avortement
Forums > SantéAller à la dernière page
<< Précédent |

L'avortement

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
835521 Publié le 01/03/2004 à 12:51 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Après une discussion sur l’euthanasie sur le forum Actualité, nos messages ont dérivés sur l’avortement. J’aimerai que vous puissiez me donner vos impressions sur le sujet.
Merci

http://www.planning-familial.org/themes/theme14-histoireFemmes/fiche01Precision01bis.htm
835521 Publié le 01/03/2004 à 14:16 supprimer cette contribution
Sans oublier les victimes , comme celles qui se font violer.
908884 Publié le 01/03/2004 à 14:20 supprimer cette contribution
le droit de la femme de disposer de son corps, en cas d'accident, d'impossibilité d'assumer la suite, etc, .... oui, une excellente chose , la loi pour une fois est humaine
835521 Publié le 01/03/2004 à 14:27 supprimer cette contribution
Tout simplement car je ne savais pas, vous pouvez le déplcaer svp car je ne sais pas faire
835521 Publié le 01/03/2004 à 15:09 supprimer cette contribution
Je vois reclasser pas déplacer je crois que je vais y passer la journée
835521 Publié le 01/03/2004 à 15:40 supprimer cette contribution
Le droit à l'avortement est une des mesures qui avec la contraception et l'accès à la culture ont permis l'émancipation des femmes. En effet est-il juste d'interdire à des jeunes filles d'avorter d'un bébé conçu lors d'un viol ou d'un bébé in désiré lorsqu'on est très jeune? Doit -on laisser vivre un bébé handicapé qui n'aura jamais une vie heureuse? Il y a tant de situations ou l'avortement est le seul recours possible. Je pense que chacun à de bonnes raisons d'avorter et personnes n'a le droit de juger de ses raisons!
908884 Publié le 01/03/2004 à 15:56 supprimer cette contribution
Oui, pas de jugement, l'avortement semble déjà être assez traumtisant pour celle qui le décide et elle a ses raisons.
Que dire alors des commandos anti-avortement qui ont sévi dans de nombreuses cliniques .... une honte , un irrespect , une intolérance du droit de la femme à disposer de son corps
1006174 Publié le 01/03/2004 à 16:02 supprimer cette contribution
C'est nécessaire que l'avortement soit autorisé, pratiqué dans de bonnes conditions et remboursé par la SS. Car, suite à un viol ou à un accident, on ne peut pas tjrs assumer sa grossesse puis l'enfant que ce soit moralement ou physiquement.

Mais je me demande : Lorsque ces jeunes filles ou femmes se rendent à l'hôpital pour demander à se faire avorter, leur propose-t-on d'aller jusqu'au bout de leur grossesse pour proposer le bébé à l'adoption ????
1006174 Publié le 01/03/2004 à 16:23 supprimer cette contribution
De ce point de vue-là, je comprends et puis ce serait peut-être la porte ouverte aux trafics. C'est dommage de ne pas pouvoir leur donner une "seconde" chance de vivre
979556 Publié le 05/03/2004 à 00:14 supprimer cette contribution
une femme qui doit ce trouver dans cette situation doit etre dans une tres grande detresse ;depuis l antiquité elle etait deja pratiqué ,donc le debat perdure, son ventre ,et ,le ventre de l autre ,le sien ou la vie l autre ;est t il pour nos jour notre proprieté notre bien materielle a tous je pense qu une femme a le droit a l ecoute de l autres au pluriel ,a la confidence au respect et au savoir. bien que parfois malgres tous les ententements il y a exceptions; je crois que le mieux c est de faire confiance aux personnes concerner et qui pratique en toute honneteté et legalite car a la detresse souvant prédomine la soufrance!et a la rumeur l idiotie
996748 Publié le 05/03/2004 à 14:35 supprimer cette contribution
Je suis pour l'avortement. Il est déjà dur d'être parents mais quand en plus la grossesse n'est pas désirée ou dans des situations complexes : problème de chômage, viols, inceste, jeunes filles enceintes il vaut mieux interrompre la grossesse. Bien sûr certaines en abusent en ne prenant pas de moyens de contraception ou en oubliant fréquemment leur pilule... Un enfant doit être voulu et désirer profondèment.
906446 Publié le 09/03/2004 à 22:42 supprimer cette contribution
ne plus autoriser l'interruption de grossesse serait pure hypocrisie
cela entraînerait le retour des avortements clandestins effectués souvent dans des conditions lamentables au péril de la femme, à moins qu'elle ne puisse subir l'intervention dans un autre pays

oui au maintien du droit à l'avortement

943290 Publié le 12/03/2004 à 00:26 supprimer cette contribution
L'avortement serait ma seule solution si je tombais enceinte alors je suis plutôt soulagée d'avoir une porte de sortie en cas d'accident....
par contre je suis contre l'idée d'en faire une solution contraceptive et d'exagérer....
La prévention reste le meilleur des combats et il faut s'y remettre parceque quand je vois certaines de mes collégiennes je ne suis pas sure que se protéger et prendre la pilule soit une de leur priorité.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 12/03/2004 à 00:43 supprimer cette contribution
Citation:
La prévention reste le meilleur des combats et il faut s'y remettre parceque quand je vois certaines de mes collégiennes

