pot,pourri
Forums > SociétéAller à la dernière page
<< Précédent |

pot pourri

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
- 1185926lui écrire blog Publié le 30/01/2014 à 13:58 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/enseigner-a-domicile-la-derniere-147153

http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html
- 1185926lui écrire blog Publié le 03/02/2015 à 14:22 supprimer cette contribution
Citation:
Photo du "mur des bons", ceux qui ont réussi l'exploit de faire 300 mètres à pied (sans aucun déambulateur) devant les caméras de toutes les télévisions du monde, mais bien à l'abri de la populace, avant de s'empiffrer des petits fours.


- 1185926lui écrire blog Publié le 15/02/2015 à 16:04 supprimer cette contribution
En voilà un type qui respire l'authenticité ! Anti-médiocrité par excellence ! :
https://www.youtube.com/watch?v=TiW9YbUQbJg

Et en plus très bien conservé ! comme quoi hein le naufrage dû à l'âge, certains y échappent de quoi rendre frustrés les déjà vieux avant l'âge et mal fagotés !

Médiocratie
https://www.youtube.com/watch?v=jU4VxUe2_QU

- 1185926lui écrire blog Publié le 17/02/2015 à 14:10 supprimer cette contribution
Le Yuki :
Citation:
Allons bon ! Le Méluche est dur de la feuille.


Heureusement que Mélenchon ne s'est pas vanté d'avoir des problèmes d'érection sinon qu'aurait-on pu voir titré sur ce site désaffecté ? "La Merluche mou du zguègue", je présume !

Put1 le niveau zéro du scoop (qui ne s'en était pas rendu compte de plus qu'il avait des problèmes d'audition ?) qui se rajoute au niveau zéro de la réflexion et au niveau zéro de l'argumentation

Et un boulet d'or, un !


P.S. : te vautrer dans le divan de Fogiel, mon pauvre Jean-Luc, ça va laisser d'affreuses traces indélébiles ! gare aux fouilles-m e r d e
- 1185926lui écrire blog Publié le 19/02/2015 à 14:14 supprimer cette contribution
Citation:
Voici une citation de Colbert et Mazarin qui n’a pas pris une seule ride !

Colbert : « Pour trouver de l’argent, il arrive un moment ou tripoter ne suffit plus.
J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou… »

Mazarin : « Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’État, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça. »

Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ? »

Mazarin : On en crée d’autres. »

Colbert : « Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà. »

Mazarin : « Oui, c’est vrai, c’est impossible ! »

Colbert : « Alors, les riches ? »

Mazarin : « Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres ! »

Colbert : « Mais alors, comment fait-on ? »

Mazarin : « Colbert, tu raisonnes comme un fromage (ou comme un pot de chambre sous le derrière d’un malade) ! Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches…> Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux-là… plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser ; c’est un réservoir inépuisable. »

Extrait du « Diable Rouge » …et c’était il y a 4 siècles !


Allez un peu de douceur, histoire de balayer toutes ces socialoperies
https://www.youtube.com/watch?v=yo3lfpYxhQ0
- 1185926lui écrire blog Publié le 19/02/2015 à 21:30 supprimer cette contribution
C'est bien pour ça qu'un hoax est parfaitement à sa place sur ce site moribond, le yuki !

Et qu'est-ce qu'on en a à branler de la falsification ? ce qui compte c'est que cet échange supposé fictif entre Colbert et Mazarin (de toute façon l'était pas né alors hein autant se la fermer) est ma foi, bien réaliste, au vu de notre situation pourrie actuelle et puis c'est agréable à lire au moins (au vu de certaines contributions scatos, du genre aie aie aie j'ai chaud au derche et ho ça a en plus besoin de témoins pour s'enfiler leur thermomètre) ! Quand je lis ça, je me dis put1 mais dans quel monde vit-on ? entourés d'insouciants privilégiés qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs escarpins (et encore je suis polie) !

On imagine de plus fort bien les frelatés qui pourraient être à leur place, de nos jours, à ces deux là (Colbert et Mazarin) dans ce dialogue, en bien moins esthétiques "intellectuellement", assurément !

Le prof de campagne n'a-t-il donc rien à dire de plus structuré, lui le principal concerné, sur le harcèlement à l'école par exemple ?
Que préconiserait-il pour éviter à ces pauvres gosses atypiques de mourir d'avoir trop enduré la méchanceté des autres ?

Rien, nada ! et qu'est-ce qu'il fait ou ferait à son petit niveau, à part laisser la situation pourrir jusqu'au trépas de la victime ? à part penser à ses petites vacances de fonctionnaire ?

