tour,france,aperos
Forums > Cuisine - GastronomieAller à la dernière page
<< Précédent |

Le Tour de France des apéros

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 02/08/2008 à 18:11 Demander à la modératrice de supprimer ce forum

et pour commencer :

Le Pastis de Marseille :

"Le jaune", le vrai "pastaga", est une affaire typiquement marseillaise.
Pastis en provençal signifie "mélange".
Le Pastis a constitué une réponse méridionale à l'interdiction de l'absinthe en France en 1915.
Résultat de la réunion d'ingrédients naturels, anis vert, anis étoilé (badiane) ou fenouil, bois de réglisse et extraits de plantes, c'est un alcool aromatisé par macération et distillation des plantes.
Mais chacun possède son secret de fabrique… un mystère bien entretenu.
Aujourd'hui, le pastis, ou "fenouil", reste l'apéritif synonyme de soleil, détente, vacances, cigales et jeux de boules.

Il convient toutefois de le déguster avec modération : un volume de pastis pour cinq volumes d'eau.



Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 02/08/2008 à 18:20 supprimer cette contribution

La crème de Cassis de Dijon

La Crème de cassis est un candidat peu orthodoxe au titre d'apéritif.
Elle est toutefois un ingrédient essentiel de l'un des apéritifs français les plus prisés, le kir.
La recette originale de la Crème de cassis fut mise au point par Denis Lagoute en 1841, dans la région de Dijon.
D'abord digestif, une surprenante intervention lui octroya un rôle nouveau.
Pour relancer la production de la liqueur de cassis, le chanoine Félix Kir, député-maire de Dijon, décida de servir à ses invités de la Crème de cassis avec du vin blanc sec très frais.
Ainsi naquit l'apéritif qui porte son nom.
Dans sa version Crème de cassis/crémant ou champagne, il prend la pompeuse appellation de kir royal.

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 02/08/2008 à 18:26 supprimer cette contribution

Le Guignolet de Lyon

Le Guignolet a ceci de particulier qu'il a été mis au point simultanément dans plusieurs régions de France, en tant qu'apéritif paysan élaboré à partir de cerises vertes.
Il fut ensuite commercialisé par quelques sociétés comme liqueur, avant que les consommateurs de l'après-guerre ne décident qu'il valait mieux le consommer avec de la glace, en apéritif.
Il est sans doute moins prisé aujourd'hui qu'il ne le fut voici quelques décennies.
Donc à redécouvrir !
Le Guignolet est fait avec de petites cerises provenant des hauteurs de la région de Lyon, ainsi que des bigarreaux burlat de Bourgogne.
Servez-le avec des glaçons.
Mélangez avec du vin blanc, bien frais et avec une olive verte.

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 02/08/2008 à 18:43 supprimer cette contribution

La Cataroise de Béziers

C'est l'apéritif culturel de la région de Béziers, présent dans toute mémoire de Biterois.
Un vin doux, blanc ou rouge qui est à l'Hérault ce que le Pineau est à la Charente ou le Ratafia à la Bourgogne.
Historiquement, la Cataroise se nommait… Picardan doux (puisque provenant d'un raisin blanc) avant d'être baptisé Cataroise de Béziers au début du siècle.
On ne manquera pas d'accompagner son verre de Cataroise (servi très frais, voir glacé) de petits pâtés de Béziers ou de Pézenas.
On peut poursuivre son repas avec la Cataroise puisqu'elle peut facilement accompagner des melons, un foie gras ou même un Roquefort et des gâteaux.

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 02/08/2008 à 19:27 supprimer cette contribution

Le Maury de Perpignan

Le Maury typique se consomme aussi bien en apéritif qu'en accompagnement d'un dessert ou de fromage.
Il est constitué à 100 % de Grenache noir, cultivé sur les pentes d'une petite vallée des Pyrénées-Orientales, à 30 km de Perpignan, dans la zone d'appellation contrôlée du Maury.
Le Maury présente une robe ambrée, et un bouquet aux nuances de café.
Souple, riche et rond en bouche, on le servira plutôt à température ambiante dans un verre à porto ou autre petit verre de ce type.


Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 02/08/2008 à 19:52 supprimer cette contribution

Le Pineau des Charentes



Le Pineau des Charentes présente cette particularité, parmi les apéritifs, d'être produit exclusivement à partir de raisins issus de l'aire d'appellation contrôlée de Cognac.
Pendant des siècles, la plupart des producteurs de Pineau ont employé les cépages folle-blanche et colombard, mais une réglementation plus souple a entraîné une diversification des pratiques.
Le Pineau blanc de cinq ans d'âge présente une robe d'or pâle et un bouquet très aromatique.
Il est fruité en bouche, avec un goût sucré.
Le pineau rouge de cinq ans d'âge se distingue par une saveur complexe qui mélange du sucré ou l'on détecte des notes cognac.
Tous les types de Pineau des Charentes se servent bien frais, mais non glacé, dans un verre tulipe.

