mystere,somalie
Forums > Histoire - Géographie - ArchéologieAller à la dernière page
<< Précédent |

Mystère en Somalie

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 12/06/2010 à 22:47 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Visitez la Somalie avec Google Earth à l'altitude de 2 à 3 kilomètres et vous verrez des lignes que je ne m'explique pas...
Quelqu'un sait-il quelque chose sur ce sujet ?
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 12/06/2010 à 22:47 supprimer cette contribution
Mystère en Somalie ?

Je ne trouve aucune information sur ces lignes parfaites qui sillonnent la Somalie.

(Pour voir les exemples recopiez les coordonnées dans Google Earth mais attention la plupart des exemples ne sont visibles qu’à faible altitude d’où l’information ajouté sur l’altitude)

Promenez vous avec Google Earth sur le paysage Somalien à hauteur de 2 km, vous découvrirez des lignes parfaitement droites qui ne sont pas des chemins même si souvent elles servent de chemin car vous verrez que parfois les voyageurs les ont quittées pour les rejoindre un peu plus loin, 5 55 25,52 N 47 30 36,65 E 2 km. D’autres chemins sont visibles mais jamais avec une telle rigueur rectiligne.

La différence entre ces lignes et les chemins coutumiers très visible ici 3 28 23,40 N 45 52 35,59 E 3 km, et encore plus là 4 24 41,71 N 47 29 48,33 E. Parfois les chemins divergent 3 45 09,59 N 47 03 35,17 E 5 km.

Autre surprise : Ces lignes changent d’angle 7 08 57,17 N 48 35 11,40 E 4.04km ou s’interrompent parfois brutalement sans raison topographique, 4 32 37,69 N 45 49 31,12 E 2km et les voyageurs qui les ont suivies ont du tracer une ligne sinueuse pour rejoindre une autre ligne. Exemple 4 07 50,65 N 45 47 32,24 E 3,6 km ou 5 22 50,99 N 47 29 44,97 E 1,75 km. Elles ne tiennent pas compte du relief, les voyageurs qui les suivent préfèrent faire un détour 2 36 45,67 N 41 44 23,19 E 3.90 km.

Mais la preuve que ce ne sont pas des chemins ce sont ces interruptions sans raison : 5 16 39,15 N 47 25 23,87 E ou 4 27 20,15 N 46 23 09,84 E.

Ces lignes s’entrecroisent sans raison compréhensible parfois de façon exacte 4 18 05,64 N 45 47 18,15 E 1km ou à coté 4 19 54,81 N 45 49 54,04 E 1.84km parfois de façon irrégulière, 5 29 21,17 N 47 35 08,30 E 1 km le plus beau croisement : 3 59 42,70 N 45 53 19,34 E 1.65 km qui montre aussi une interruption brutale d’une ligne.

Ces lignes sont anciennes, elles ont été interrompues par l’érosion 4 02 12,85 N 45 43 11,59 E 3km ou 5 53 25,77 N 47 28 48,69 E ou par les champs de dunes 4 17 59,69 N 46 56 35,44 E 2 10 km mais ne tiennent absolument pas compte de la topographie du terrain 5 53 41,67 N 47 29 16,01 E 3 km les voyageurs font un détour avant de la rejoindre 0 31 33,98 N 42 53 57,42 E 2km.

Parfois ces lignes sont doubles 3 56 14,24 N 45 52 19,32 E 2 km brutalement terminée par une intersection 3 52 28,23 N 45 55 45,13 E 3 Km.

Elles ne tiennent pas compte du relief, les voyageurs qui les suivent préfèrent faire un détour
2 36 45,67 N 41 44 23,19 E 4 km. Ici deux lignes se termine et le voyageur va continuer sur nu e chemin nettement hésitant1 37 17,59 N 41 11 07,12 E 2.5 km.

Plusieurs sont quasiment nord sud depuis 0 31 39,45 N 42 54 00,22 E 1 km jusqu’à 0 51 34,19 N 42 53 37,32 E

Les exploitations agricoles ne respectent pas trop ces lignes mais les chemins qu’elles imposent modifient les tracés des parcelles. Vous constaterez cela en suivant cette longue ligne qui part de ce qui semblerait être un village 4 21 49,33 N 47 02 31,88 E 1.5 km sur une grande distance jusqu’à 3 56 48,50 N 48 22 05,02 E

Visitez cette zone toujours vers 2,5 km de hauteur où elles ont extrêmement nombreuses et complexes 4 55 33,36 N 47 13 59,80 E 4 km ou ce quadrillage 2 10 11.N 45 30 45E 3 km dont une des lignes se prolonge jusqu’à être une rue de Mogadiscio.

Le plus spectaculaire est le nombre impressionnant de ces lignes dans certaines zones : 5 03 37,13 N 47 14 15,06 E 5.21 km mais impossible de les voir dès qu’on s’élève trop.