Autant lancer des sujets bébêtes sur les coucougnettes (heu les esgourdes) défaillantes de la Merluche, ça ne mange pas de pain et ça n'ouvre aucun débat d'ordre philosophique... bon allez n'allons pas si loin, débat tout court, et même ça c'est déjà trop demandé

Bon allez sur ce, https://www.youtube.com/watch?v=F8k9UlCVg8E mais je continuerai à venir, promis, lancer un chti nonos aux faisandés de ce site ! c'est d'un tel comique de voir se trémousser les croupions ankylosés, qui n'attendent que ça pour enfin se dérouiller et laisser parler leurs instincts les plus bas, si bien bridés, le reste du temps, j'imagine (fort bien) !
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 20/02/2015 à 11:25 supprimer cette contribution
Citation:
Avant que vous ne me traitiez de raciste, je précise que j'ai cru cinquante ans à l'égalité cognitive des peuples, car j'en jugeais sur les gens que je rencontrais. Maintenant que l'Internet donne une ouverture plus vaste sur les façons de "raisonner" des autres peuples, je ne crois PLUS DU TOUT en cette égalité. Ce n'est pas un préjugé, c'est un POSTjugé.

Il n'y a pas d'égalité morale entre le musulman qui admire un assassin pillard et l'Occidental qui admire (même sans toujours très bien l'imiter) un non-violent. Il n'y a pas d'égalité morale entre un peuple qui met sous bâche la moitié féminine du genre humain et un autre qui lui donne sa place peine et entière dans la société. Il n'y a pas d'égalité morale entre un peuple qui a pratiqué 1300 ans d'esclavage et un qui l'abolit. Il n'y a pas d'égalité morale entre un peuple qui accepte l'expression de toutes les idées et un approuvant qu'on tue ceux dont les idées lui déplaisent, comme le fit Mahomet.
- 1185926lui écrire blog Publié le 27/02/2015 à 09:56 supprimer cette contribution


BEURK, ils me dégoûtent ces hypocrites ! des jeunes qui font des études et qui se défoncent, qui se bougent oui (dans tous les sens du terme) pour trouver un job (mal payé de plus vu leur bon niveau d'études et le contexte qui leur est défavorable), il y en a un paquet et ces petites vedettes de rien du tout se permettent de vouloir leur donner des leçons, eux qui n'ont même pas eu leur certificat d'étude pour la plupart !

Et le Bruel il se le bouge son cul ? à part le poser sur une chaise pour jouer aux cartes ou se le dégelatiner sur une piste de ski
Regardez-moi ça si ça n'a pas l'air culcul :




A gerber ces profiteurs ! BOYCOTT BOYCOTT

- 1185926lui écrire blog Publié le 28/02/2015 à 08:51 supprimer cette contribution
Citation:
Je suis jeune, expat, je bosse 60 heures par semaine dans un labo. Le moins qu`on puisse dire c`est que je me bouge. Et je considère tout cela comme une opportunité – beaucoup de jeunes n`ont pas cette chance. Au moins je gagne un salaire décent, contrairement aux stagiaires (comprendre: la classe des travailleurs sans salaire).
Mais pour une fois je suis bien content de ne pas payer mes impôts en France, où ils serviraient à subventionner des enfoirés, millionnaires et pourtant trop feignants pour faire un job dans lequel ils peuvent vivre sans être au crochet de l`État.

Je plussoie (enfin à 50 % seulement)
Je considère cependant que n'avoir pour perspective dans la vie que de bosser comme un forçat pour s'assurer la plupart du temps un salaire décent, et bien c'est se condamner à ne plus profiter de ce qu'il y a de bon dans la vie (une ballade, un moment à ne rien foutre que d'écouter de la musique (de la bonne, hein).
Pas étonnant que certains finissent par faire un burn-out!

Ce témoignage (et d'autres) démontre juste que les papy de la variétoche et du cinoche ont tout faux ! Du temps où ils étaient boutonneux, ils ont juste eu du bol de percer (sans se casser le cul à l'école -même un simple commercial sans diplôme il raflait la mise juste avec un peu de bagout il y a 40/50 ans), non pas par génie mais parce qu'ils ont su coller à la mentalité d'une population qui a progressivement adhéré à la médiocrité (en tout domaine) !




- 1185926lui écrire blog Publié le 28/02/2015 à 09:28 supprimer cette contribution
Oh que c'est bon :
Bien envoyé et là je plussoie à 100 %

Citation:
Les Enfoirés ne trompent personne, il suffit de regarder leurs noms :) Là où Coluche mettait de l’ironie, cette machine s’est transformée en symptôme de la France d’aujourd’hui.

–> Une oligarchie de millionnaires (la fortune des enfoirées réunis, cela fait combien de centaines de millions ?) ;

–> adossée à TF1, une chaîne propriétaire d’un milliardaire, utilisée jusqu’à plus soif à des fins idéologiques et politiciennes pour faire gober aux pauvres qu’il faut voter pour les partis qui dézinguent leurs droits ;

–> une bande de nantis, toujours les mêmes depuis des dizaines d’années, le patrimoine cinémato-télévisuello-variétoche français, qui font leur fortune grâce à divers systèmes de subventions (la SACEM, les aides au cinéma et compagnies).

Bref, des pétés de thunes subventionnés sur le dos des plus pauvres auxquels ils font la leçon. Quand est-ce qu’on se les fait, ces enfoirés et (Martin Bouygues avec) ? Déjà, commencer par ne pas acheter leurs disques pourris, arrêter de regarder cette chaîne de m erde et ne plus aller voir les films de ces kons. ...



