emmene,moi,toi
Vos Poèmes Poèmes Poètes Concours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Emmène-moi avec toi !

Impression :

(Détail)
Une vie et puis d'autres, est ce la dernière,
Non, cela ne se peut, d'aucune je suis fière.
La première m'a appris à devenir mère,
Quand le père s'adonnait aux joies de l'adultère.

Etais-je donc maudite pour vivre ce calvaire,
Je voulais être aimée, j'avais envie de plaire.
Ah ! Pour plaire j'ai plu, mais ou était l'amour,
J'ai connu le bonsoir même avant le bonjour.

Amoureux et jaloux, la rime était faussée
Amoureux et brutal, In Vino Véritas.
Les promesses s'envolent, triste est la vérité
Etait-ce la fin du rêve, l'annonce du trépas.

Et puis il y eut toi et je t'ai reconnu,
Toi tu étais l'amour, dans tes yeux je l'ai vu.
Et tu allais m'offrir ce que je n'ai pas eu,
Du respect, de l'amour, dans ton coeur je l'ai lu.




Enregistré le 22 Avril 2011 à 08:05
par Sylvie - 2635386lui écrire blog
(tous ses textes)

Oeuvre Originale

Auteur :
Arnica

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
0 connectés au chat
2 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Emmène-moi avec toi !conseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Une vie et puis d'autres, est ce la dernière, Non, cela ne se peut, d'aucune je suis fière. La première m'a appris à devenir mère, Quand le père s'adonnait aux joies de l'adultère. Etais-je donc
emmene,moi,toi