La frontière de somalie suit une de ces lignes jusqu’à 8 59 52 N 44 00 26.E 2.5 km mais la ligne ne doit pas être la frontière elle-même (clôture ?) car plus loin la frontière n’est pas matérialisée de la même façon.

Si ces lignes aboutissent parfois à des villes il semblerait que la ville se soit installé à un carrefour des lignes mais ne nombreux cas indiquent que ce n’est pas la règle 5 47 50,48 N 47 42 29,96 E 8Km ou vous verrez nu angle droit exact

Extensions :

En cherchant les limites de la zone concernée, vers le nord l’une d’elle a été transformée en route et finit par sinuer légèrement, probablement devenue voie de circulation, mais une autre ligne plus discrète montre qu’il s’agit bien d’autre chose que de simples chemins ni de lignes électriques : Exemple la ligne qui part de 8 00 45,35 N 48 07 05,47 E 3.82 km qui va vers le N/NE et se trouve un moment interrompue pour reprendre discrètement plus loin.

Le plus au nord est une ligne NO/SE peut se suivre malgré plusieurs interruptions sur une très grande distance malgré de grande interruptions dues à l’érosion, dont j’ai perdu la trace à 8 20 02,20 N 47 15 22,59 E 833m mais on la retrouve en suivant la même direction à 8 20 43 N 47 11 26.E 827 m puis nettement à 8 21 35,05 N 47 06 37,96 E 816m après je perd sa trace, mais je trouve une autre ligne partant d’un village 8 22 32,52 N 46 59 22,85 E 9.67 km continuant dans la même direction mais dont l’irrégularité due apparemment à sa transformation en chemin laisse un doute sur son origine. Pourtant sa fin montre un changement très différent du dessin des chemins. 8 26 46.N 46 49 39E 799M.

Maxi nord 9 06 37,37 N 44 40 26,32 E .3.15 km
Une des plus au nord depuis N/E 9 56 25,67 N 50 07 11,46 E 2.54 km (parfois de légers décrochages du aux photos satellites).

Ces lignes vont jusqu’au sud 1 11 12,17 S 41 28 19,56 E même dans des zones boisées même si la frontière sud de la Somalie suit l’une d’entre elle elles continuent au-delà 1 37 18,16 S 41 22 20,11 E (et une interruption brutale démontre encore qu’il ne s’agit pas de chemins).

On peut suivre ces lignes au sud jusqu’à 4 09 14,64 S 38 42 00,03 E et au-delà…

A l’ouest jusqu’à 7 17 03,00 N 44 10 50,78 E une ligne très nette qui stoppe brutalement de même à 5 13 04,89 N 41 08 42,45 E. Plus à l’ouest encore 2 24 01,64 N 40 16 31;41 E 10 km.
Et même peut-être 3 19 37,71 N 39 49 00,43 E 9.15 km et 3 52 05,50 N 40 00 40,52 E 18.60 km.

Qui trouvera une explication ? Est-ce le même genre de lignes retrouvées au Pérou ? Dans ce cas y aurait-il un lien entre les deux civilisations qui les ont produites ? Puisque ces lignes disparaissent avec l’érosion ou la végétation, peut-être existent-elles invisibles dans d’autres parties du monde ?

Enfin cadeau qui n’a plus rien à voir avec ces lignes, une quasi œuvre d’art visible à Degheim ! 15 28 47,11 N 35 33 15,01 E à 12 km.
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 12/06/2010 à 23:55 supprimer cette contribution

J'entrevois quatre possibilités, avant d'être encore allé voir :

1. Le "raccord" défectueux de bandes de balayage satellite ?
2. Le filtrage servant à éliminer le bruit des photos et à les rendre plus nette (convolution) fait apparaître des effets fantômes (ghosting) à cause d'un paramétrage mal calculé
3. Les Youessé ont installé là-bas l'une des bases de leur fameux projet HAARP . Ce qui expliquerait leur engagement en Somalie.
4. Les pirates ont eux-mêmes construit une sorte de réseau d'antennes pour écouter les conversations radio des bateaux à détrousser.

Bon. Maintenant, je vais aller voir. On n'est vraiment plus chez soi avec Google Earth. Enfin, puisque les djeunz considèrent que la vie privée, c'est un truc de vieux, hein
770362 Publié le 12/06/2010 à 23:56 supprimer cette contribution
Un réseau d'irrigation?
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 13/06/2010 à 00:04 supprimer cette contribution

Un réseau d'immigration ? Ah, les salauds !

Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 13/06/2010 à 00:05 supprimer cette contribution
Citation:
Visitez la Somalie avec Google Earth
En tout cas, qu'est-ce qu'on voit bien Israël et ses Pyramides !
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 13/06/2010 à 11:50 supprimer cette contribution
Désolé Paganel mais tes quatre suggestions ne résistent pas à l'observation, si j'ai tant exploré ces lignes en donnant à chaque fois les lieux, c'est précisément parce que chacune de ces hypothèses me venaient à l'esprit. C'est parce que je ne trouve aucune explication logique que j'ai publié cette recherche.
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 13/06/2010 à 12:26 supprimer cette contribution

Alors "n'ajoutons pas à la démence du réel la niaiserie d'une explication" (Jean Rostand, Pensées d'un biologiste)

Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 13/06/2010 à 13:34 supprimer cette contribution
Je recherche précisément une explication qui ne soit pas niaise...
iroico - 1205674lui écrire blog Publié le 13/06/2010 à 14:34 supprimer cette contribution
si ces lignes sont réelles ,elles peuvent résulter de plusieurs origines et de plusieurs facteurs de transformations ou distorsions
sans avoir vu et que par l'imagination ce peut etre des délimitations bouleversées par l'érosion ,les glissements de terrains,la transformation des sociétés se succédant se servant par exemple de cette muraille comme mine de pierre servant à construire d'autres édifices!
il faudrait d'abord savoir de quoi sont constituées ces lignes...je suppose que le canal du midi vu du ciel pourrait aussi attirer l'oeil curieux!
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 13/06/2010 à 16:31 supprimer cette contribution
J'ai précisément comparé ces lignes à d'autres lignes dans d'autres régions.
Par exemple on trouve d'autres lignes du même type dans la péninsule arabique mais plus rares et moins nettes.
C'est vrai que routes, pipelines ou lignes électriques peuvent ressembler, mais une route ne s'arrête jamais en pleine zone vierge sans raison, une ligne électrique non plus. Un pipeline s'arrêtera à un point de forage il passe aussi par des bâtiments (station de pompage) et des routes d'entretiens les accompagnent.

Enfin ces éléments ne sont pas effacés par l'érosion ou ils tiennent compte du relief.

Apparemment leur dessin n'est souvent le fait qu'un déplacement de pierres ou une disparition de végétaux. Utilisés comme chemin ils sont parfois perdus comme point de repère et le chemin nouveau prend des caractéristiques aléatoires nettement différentes, parfois bien moins court pour rejoindre un village.
Exemple 3 28 10 N 45 40 60 E 800m.
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 23/07/2010 à 17:12 supprimer cette contribution
J'ai continué mes recherches et je me rends compte que ces lignes existent partout dans le monde, visibles dans les zones arides, mais peut-être existent-elles aussi en zone boisées donc invisibles. En générale on ne les voit que par un survol du sol vers 2 kms d’altitude.

J'en ai trouvé en Amérique du sud 21 16 19,64 S 66 46 12,15 O, Chine 40 05 01,38 N 97 46 32,50 E, Australie20 13 44,89 S 13 11 09,94 E, Asie centrale 44 57 36,30 N 69 00 11,75 E , avec toujours ces mêmes caractéristiques: Très rectilignes, débutant n'importe où, s'arrêtant sans raison, indépendantes du relief, indépendantes de l'orientation du terrain.

Souvent des voies de communication ont suivi ces lignes comme repères et les ont déformées, attention de ne pas confondre. Encore plus souvent on découvre les lignes ressemblant à celles-ci : Voies de chemin de fer ou lignes à haute tension, mais elles partent d’un lieu logique pour aller à un autre lieu, de même que des pipelines qui peuvent partir de n’importe où (puits de pétrole) mais pour aller à un lieu précis. Ensuite les voies de communication ne tournent jamais à angle vif.

Il faudrait aller voir sur place de quoi sont faites ces lignes…
2254232 Publié le 23/07/2010 à 17:13 supprimer cette contribution
des lignes de coke? gee !!
2501070 Publié le 23/07/2010 à 19:07 supprimer cette contribution

ben c'est des pipeline, vous cassez pas la tete

2501070 Publié le 23/07/2010 à 19:22 supprimer cette contribution

bon je revise, on dirait plutot des routes apres examen. En tous cas on voit la meme chose au sahara, ex : 7 08 57,17 N 48 35 11,40 E

2501070 Publié le 23/07/2010 à 19:36 supprimer cette contribution

un autre coin bizzare :
http://www.tout-sur-google-earth.com/defis-trouves-f34/lignes-blanches-en-chine-trouve-par-claudius120-t1857-15.htm

et un forum pour poser la question


Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 24/07/2010 à 20:34 supprimer cette contribution
Même si des chemins suivent souvent ces lignes plus ou moins régulièrement, les lignes ne sont pas de chemins, car le propre d’un chemin est de mener quelque part, il ne s’arrête pas brusquement sans raison. Plusieurs exemples 0 47 17,06 S 41 55 46,44 E et dans les environs.