- 1185926lui écrire blog Publié le 28/02/2015 à 10:23 supprimer cette contribution
Citation:
Prochain tube des enfoirés: « SDF, sortez-vous les doigts, il fait pas si froid. »

- 1185926lui écrire blog Publié le 04/03/2015 à 07:14 supprimer cette contribution
https://www.youtube.com/watch?v=M2wyG8Kt3fA

Renversant
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 04/03/2015 à 23:22 supprimer cette contribution

J'ai bien aimé lire cela. J'y suis tombé par le hasard d'un clic :

https://voixdupeuple.wordpress.com/2015/03/04/noah-perd-son-proces-en-appel/

Des nouvelles comme on aimerait en voir plus souvent.

Il y a cela, aussi :


Finkielkraut : "la peur de l'islam, c'est la moindre des choses"


Plus que de peur, il s'agit d'ailleurs d'exaspération. Mais ces cons de politiques, ce sont eux qui nous ont amenés là. Il faudra savoir s'en souvenir.

En tout cas, je suis content : j'ai vu l'impensable, comme lui : une marée de jeunes manifestants qui font une ovation aux forces de l'ordre, brandissent le drapeau tricolore et chantent la Marseillaise, voilà qui aurait été jugé impossible il y a encore...

... merde ! 47 ans ! On ne sent vraiment pas le temps passer

Bref, ma génération passe enfin dans la catégorie reposante des anciens combattants dépassés et en fin de vie

- 1185926lui écrire blog Publié le 08/03/2015 à 09:48 supprimer cette contribution
Sois belle (enfin viendra le jour où elle ressemblera à une pomme cuite au four et quand on a que sa gueule pour faire sa pub...) et tais-toi serions nous tentés de lui dire à celle-là ! on emploierait volontiers des termes plus vulgaires mais restons soft en ces lieux pitoyablement atones
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/rama-yade-propose-un-service-164522

Jeunes et vieux au lieu de vous regarder en chiens de faïence, unissez-vous et mettez à genoux ces mafieux !

Laissez donc les enfoirés continuer à compter leurs biftons et à composer leurs chansonnettes débiles ! ou plus exactement boycottez-les, ignorez-les et agissez par vous-mêmes !

Les profiteurs du système n'iront jamais contre leurs intérêts alors un peu d'aumône par ci par là pour se faire pardonner leur train de vie de nababs et le tour est joué ! Enfin, la sauce semble prendre de moins en moins !
Si vous n'avez pas encore compris ça les gueux, c'est qu'il y a encore de la marge ! un peu de patience, d'ici peu, vous serez comblés avec les macron-mesurettes qui vont vous ficeler le derche à vos e m m e r d e s, à vie !

"Soleil vert", on y arrive

- 1185926lui écrire blog Publié le 08/03/2015 à 13:41 supprimer cette contribution
La journée des femmes (femelles), quelle belle fumisterie quand on sait que la plupart des hommes (mâles) ne les calculent que par rapport à l'angle d'ouverture de leurs cuisses et l'élasticité de leurs lèvres

Maintenant si il s'agit de se référer à de la matière grise et non à l'aspect purement physique, voir anatomique de ces dernières, à des Marie Curie, Georges Sand, Simone Weil (la philosophe), Louise Michel, Simone Signoret ou Barbara ou encore Sylvia Plath et tellement d'autres encore que je ne peux pas toutes les citer, là d'accord pour que cette journée leur soit dédiée. Cependant, ce ne sont pas là de simples femmes mais des femmes exceptionnelles, donc rien de comparable avec le genre de gourgandines citées plus haut et elles sont nombreuses, les connes (celles qui se servent des hommes comme tremplin pour arriver à leurs fins), comme savait les surnommer le grand Jacques et les s pas moins nombreux (qui s'imaginent qu'elles sont toutes faites d'après le même moule et que leur portefeuille bien garni est un appât infaillible pour les foutre dans leurs plumards)

A quand leur journée rien qu'à eux, au fait ?
- 1185926lui écrire blog Publié le 08/03/2015 à 15:09 supprimer cette contribution
Si ca fait plaisir aux moinsseurs de couper le sifflet de ceux qui donnent leur point de vue sur les roquets qui viennent leur mordre les mollets...

Le constat est là et n'en sera pas moins cuisant !





- 1185926lui écrire blog Publié le 08/03/2015 à 19:34 supprimer cette contribution
Quel niveau de bêtise !

Et c'est ça qui osent parler de vulgarité !



Esthétiquement, la mienne de vulgarité est déjà hautement plus belle à contempler ! et même pour le reste, il n 'y a pas photo (et niveau qualité de photos déposées ici, je suis encore gagnante) !



- 1185926lui écrire blog Publié le 08/03/2015 à 21:06 supprimer cette contribution
Devraient se caser ces deux là, ils iraient si bien ensemble sur tous les plans et affection aura rempli pleinement son rôle : faire se rencontrer deux célibataires endurcis afin de terminer ensemble leurs vieux jours dans l'amour et le partage des richesses acquises tout au long d'une vie de labeur (heu, labeur prend un sens différent selon que l'on travaille dans le privé ou le public) !

