etait,religion,aussi,avait,cantiques
Forums > ThéologieAller à la dernière page
<< Précédent |

C'était une religion aussi. Elle avait même ses cantiques.

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 22/02/2015 à 04:35 Demander à la modératrice de supprimer ce forum

insane 1937 corporate songbook

« Il n'y a pas d'autre Dieu qu'IBM et Thomas J. Watson est son prophète »

Les Tartempion de l'époque en mal de soumission devaient se régaler

2445173 Publié le 28/02/2015 à 19:24 supprimer cette contribution
Paganel ignore que la NASA et les pays de l'occident sont bourrés de génies arabes et musulmans qui n'ont pas trouvé des foyers propices dans leur propres pays ou ils pouvaient mettre à profits leurs savoirs qui profitent à l'occident ou ils se sentent mieux protégés !
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 05/03/2015 à 00:08 supprimer cette contribution
Citation:
la NASA et les pays de l'occident sont bourrés de génies arabes et musulmans
Ce doit être comme les millions (milliards ? ) de chrétiens qui se convertissent à l'islam chaque année : on devrait donc crouler sous le nombre et buter dessus absolument partout, mais tout ce que je peux dire, c'est que j'y croirai quand j'en verrai.

Nous avions quatre personnes d'origine maghrébine, au labo (sur 35 personnes).

L'un était manager, donc administratif. Oublions.

Le deuxième, Ahmed B., se laissait parfois lors de la pause café aller à dire (sans second degré) : "Quand on voit la vie en Occident, on se dit qu'une bombe atomique purifierait bien tout ça". Sans commentaire. De toute façon, il ne trouvait rien. Viré dès la fin de la deuxième année.

La troisième, Amel I. était d'une famille marocaine, mais désolée qu'on l'oblige à se marier là-bas à quelqu'un qu'elle connaissait à peine "pour qu'il ait un visa". Je lui avais dit : "Je ne vois pas où est le problème. Il te suffit de refuser", et elle m'avait répondu d'un air triste : "Tu ne peux pas imaginer. Chez nous, ce n'est pas comme chez vous".

Le quatrième, Mourad B., avait un doctorat à Dauphine plus un Ph.D. de je ne sais plus quelle université étatsunienne. Un bourreau de travail, et un type intelligent. Mais, sans surprise, il n'était plus musulman

Sans commentaire aussi. Pas plus diplômés donc ni plus créatifs que moi. Salariés. J'étais le seul tout de même à avoir déposé 4 brevets. Mais bon, quand on est Occidental, être créatif est dans notre culture.
Citation:
qui n'ont pas trouvé des foyers propices dans leur propres pays
Tu m'étonnes ! Rien ne se fait que par piston, là bas. Je le sais, j'ai été deux ans sur place.
Citation:
ou ils pouvaient mettre à profits leurs savoirs
Ben, il semble au contraire que non, puisqu'ils sont partis. Je doute que ce soit parce qu'ils y gagnaient question climat
Citation:
qui profitent à l'occident ou ils se sentent mieux protégés !
Nous savons reconnaître et conserver les bosseurs, même les plus humbles. Et puis nous les payions correctement aussi à l'époque.

C'est cela, le monde occidental. Une société à peu près scientifique. Or seuls les peuples honnêtes peuvent être des peuples scientifiques. Les esprits dogmatiques sont handicapés pour bosser dans la recherche. Ils ne sont pas faits pour ça. Et un esprit religieux, surtout de cette religion-là, ne peut malheureusement être que dogmatique. On l'a conditionné quinze ans à ne surtout pas se poser de questions et à ne surtout pas remettre en cause ce qu'on lui enseignait, même quand c'étaient des choses contradictoires. On a fusillé son esprit critique.

Pas de meilleure raison de la stagnation scientifique depuis 800 ans des pays d'islam. Le seul espoir consiste à les quitter et à tenter sa chance ailleurs en se déconditionnant à la dure. Que veut la jeunesse algérienne 53 ans après l'accession de celle-ci à l'indépendance ? Des visas pour la quitter. On applaudit très fort!

2445173 Publié le 06/03/2015 à 19:29 supprimer cette contribution
Une Américaine chrétienne revêt le hijab tout au long du Carême
le 6. mars 2015 - 15:32
Subscription price
Partagez : Share on printShare on emailShare on twitterShare on facebook


Sous son voile rouge, arboré pendant les 40 jours du Carême, s’expose à tous les regards une Américaine, blonde aux yeux bleus, d’obédience chrétienne, désireuse de se décentrer de son univers de référence et de passer de l’autre côté du miroir, en signe de solidarité avec ses concitoyens, amis, frères et sœurs en Dieu de confession musulmane.

De retour dans son Illinois natal, après un dépaysement à Ammam, en Jordanie, long de sept ans et d’une infinie richesse, où son idée de se glisser dans la peau d’une musulmane a pris le temps de la réflexion et de la maturation, Jessey Eagan a décidé de franchir le pas et de relever ce qui tient du challenge très audacieux, qui plus est au cœur de l’Amérique profonde…

Estimée de tous pour son grand dévouement auprès des enfants au sein de l’Eglise de Peoria, cette quadragénaire, qui a pu compter sur les encouragements d’un ami musulman, a fait sensation en apparaissant revêtue d’un hijab qui se voulait être le signe ostensible de sa fraternité et de son respect envers ses congénères voilées, en ces temps parasités par un sentiment anti-musulmans briseur de lien social.

"Je veux me rappeler ce que c’est que d'être un outsider, d’être « l'autre »... Cela faisait longtemps que l’idée me trottait dans la tête, et voilà c’est fait ! Pour ce Carême, j’ai relevé le défi d’enfiler un hijab afin de me mettre à la place des amies et voisines musulmanes qui le portent tous les jours", a-t-elle expliqué avec force, conviction et sincérité devant des médias intrigués par sa démarche iconoclaste, ses détracteurs, à la dent dure, la qualifiant au mieux de farfelue, au pire d’hérétique…

Loin de se laisser déstabiliser par des réactions épidermiques et hostiles, dont il ne fallait pas être grand clerc pour prévoir leur déclenchement en chaîne, Jessey Eagan nourrit l’espoir que son expérience sera salutaire et saura éveiller les consciences : "Ma métamorphose physique, qui n’est pas un vulgaire déguisement, est riche de sens dans une époque troublée et pleine d’animosité envers les musulmans, qui en est cruellement dénuée", a-t-elle insisté.

"Jésus a dit d'aimer nos voisins, des étrangers, et même nos ennemis. Je pense cette magnifique injonction à aimer son prochain est, hélas, en péril, car elle ne résonne plus guère chez de nombreux chrétiens de mes connaissances. Nous sommes tellement influencés par les médias que nous laissons la peur l’emporter, et nous oublions d’aimer. La peur est le contraire de l'amour", a renchéri cette chrétienne du Midwest des Etats-Unis, sous son voile vibrant d’une belle ferveur.


http://oumma.com/219940/une-americaine-chretienne-revet-hijab-long-careme


Page 1

Forums > Théologie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | C'était une religion aussi. Elle avait même ses cantiques.| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
connectés au chat
connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris C'était une religion aussi. Elle avait même ses cantiques.conseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


http: arstechnica.com business 2014 08 tripping-through-ibms-astonishingly-insane-1937-corporate-songbook #p3 insane 1937 corporate songbook « Il n'y a pas d'autre Dieu qu'IBM et Thomas J. Watson
etait-religion-aussi-avait-cantiques