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 02/08/2008 à 22:03 supprimer cette contribution

Le Chuche-Mourette de Lille

Il y a 100 ans dans le Nord, le Chuche Mourette, c’était l’apéritif à la mode.
Dans le Nord de la France, la "mourette" ou L"’amourette" était entre autres le nom d’une boisson faite de baies sauvages et de genièvre.
En patois de Lille, "chuche" veut toujours dire sucer, boire.
Chuche Mourette voulait donc dire "boire la mourette".
Le Chuche Mourette du réfrigérateur se consomme avec un glaçon, éventuellement, et étendu d’un peu d’eau gazeuse.
Une idée de recette : le melon au Chuche Mourette.
Coupez en deux les melons dits « au Porto ». Evidez l’intérieur, et remplissez le creux de Chuche Mourette.
Laissez macérer au réfrigérateur avant de servir.



Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 03/08/2008 à 12:53 supprimer cette contribution
Citation:
j'm'offrirais bien un 'tit kir !

et un kir, un



Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 03/08/2008 à 12:55 supprimer cette contribution

Le Lillet de Podensac

L’apéritif Lillet a été produit pour la première fois en 1887, à Podensac, dans la région des Graves en Gironde, par les frères Paul et Raymond Lillet.
C’est un assemblage unique de vins sélectionnés et de liqueurs de fruits nobles, qui reçoit au cours de son vieillissement en fûts de chêne les mêmes soins attentifs que ceux apportés aux grands vins de Bordeaux.
Le Lillet blanc des arômes complexes d’orange confite, de résine et de citron.

Idée de cocktail : Froisser quelques feuilles de menthe fraîche sur des glaçons.
Ajouter une lamelle de gingembre frais et une tranche de citron vert.
Verser du Lillet blanc, avec du Perrier.



Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 04/08/2008 à 12:57 supprimer cette contribution

La Suze d'Auvergne

En 1885, Fernand Moureaux, propriétaire d’une distillerie, entreprend de créer un apéritif qui ne serait pas à base de vin, comme le sont la plupart des boissons apéritives de l’époque.
Il lui vient alors l’idée de distiller des racines de gentiane.
L’engouement pour le nouvel apéritif est sans aucun doute dû à l’originalité de sa saveur d’autrefois, remise au goût du jour.
On la sert sur glace dans un large verre à fond épais.
On peut servir un tiers de Suze et deux tiers de jus d’orange, sur glace, dans un verre à orangeade.

Autre idée de mélange : 1/3 de Suze et 2/3 de tonic sur glace.
Une recette originale ; Le Chamaco : Mélanger la Suze à du Campari, du Schweppes et du citron et...

savourez !


Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 04/08/2008 à 13:26 supprimer cette contribution
Citation:
j'aime pas l'amertume

coucou Xiane

tu préfère ça peut être

Le Noilly Prat de Montpellier


Le créateur de cet apéritif, établit son affaire dans le petit port héraultais de Marseillan.
A partir de vins blancs du cru et d'un assortiment de plantes, d'épices et d'eau-de-vie, il entreprend d'élaborer le premier Vermouth sec français, destiné à concurrencer les Vermouth italiens plus doux, apparus depuis une génération.
Louis Noilly, en 1813, date qui figure sur l'etiquette de Noilly Prat, s'associe avec un Anglais, Claudius Prat, qui deviendra son gendre.
Le Noilly Prat a une robe pâle et un arôme plus vineux que la plupart des Vermouth italiens.
Le Noilly Prat peut se servir avec de la glace et une rondelle de citron dans un verre à large bord.
On peut aussi le servir avec de la glace, du gin ou de la vodka.

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 04/08/2008 à 13:39 supprimer cette contribution
Citation:
en fait j'suis très basique

moi aussi, une botte de paille me suffit



Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 04/08/2008 à 13:49 supprimer cette contribution
Citation:


faut pas chercher

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 04/08/2008 à 13:52 supprimer cette contribution
Citation:
toute une botte de paille pour boire juste un seul petit kir !

ça tombait bien, j'avais même pas soif

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 04/08/2008 à 13:54 supprimer cette contribution

et si on passer au sans alcool

Smoothie Yellow Submarine

Ingrédients :

1 jus d'un pamplemousse rose,
15 cl de jus de mangue,
5 cl de lait de coco,
1 pincée de noix de coco râpée pour le décor et quelques glaçons.