Que de perspectives joyeuses en ces jours lugubres ! ça fait chaud au coeur de savoir que deux âmes esseulées auront enfin trouvé le bonheur d'être à deux et d'envisager la fin de leur vie sous un angle un peu moins tristounet.
Ben ouais on est tous condamnés à mourir à une échéance plus ou moins brève, il ne faudrait pas l'oublier et que les meilleurs d'entre nous puissent avoir accès à des options, qu'on rigole un peu, quoi entre privilégiés, par delà l'au-delà, ce serait le pied quoique très injuste mais ce monde est rempli d'injustices et ce ne sont pas forcément les meilleurs qui partent le plus tard
- 1185926lui écrire blog Publié le 08/03/2015 à 22:05 supprimer cette contribution
Etre une femme en 2015 : c'est savoir ce qu'elle vaut sur tous les plans. Ne pas céder aux flatteries d'aucune sorte, qui réduiraient à néant tous ses efforts entrepris pour vivre en totale indépendance et insoumission, en parfaite harmonie avec elle-même et les siens.

Forte de sa consistance, elle n'a nul besoin d'être rassurée sur sa valeur tant d'un point de vue physique qu'intellectuel. Quant à sa moralité, ça la regarde exclusivement, s'estimant là encore libre de vivre les expériences fortes qu'elle a envie de vivre, sans se soucier du qu'en-dira-t-on ni considérant avoir de comptes à rendre aux pisse-vinaigres qui viendraient à la juger négativement.

Les critiques suscitées à son égard, du fait de sa belle nature et grande liberté de mouvement, ne sont pas perçues par elle comme une offense car souvent dues à la jalousie de ceux et celles qui prennent ombrage de sa trop grande liberté de penser et envient en secret ses talents mis en oeuvre quant au développement de ses idées, jamais relayées au second plan de sa vie, riche de rencontres porteuses !

Elle doit aussi s'évertuer à ne pas conforter l'homme dans son vilain défaut à vouloir lui offrir d'emblée force et protection. Pas plus fragilisée qu'un homme et pas moins courageuse que lui en des occasions extrêmes, il est donc superflu que ce dernier s'estime obligé de se comporter en père de substitution.
Un père, elle en a eu un et un seul qui lui aura donné toute sa tendresse à un âge où cet amour paternel pour elle était roi et aucun homme au monde, prétendant l'aimer d'amour véritable ne remplacera cet être si cher à son coeur affectueux de petite fille qu'elle n'est plus !
Femme elle est à présent et c'est en tant que telle qu'elle souhaite être perçue, aimée et désirée à son juste mérite !

Une femme n'a pas non plus à être la mère de son amant (ou conjoint) sauf à la rigueur dans le cas de jeux de rôles et dans un cadre strictement intime.

Un homme, un vrai selon ma définition c'est celui qui ne se sentira pas blessé dans son orgueil ni ne se sentira pas diminué dans sa peau de mâle par les propos, parfois rugueux d'une femme, qui ne consentira pas forcément à lui être agréable, rien que pour ses beaux yeux !

Il doit être sensible et la sensibilité n'exclue pas d'avoir du caractère, du courage et tout ce qui fait qu'une femme se sente puissamment attirée par un homme, un vrai de vrai
Il doit me plaire physiquement, je dois le trouver beau (et ma palette est large en ce domaine), et pas qu'extérieurement ! poète, musicien (dans l'ombre de préférence), appétissant ! Le sourire timide et enfantin à souhait et le regard franc et rudement expressif, l'allure dégingandée de préférence, peu de gras sur le bide, mais peu importe le nombre de centimètres composant sa charmante personne, petit ou grand, ce qui compte à mes yeux, c'est la grandeur et la beauté de son âme, l'intelligence du coeur (et pas que). Cependant, le physique ne comptant pas pour du beurre, il est souhaitable qu'il soit en accord avec mes aspirations profondes en matière d'esthétisme ! Le physique que l'on peut juger beau ou laid, selon ses critères personnels, étant le reflet de l'âme, il est très rare qu'un homme que je trouverai beau intérieurement ne me plaise pas extérieurement et vice et versa, Les deux caractéristiques allant de pair ! Et quand certains me donnent envie de gerber c'est aussi pour ces mêmes raisons réunies, laideur et inconsistance de l'âme qui se traduit logiquement par une laideur intégrale, une non attirance plus précisément, voir un dégoût absolu !

Normal, non ? et le meilleur est à portée de celui ou celle qui ne dérogera pas à ses principes de vie
- 1185926lui écrire blog Publié le 08/03/2015 à 23:06 supprimer cette contribution
Beurk

Si tu le dis bouffis !

Ma photo momentanément en stand bye pour éviter que des affreux jojos dans ton genre le roquet, puissent baver devant mon minois (joli)

En affection plus, j'ai vu ta tronche parmi les voyeurs et régulièrement à chaque changement de photos, on est certain d'y voir la bobine (et c'est pas un plaisir des yeux) de ceux qui étaient les premiers à t'insulter en bal privée, du temps où pas encore en liste noire ou à déblatérer en forum sur ton compte allègrement sur des sujets qui ne les concernent pas, sans autre motif plus valable que la frustration et la jalousie !