Ca, c'est le discours depuis 29 ans. Et en face, il y a les faits: autour de 100 000 avortements estimés par an juste avant le vote de la loi Veil, à peu près autant l'année d'après (134 176), et 163 985 vingt et un ans après, en 1997, ce qui non seulement n'est pas la diminution initialement prévue, mais constitue une augmentation.

Il semblerait donc que l'information sur la contraception ait totalement foiré. Et cela malgré l'arrivée du sida vers 1985, où le condom permettait de faire d'une pierre deux coups.

Les statistiques de l'INED sont accablantes:

http://www.ined.fr/IVG/1997/T0A_97.html

(Certains proposeront donc probablement, c'est le plus facile, d'en interdire la publication. Nous n'en sommes plus à une loi Gayssot près)

Une chose plus intéressante maintenant va être le cas des enfants contestant à leur majorité d'avoir été mis au monde (problème rencontré aux USA vers la fin des '70, début des '80, et plus récemment en France avec l'arrêt Perruche). Comment la question va-t-elle évoluer dans l'avenir et va-t-on pouvoir un jour évoquer un droit du non-être à demeurer dans le néant (car il ne faut tout de même pas voir les choses que du seul point de vue des parents ou non-parents)? Ce n'est pas impossible.
943290 Publié le 12/03/2004 à 00:48 supprimer cette contribution
Tes statistiques n'empeche pas la prevention d'être un moyen...tu vois autre chose???
943290 Publié le 12/03/2004 à 00:49 supprimer cette contribution
Ah oui Perruche je devrai y penser pour me faire un peu des sous! apres tout mes parents m'ont un peu loupée!
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 12/03/2004 à 00:49 supprimer cette contribution
Citation:
Mais je me demande : Lorsque ces jeunes filles ou femmes se rendent à l'hôpital pour demander à se faire avorter, leur propose-t-on d'aller jusqu'au bout de leur grossesse pour proposer le bébé à l'adoption ?

C'est ce que fait en effet une association dont le nom m'échappe présentement, Maya.

Cela est d'autant plus logique qu'il y a paradoxalement plus de demande d'adoption que d'offre (eh oui!). L'un de mes ex-collègues de bureau, Richard S., est allé adopter sa fille en Pologne. Mes cousins Robert et Huguette G. sont allés chercher leurs deux enfants en Colombie, et vu qu'ils sont viticulteurs dans l'Hérault, tu te doutes que ce n'était pas pour le plaisir de claquer du pognon avec le voyage intercontinental pour quatre (enfin, quatre au retour).

Il s'agit d'une procédure nommée "Accouchement sous X", qui avait été assez sérieusement considérée par une anti-IVG de ma connaissance (mais, bonne nouvelle pour elle, ce n'était qu'une fausse alerte; ça arrive). Bizarre d'ailleurs que Xiane, vu son cursus universitaire, n'en ait pas entendu parler
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 12/03/2004 à 00:51 supprimer cette contribution
Citation:
Tes statistiques n'empeche pas la prevention d'être un moyen...tu vois autre chose???

Un peu moins d'argent consacré à nous parler du Coca-Cola et des lessives (harcèlement publicitaire), et un peu plus pour parler aux jeunes gens des choses de la vie. Par exemple au moyen d'un impôt sur les pubs de Coca-Cola et de lessive, pour ce que ça sert l'intérêt public de toute façon!

Oh, flûte, je réclame une taxation, là. Yla va se gausser de moi, je le sens...
943290 Publié le 12/03/2004 à 00:54 supprimer cette contribution
C'est aussi les parents qu'il faudrai "eduquer" dans certain cas...
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 12/03/2004 à 00:58 supprimer cette contribution
Trop tard !
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 12/03/2004 à 01:01 supprimer cette contribution
Citation:
Ah oui Perruche je devrai y penser pour me faire un peu des sous! apres tout mes parents m'ont un peu loupée!

Fichtre. Avec ce qu'ils pourront prétendre réclamer, les membres de ma liste noire vont devenir le nouveau gotha de la planète!!!

http://www.gotha.fr/


Paganel très premier degré pour une fois.
Page 1

Forums > Santé Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | L'avortement| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Mutuelles
 Contraception
 Bénins
 Grossesse
 IVG
 Stérilité
 MST
 Sida
 IAG
 Adresses
 Liens
 Sélection livres
 Forum santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
0 connectés au chat
2 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris L'avortement