Un pipeline pourrait s’arrêter à un point de forage d’accord, mais il devra aboutir à une ville ou un port il ne va pas relier un point de forage à un autre point de forage. Et il n’existe pas de point de forage sans un minimum de trace d’activité humaine, au moins des traces de véhicules.

Ces lignes sont anciennes et ont été effacées par les cultures. Exemple suivre la ligne est-ouest depuis 3 44 47,82 N 46 10 28,00 E qui démarre au bord d’un vrai chemin (irrégulier, tournant arrondis) rigoureusement rectiligne cette ligne en croise plusieurs autres, dont une double, à l’adresse 3 44 41,86 N 45 47 04,64 E la distinction ligne/chemin est évidente, plus lion la ligne sert de repère pour un chemin qui s’en écartent de temps en temps, arrivé en 3 44 37,28N 45 37 41,12 E la ligne est effacée par une large zone de culture, pour réapparaitre en 3 44 36,86 N 45 33 13,30 E, elle croise quelques autres ligne, un décrochement brutal en 344 39,31 N 45 06 05,64 E puis reprend sa même direction, pour terminer sur ce qui semble un bouquet d’arbre en 3 44 40,91 N 44 34 28,87 E.

Dernier point certaines adresses indiquées sont très riches en lignes en tous sens dans des régions désertiques donc ni route, ni pipe-line, ni ligne électrique. Exemple 1 16 06,13 N 43 42 33,43 E.

Mais si vous voulez du délire explorez autour de 45 54 49,19 S 69 55 26,14 O non ce n’est plus la Somalie mais l’Argentine, et ce ne sont certainement pas des limites de propriétés même si certaines propriétés ou exploitations diverses s’y sont référées, et d’immenses régions d’Argentine sont rayées comme la Somalie.

Vous en trouverez aux Etats-unis en péninsule de Californie, en Chine dans toutes les régions désertiques, elles sont visibles au alentour de 2 km du sol, il est souvent possible de les confondre avec des lignes électriques ou des limites de terrains, mais toujours vous trouverez de ces lignes se jouant des limites humaines, des ondulations de terrain, des rivières, démarrant ou s’arrêtant sans raison, toujours rectilignes ou changeant de direction à angle vif.
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 24/07/2010 à 20:53 supprimer cette contribution
La surface de la planète présenterait-elle des sortes de vagues telluriques comme en ont en beaucoup plus petit les dunes dans le Sahara ?
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 24/07/2010 à 21:43 supprimer cette contribution
Merci à Irida pour ce site , j'ai posé ma question, y aura-t-il une réponse ?

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 24/07/2010 à 22:08 supprimer cette contribution
Citation:
Mystère en Somalie

comment ça, la sodomie est un mystère


Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 10/10/2010 à 10:35 supprimer cette contribution
Je continue mon exploration de Google earth et je trouve ces lignes dans toutes les régions du monde souvent cachées par la civilisation ou utilisées comme repère par des véhicules.

Surprise ici :
39 43 12,45N 98 12 47,98E
altitude 2km Orientation sud-ouest

et cherchez juste à coté il y en a une autre...
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 26/05/2011 à 23:04 supprimer cette contribution
Incroyable ce qu'on trouve sur Google Earth !

Qui pourra m'expliquer ce qui se trouve à cet endroit !

28 02 25 21 N 0 20 58 19 E

Descendez à 3km du sol sinon vous ne verrez rien!
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 28/05/2011 à 10:19 supprimer cette contribution
Tiens, je vois que la curiosité n'est plus ce qu'elle était...
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 19/08/2011 à 09:52 supprimer cette contribution

Au fait, maintenant que les nouvelles photos satellites sont arrivées, ces éléments persistent-ils ?

Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 20/12/2012 à 18:19 supprimer cette contribution
Non seulement ces bizarreries persistent mais j'en trouve de plus en plus et pratiquement partout, étranges et parfois très complexes.
Voir ici 27 52 28,43 N 0 23 32,61 E à 1.4 km du sol
p_carlow, irish_frog - 913080 lui écrire blog Publié le 20/12/2012 à 18:22 supprimer cette contribution

C'est pourtant facile à comprendre : c'est un itinéraire tracé qui indique la direction de Bugarach.

Pardon, trazi je promets que je le referai plus.

p_carlow, pas bien pas bien, vilain !
Page 1

Forums > Histoire - Géographie - Archéologie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Mystère en Somalie| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
12 connectés au chat
40 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Mystère en Somalieconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Visitez la Somalie avec Google Earth à l'altitude de 2 à 3 kilomètres et vous verrez des lignes que je ne m'explique pas... Quelqu'un sait-il quelque chose sur ce sujet ?
mystere-somalie