Beurk beurk beurk beurk

A la prochaine on verra mes sublimes jambes peut être (toutes les nanas ne peuvent pas se vanter d'en avoir d'aussi canons) et même de dos, je peux te dire que ça fera son petit effet ! tu voudrais quand même pas que je passe sous la rame du métro pour te faire plaisir !

Triste sir et tu peux bien me plonker j'en ai rien à battre ! mes écrits les plus fructueux sont ailleurs, lus avec ferveur et appréciés par de plus fins gourmets ! Ici, c'est juste un amuse-gueule et encore de premier choix vu déjà le niveau des contributions générales !


Un bon coup de pied au c u l, ça fait pas de mal et ça a l'avantage de le rendre plus ferme !
BEURK
- 1185926lui écrire blog Publié le 08/03/2015 à 23:25 supprimer cette contribution
28 février donc à 16h17
- 1185926lui écrire blog Publié le 08/03/2015 à 23:49 supprimer cette contribution
Tu peux plonker, je ne cherche à convaincre personne ici, vu que déjà il n'y a plus personne à part les affections plus à vie ! ça ne regarde que toi et ta mauvaise foi !

Le 28 février exactement !

28 février à 16h17 mais c'est probablement un clic maladroit, répétés 4 fois sur plusieurs mois, voir plusieurs années, qui sait ?

On se croirait au club Dorothée "hou la menteuse, heu"

Le manque de sérieux et la honte pour un mec de 60 balais, ayant pour fonction d'instruire des gosses, de venir sur un site jouer au roquet de service !
Je pense de plus que les gamins qui réussissent à l'école ne le doivent qu'à leurs prédispositions propres et à leur volonté d'y arriver et ce ne sont pas des profs dans ton genre qui y sont pour quelque chose quant à leurs brillants résultats scolaires !

Tout est à mettre à plat, payés sur 12 mois mais pas plus de vacances que les autres fonctionnaires et au lieu de buller durant ces vacances superflues, allez hop au bureau à faire des rapports sur la meilleure façon d'instruire les élèves afin que ceux-ci ne décrochent pas mais faut pas rêver, rien ne changera et les plus mauvais élèves continueront à être largués !
Lamentable !

Ayant l'occasion d'être au parfum de ce qui se passe dans ces sphères, c'est hallucinant tout ce que l'on peut entendre... de ceux qui attendent leur retraite sans autre motivation que de jubiler à l'approche de leurs prochaines vacances, incapables et n'ayant même pas la volonté de remettre en question leurs méthodes périmées et qui vont ruiner l'avenir des élèves les plus en difficulté ! les bons et très bons réussiront quelle que soit la médiocrité de certains profs et tant mieux pour eux mais les moins bons ont intérêt à ce que leurs parents les inscrivent, si ils le peuvent, dans le privé qui donnent de bien meilleurs résultats, tant au niveau de la discipline qu'au niveau du rendement et bonne exploitation des facultés des élèves, qui ainsi mieux encadrés, se révèlent bien meilleurs, plus attentifs et moins dissipés ! Résultats spectaculaires garantis et des élèves bien plus sûrs d'eux à l'arrivée !

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 09/03/2015 à 03:42 supprimer cette contribution
Citation:
La journée des femmes
Pas la "journée des femmes", mais la journée internationale du droit des femmes. Ce qui ne signifie pas du tout la même chose.

Mais bon, on sait hélas à qui on a affaire tant qu'on ne pratiquera pas l'euthanasie des QI < 130 (histoire d'être certains de garder les Desproges) :

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 09/03/2015 à 03:45 supprimer cette contribution
Citation:
on est tous condamnés à mourir à une échéance plus ou moins brève
C'est beau et profond comme du Mahomet

Allez, cadeau :

Citation:
La Bible et la Thora, c'est en gros la même chose : l'ancien testament, avec pour l'essentiel les mêmes livres importants, et quelques fioritures pour garnir.

La release 2.0, le nouveau testament, est un modèle plus performant, allégé des règles contraignantes et facile à transporter dans la poche partout. Comment ont-ils fait ? Au lieu de spécifier par le menu détail tout ce que le croyant doit faire, à la manière des juifs comme des musulmans, on lui donne quelques principes simples et on le laisse exercer son intelligence pour toruve ce qu'il doit faire.

Judaïsme et islam sont en quelque sorte des religions d'exécutants, et le christianisme une religion de cadres.
L'athéisme, c'est pour les rentiers

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 09/03/2015 à 03:47 supprimer cette contribution
Citation:
FABRICATION D'UNE IMPOSTURE TOTALITAIRE:
LES TECHNIQUES DE LAVAGE DE CERVEAU CORANIQUES


1) La MENACE (explicite ou implicite), pratiquée dès l'ENFANCE (la peur de l'enfer, comme si un dieu de miséricorde pouvait concevoir l'enfer pour la créature qu'il a lui-même (mal) conçue).