Réalisation :

Presser le pamplemousse et verser dans le bol du blender en passant le jus dans une petite passoire.
Ajouter le jus de mangue, le lait de coco et les glaçons.
Mixer.
Servir aussitôt et saupoudrer d'un peu de coco râpée pour le décor.



2203138 Publié le 24/09/2008 à 12:52 supprimer cette contribution
Mimi !
Merci pour ces "recettes" ... Bon apéro !!! Excellent ! ...A consommer avec Modé...(ration, qui c'est celui-là ?!! )Bon...ok, user mais pas abuser !
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 24/09/2008 à 13:28 supprimer cette contribution
Citation:
Merci pour ces "recettes" ...

ce fut un plaisir

Pépite

1852186 Publié le 02/11/2008 à 18:37 supprimer cette contribution

xiane tu attendras un peu pour le kir hein !!!!
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 02/11/2008 à 18:40 supprimer cette contribution

Sourire
Citation:
xiane tu attendras un peu pour le kir hein !!!!

vu la date de son poste elle a déjà bien attendu

jepepikouros - 412395 lui écrire blog Publié le 02/11/2008 à 20:02 supprimer cette contribution
Hé là...faudrait pas oublier Le LILLET de Bordeaux

LE LILLET

Le Lillet est un apéritif liquoreux à base de vin (85%) et de liqueur de fruits (15%) (oranges douces du Sud de l'Espagne, oranges amères d'Haïti, oranges vertes du Maroc ou de la Tunisie, quinquina du Pérou).

La société Lillet Frères fut fondée à Podensac, en Gironde en 1872 (liquoristes et négociants en vins et spiritueux).

Le Lillet nait en 1887. L'idée d'associer vins de bordeaux et plantes ou fruits exotiques vient du père Kermann, médecin parti au Brésil sous Louis XVI et revenu s'installer à Bordeaux où il produit alors des liqueurs et des fortifiants principalement à base de quinquina.

Bordeaux est alors un des principaux lieux de négoce du vin et le principal port français vers les Antilles.

La duchesse de Windsor, grande amatrice de Lillet en fera la réputation dans plusieurs grands établissements parisiens et londoniens. En 1946, il connaît le succès aux États-Unis grâce au négociant new-yorkais Michel Dreyfus.

Le Lillet rouge est inventé en 1962 par Pierre Lillet.

En 1985, Bruno Borie rachète Lillet et en 1986 sort le nouveau Lillet.

Dans Casino Royale, James Bond invente et commande un Kina Lillet Martini, cocktail qu'il nomme Vesper et qui reprend, à la virgule près, la recette écrite par Ian Fleming dans Espions faites vos jeux, roman d'où est tiré le film.
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 02/11/2008 à 20:06 supprimer cette contribution
Citation:
Hé là...faudrait pas oublier Le LILLET de Bordeaux

mais la liste n'est pas close

Merci Jepepikouros

1852186 Publié le 02/11/2008 à 22:12 supprimer cette contribution
Citation:
vu la date de son poste elle a déjà bien attendu




Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 03/11/2008 à 12:06 supprimer cette contribution

Sourire

Fée des Houles - 1520136lui écrire blog Publié le 27/11/2008 à 14:47 supprimer cette contribution
Le kir breton en remplaçant le vin blanc par du cidre.

Pour ce qui est du pastis, tu oublies de citer dans les ingrédients le caramel. C'est lui qui donne sa couleur particulière à cet alcool, couleur différente des autres alcool d'anis méditéranéens (Ouzo, Raki, etc.)
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 27/11/2008 à 16:03 supprimer cette contribution

Fée des Houles
Citation:
Pour ce qui est du pastis, tu oublies de citer dans les ingrédients le caramel.

tout les pastis n'ont pas de caramel ,
le bois de réglisse permet aussi de lui donner sa couleur

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 12/01/2009 à 06:17 supprimer cette contribution

un petit apèro sympa pour changer du train train quotidien

- 2 cl de sirop d'orgeat
- 2 cl de liqueur de pêches
- 1 trait de cognac
- 6 cl de noilly prat (a défaut un autre vermouth, mais ça change un peu le gout )

C'est vraiment très bon
et rafraichissant

Page 1

Forums > Cuisine - Gastronomie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Le Tour de France des apéros| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
6 connectés au chat
27 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Le Tour de France des apérosconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


et pour commencer : Le Pastis de Marseille : Le jaune , le vrai pastaga , est une affaire typiquement marseillaise. Pastis en provençal signifie mélange . Le Pastis a constitué une réponse mérid
tour-france-aperos