CGTistes ne changeront JAMAIS!

Ils ont ruiné TOUS nos ports et notre Marine, plus un armateur ne veut accoster dans les ports de cette douce France qui sans la plaisance seraient à l'abandon depuis des lustres. Ils préfèrent décharger leur précieux conteneurs en Italie, en Espagne ou a Anvers ou plus au Nord, 1 jour de mer de plus coûte bien moins cher que de payer la TAXE et l'Impôt à ces dockers dont on a plus besoin puisque tout est automatisé et que même une frêle femme peut décharger ces immenses navires en maintenant entre deux doigts manucurés de vernis carminé brillant le joystick de la télécommande magique.

Aucun risque de se casser un ongle.

Quant à trouver deux singes pour fixer les amarres, il est tant d'exotiques le ventre vide venus ici pour ne pas crever de faim chez eux, qu'on a vraiment plus besoin de ces fiers à bras tatoués qu'on peut à la limite exposer dans les musées d'une humanité flamboyante à jamais perdue.

Décidément, les temps changent, mais la CGT ne change pas elle rêve encore de Georges Marchais, de PCF conquérant et continue de se tromper d'objectif, causant désordre et misère noire là où elle est supposée protéger l'ouvrier!

L'intelligence est chose rare...
Bonne journée....
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 05/07/2012 à 10:36 supprimer cette contribution
Citation:
Ce qui est gratuit n'a AUCUNE valeur de toute façon.
L'eau fraîche, l'air pur, le silence, la vision du soleil levant et couchant, la tranquillité, un environnement de gens bien élevés et peu de malfaisants alentour, tout cela, c'est gratuit et cela n'a aucune valeur. C'est justement pour ça que quand on te les sucre, tu n'es éligible à aucune indemnité.

En revanche, pour les ravoir en partie, tu peux être assuré que tu devras payer le prix fort. C'est le miracle du capitalisme
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 05/07/2012 à 10:40 supprimer cette contribution
Citation:
Ces CGTistes ne changeront JAMAIS!
Ce qui est scandaleux, c'est que les Français ne se décident même pas, en représailles, à boycotter Cegetel !
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 05/07/2012 à 10:48 supprimer cette contribution
Citation:
Comme vous le savez sans doute tous, la presse va très très mal.
La presse du contribuable pour le séparer de ses derniers sous fonctionne encore très bien, merci



-- Paganel, homme pressé
Page 1

Forums > Médias Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | La CGT a ENCORE frappé| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
4 connectés au chat
7 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris La CGT a ENCORE frappéconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Comme vous le savez sans doute tous, la presse va très très mal. Entre le flashage rapide, la photocomposition à la vitesse de l'éclair et la polychromie au prix du noir et blanc, c'est une myriade d
cgt-encore-frappe