Chaque sourate comprend un impressionnant taux de menaces. Cette menace est d'ailleurs agencée de manière particulière: la plupart des sourates commencent par affirmer qu'allah est miséricordieux, mais immédiatement après, c'est un déluge de menaces et d'appels au châtiment/meurtre des incroyants. En psychologie, cette attitude PARADOXALE - et perverse – se nomme la DOUBLE CONTRAINTE (double bind): c'est ce qui se passe quand une mère appelle son enfant à elle, tout en lui envoyant des signaux subliminaux de rejet: cela rend fou ! Et, de la même façon que des rats de laboratoire artificiellement stressés ne peuvent survivre qu'en stressant à leur tour d'autres rats, l'enfant ne pourra survivre psychologiquement qu'en menaçant à son tour...C'est la menace venant du tréfonds de lui-même, qui en fait un djihadiste. Il tue par peur d'être supplicié par allah, le dieu d'amour.


2) Persuader le croyant qu'il est surveillé de l'intérieur par un dieu qui sait tout et voit tout (il y a de nombreux versets qui expliquent qu'allah voit tout et sait tout).

Le croyant n'a plus alors de moments d'individualité : il est envahi, littéralement possédé. C'est le Big Brother de George Orwell dans son fameux "1984"! Ceci est affirmé, sans la moindre preuve évidemment, mais via la répétition incessante. C'est le B-A-BA de tout TOTALITARISME.

Ce sentiment est renforcé/concrétisé par l’insistance sur la prière pratiquée en commun et le contrôle de l’individu par l’Oumma, véritable inquisition collective. L’invisibilité et interdiction de (se ?) représenter la figure divine ou humaine concourt à cette paranoïa et à ce piège mental.


3) Enfermer le croyant dans un monde circulaire en prévoyant ses objections et celles des incroyants, en expliquant qu'ils sont inspirés par les démons!

"Il n'y a de dieu que dieu", tautologie absurde dans laquelle le musulman tourne circulairement jusqu'à la névrose obsessionnelle et la folie (rappelons que la névrose obsessionnelle est basée sur des pulsions cruelles liées au sadisme anal et à l'apprentissage de la propreté, qui obsédait, comme on le sait, le névropathe Mahomet: à ce propos, considérer la position de prière, suffisamment éloquente sur le plan de l'analité!).

4) Réutiliser des dogmes existants.

Cela aurait dû permettre, pour l'habile marchand Mahomet, de convaincre assez facilement juifs et chrétiens. Malheureusement pour lui, ceux-ci ne l'acceptèrent jamais comme prophète, d'où la haine rancunière et tenace qu'il conçut vis à vis des juifs, qui parsème le coran. Mahomet avait bien compris que les athées étaient aussi à redouter : peu enclins à la superstition et à la suggestion, ils examinaient de façon critique ses manipulations comme son imposture ; d'où le traitement de faveur qu'il leur réservait! Alors que les "peuples du livre", crédules clients potentiels (qu’ils sont toujours, témoin ce pape amateur de soumission, allant embrasser des corans où il est dit que les chrétiens sont des pervers… !), bénéficiaient d'un préjugé "favorable".

5) Escamoter l'incapacité de Mahomet à faire des miracles, grâce à l'utilisation de ruses et digressions.

Mahomet s'enfuit de La Mecque, n'y recevant – et pour cause ! - pas la moindre aide de Dieu. Il montre ainsi qu'il n'en est guère le messager, ni même convaincu de l'être (il se serait sinon laissé martyriser tout comme Jésus). L'imposture est alors patente.

C'est une politique permanente dans le coran que de répondre par avance aux objections prévisibles (que Mahomet devait entendre de façon récurrente), SOIT par des scènes grand-guignolesques reprises de la bible ou autres livres sacrés, SOIT par des pseudo-raisonnements naturalistes (les "bienfaits" d'allah envers l'homme, la nourriture qu'il est censée lui fournir, appels à "raisonner" toujours dénués eux-mêmes de raisonnement, etc...) propres à influencer des cerveaux frustes, SOIT par ces menaces, SOIT par des digressions sans fin où, en fin de compte, aucune réponse n'est JAMAIS fournie! C'est l'enseignement classique des VRP pour la réponse aux objections difficiles des clients: on dit alors au client: "je vous répondrai tout à l'heure"; plus tard ; soit le client aura alors oublié sa question, soit on pourra lui répondre en aparté. Il ne faut jamais oublier que Mahomet aura été trente ans commerçant ininérant, parcourant l'Arabie, la Palestine et la Syrie, se frottant à quantité de cultes, et peaufinant ses argumentaires futurs avec l'aide technique du moine nestorien Waraqat (entre autres), cousin de sa femme Khadija.

6) Humilier et frustrer le croyant pour le faire monter en pression envers tous ceux qu'on lui désigne comme ennemis (comme Hitler - ou l'église catholique pré-Vatican 2 - envers les juifs): pour faire monter ladite pression, le coran impose des interdits arbitraires et contraignants en tous genres, une position de prière humiliante (soumission du chien à son maître!) et publique, et un rituel de prière particulièrement névrogène et contraignant ( http://islamfrance.free.fr/priere.html ).

On fait mariner le croyant dans une ambiance de dénigrement, d'envie, d'agressivité et de puritanisme. La faille du procédé, en nos temps d'Internet, est que leurs intérlocuteurs découvrent vite que tous ces croyants sont juste des clones les uns des autres, posant tous les mêmes questions, répondant tous – quand ils répondent – les mêmes réponses dans les mêmes termes, et insultant leur interlocuteur de la même façon quand ils n'ont aucune réponse en magasin.

Le secret du rêve de conquête du musulman, de son sentiment d'être humilié et de son désir d'humilier (comme on le voit par exemple en 9,29, où il est dit que les incroyants doivent être combattus, [le contexte indiquant que c'est au sens de « tués »], rackettés et humiliés), ne prend pas tant sa source dans la colonisation , comme on voudrait nous le faire croire, mais bien dans le dogme lui-même: le dogme musulman humilie l'homme – c'est sa technique - que ce soit par les menaces coraniques, l'injonction de soumission, les contraintes diverses et arbitraires ou par la position de prière, pour en faire monter en lui l'agressivité.

L'homme ainsi traité par son "dieu", contre lequel il n'ose se révolter (par terreur de l'enfer, et, disons-le aussi, à l'origine comme aujourd’hui, crainte du sabre, voir le traitement des apostats!), transfère son besoin de défoulement sur les incroyants (ou, faute de mieux, les mal-croyants, les chiites par exemple, ou inversement!), images dépréciées de lui-même (comme d'ailleurs le coran, ce cours de haine envers les incroyants, l'y encourage explicitement). Ce traitement du croyant en fait un tueur et un humiliateur potentiel, voire réel : un bon petit soldat pour l'ambition mégalomane du manipulateur Mahomet. L'esprit du musulman tourne en rond éternellement dans ce dilemne sado-masochiste inconscient, fabriqué par son prophète Mahomet et ses successeurs, et renforcé depuis 14 siècles par tous ceux qui y trouvent intérêt: califes et politiciens au départ, et plus récemment, les "réformistes" de l'islam, réformisme où le croyant ne « réforme » rien mais revient en arrière comme vers l’état foetal, un retour à la matrice, en s'accrochant de façon désespérée à la bouée divine, au terrifiant « nounours » divin qui calmera provisoirement ses frustrations et angoisses. En somme, qui veut faire l’ange fait la bête !
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 09/03/2015 à 03:55 supprimer cette contribution
Citation:
Ayant l'occasion d'être au parfum de ce qui se passe dans ces sphères, c'est hallucinant tout ce que l'on peut entendre... de ceux qui attendent leur retraite sans autre motivation que de jubiler à l'approche de leurs prochaines vacances, incapables et n'ayant même pas la volonté de remettre en question leurs méthodes périmées et qui vont ruiner l'avenir des élèves les plus en difficulté !
J'ai bien fait de changer mon pseu initial de Professeur Paganel avant que notre rouquine ne déboule ici !

Tiens, si tu n'avais pas déjà : La moindre des choses

- 1185926lui écrire blog Publié le 09/03/2015 à 07:42 supprimer cette contribution
Citation:
Pas la "journée des femmes", mais la journée internationale du droit des femmes. Ce qui ne signifie pas du tout la même chose.


Je n'ai que très peu de temps, donc je ne m'éterniserai pas, Paganel.

Que vous arrive-il ? vous manquez de recul, vous n'avez pas apprécié mon couplet un tantinet féministe ? Vous n'avez donc pas compris qu'ici je viens faire mon cinoche déjà parce qu'il est hors de question que des bribes de ma vie strictement privée soient éparpillées sur ce genre de lieux où pullulent les fouilles-m.erde ! Vous me pensiez vraiment de gauche ? c'est que je l'ai bien jouée alors

J'ai dénaturé volontairement l'intitulé de cette journée parce que je ne vois pas l'intérêt de cette journée internationale du droit des femmes, si on part du principe qu'elles ont les mêmes droits que les hommes, c'est acté point et en braquant le projecteur sur elles de la sorte, c'est encore et toujours dans le but de les représenter comme de potentielles victimes des hommes (celles qui tombent notamment sous les coups de leurs conjoints) ! Celles qui décident de vivre aux côtés de leur bourreau, ce n'est pas une question de droits bafoués ! c'est avant tout un comportement pathologique, dû notamment à des carences affectives durant l'enfance ! alors évoquer les droits "internationaux" des femmes sous cet angle là, n'est pas leur rendre service et c'est de plus archi faux-cul et pour le coup un vrai détournement de la raison d'être de cette journée !

Quant à mes critiques sur le système scolaire, elles ne concernent pas les prestigieuses écoles que vous avez fréquentées ! Je n'allais pas si loin. C'est au niveau du collège que tout se joue pour un môme et si il est recalé à la sortie de la 3ème, de par la faute non négligeable de profs incompétents, plus rivés sur leurs avancements que motivés par la réussite de leurs élèves, si il n'a pas derrière lui des parents responsables pour reprendre les choses en main par l'inscription notamment dans une école privée, il est cuit (désolée si ça vous dérange mais en tant que non catho, je suis néanmoins capable de faire la part des choses et j'ai constaté de meilleurs résultats dans le privé).

Un étudiant de 18 ans qui a réussi haut la main son bac et qui poursuit dans le Supérieur, sait qu'il devra bosser dur pour y arriver et la médiocrité de certains professeurs a moins de répercussions négatives sur lui. A ces âges là, on se prend en main et on est capable de compléter ses cours par des recherches personnelles pour améliorer son niveau et aussi je pense qu'il y a moins de médiocrité dans le Supérieur forcément ! En collège, le rôle du prof est primordial alors l'élève qui n'a pas la chance de tomber sur la crème des crèmes des professeurs, il a des soucis à se faire, si de plus son QI n'est pas extraordinaire !

Pour mes lectures, ça va, je n'ai besoin de personne pour me conseiller : Henri Laborit et Céline sont dans mon top 10. Je compte m'acheter une bio fort intéressante : "La vie de Céline" par Frédéric VITOUX.

Sur ce, n'étant pas retraitée, le boulot m'appelle et moi je ne bulle pas durant mes journées




1945139 Publié le 20/06/2015 à 18:54 supprimer cette contribution
... de ceux qui attendent leur retraite sans autre motivation que de jubiler à l'approche de leurs prochaines vacances, incapables et n'ayant même pas la volonté de remettre en question leurs méthodes périmées et qui vont ruiner l'avenir des élèves les plus en difficulté !

Mais ce ne sont pasles profs qui décident des méthodes,ce sont leurs supérieurs.........
Par exemple mon fils prof d'elec se déplaçait pour faire passer leur BTS à des elèves inconnus mais pour economiser les frais de deplacement maintenant ils doivent corriger leurs propres elèves
Comme cela risquait de devaloriser le diplôme,les profs du rectorat se sont arrangés entre eux pour echanger les copies de façon que les candidats soient des inconnus pour leurs correcteurs

Amon avis,si rien n'a changé, ce qui est démoralisant c'est le nombre de reformes que les hautes instances ont pondu depuis que j'ai commencé à enseigner (1950 )
Al'EN on nous a enseigné la methode semi globale .........methode que j'ai appliquée lorsque je n'avais de compte à rendre à personne,methode d'ailleurs qui permettaient à certains d'apprendre à lire avec une année d'avance
Mes enfants ont appris à lire,l'un tout seul,les autres avec une methode globale.....à laquelle je n'ai rien compris...mais qui a été bonne puisqu'ils ont appris à lire tous les trois sans problèmes

Au lieu de critiquer les profs pensez un peu aux parents qui prennent leurs enfants pour des phénix sans d'ailleurs s'en occuper

Un enfant çà commence à être curieux des que çà peut parler.......répondez correctement à chacune de ses questions ,c'est déjà un debut

Ensuite jugez correctement leurs aptitudes et leurs gouts

l'ainé ecole hotelière
le cadet electricien
le benjamin prof de BTS

Bien sur que les diplomes permettent d'avoir une situation confortable,c'est à dire bien payée (pas à l'EN ) mais un bon ouvrier qui travaille avec plaisir est aussi heureux qu'un jeune homme bardé de diplomes qui trime pour avoir un travail correspondant à ses connaissances

Donc arrêtez de taper sur les enseignants....et responsabilisez vous

pour ceux qui se rappellent de moi je vais sur mes 84 ans ,cahin caha,et je m'occupe de mes fleurs.......bisous alixe
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 20/06/2015 à 19:19 supprimer cette contribution
Citation:
methode d'ailleurs qui permettai[]t à certains d'apprendre à lire avec une année d'avance
Hein ? Les gamins de ta classe savaient lire couramment à 3 ans ???

1945139 Publié le 21/06/2015 à 17:16 supprimer cette contribution
Le CP correspond à la deuxième année de cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. Malgré cela, c'est la première année de l'instruction obligatoire. Les enfants y accèdent au mois de septembre de l'année où ils fêtent leur sixième anniversaire. L'âge typique des élèves durant cette année scolaire est donc de 5 à 7 ans.

paganel t'as pas changé.......quand tu peux emmieller quelqu'un tu ne loupes pas

quitte à dire des bêtises
2859056 Publié le 11/09/2015 à 08:20 supprimer cette contribution


La Malaisie aura bientôt un parc plein de Lapins crétins

La télévision française ne s'est jamais aussi bien (ex)portée


Encore un sucés français

ps/ quelquefois je les regarde
<<Première | <Précédente | 8 | 9 | 10 | Page 11

Forums > Société Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | pot pourri| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
13 connectés au chat
56 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris pot pourriconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


http: www.agoravox.fr actualites politique article enseigner-a-domicile-la-derniere-147153 http: www.agoravox.fr actualites politique article enseigner-a-domicile-la-derniere-147153 http: www.senat
pot-pourri