upr
Forums > PolitiqueAller à la dernière page
<< Précédent |

UPR

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
- 1185926lui écrire blog Publié le 20/04/2014 à 07:16 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
http://www.upr.fr/

Citation:
Asselineau est haut Fonctionnaire, à ce titre il a oeuvré dans divers Ministères et s’est trouvé aux premières loges pour constater que les Gouvernements ne pouvaient plus défendre les intérêts de la France, ni les entreprises, ni les emplois, ni le modèle social auquel les Français sont attachés.

Il s’est fait virer par Sarko Ministre des Finances, pour avoir écrit un rapport sur l’avenir sans avenir de l’ UE et de l’ euro.

Il s’est fourvoyé quelques années avec des Gaullistes historiques, mais qui ne fait pas d’erreur ? Il a crû qu’ils voulaient sortir de l’ UE. Il s’est trompé.

Il aurait pu profiter pénardement de sa retraite, il a préféré créer un Mouvement provisoire de rassemblement, sur la base d’un programme copié sur celui du CNR.

Pour sortir la France de l’ UE et retrouver la souveraineté sans laquelle il n’est pas possible de remettre en place les régulations supprimées par les Traités.

Voilà un bref résumé de l’ histoire de
l’UPR crée en 2007.

La moitié des adhérents vient de la Gauche, les autres, de partout, et beaucoup n’avaient jamais pris une carte de leur vie.

L’UPR est censurée depuis 7 ans, même sur Wikipédia, Asselineau a sa page dans une dizaine de pays, mais pas en France. Interdit.

L’UPR n’est pas un Parti à proprement parlé, c’est un rassemblement provisoire.


Programme de l'UPR : http://www.upr.fr/wp-content/uploads/presidentielles/Programme-Liberation-Nationale.pdf

Si malgré tout, vous continuez à voter pour des nouilles, personne ne peut plus rien pour vous !


Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 28/04/2014 à 13:41 supprimer cette contribution

+1.

Asselineau est présent sur la Wik anglophone, mais apparemment se fait virer régulièrement sa page de la francophone. Il faut croire qu'il gêne, car la "notoriété pas évidente" alléguée ressemble à un mauvais gag quand on pense aux illustres inconnus qui y ont leur page. Passons !

Plus ennuyeux : une des références de notoriété est la citation dans les média... qui appartiennent à des intérêts privés sans forcément de rapport avec celui du pays. Le garrot est en train de se refermer sur nos cous, mine de rien.

- 1185926lui écrire blog Publié le 03/05/2014 à 06:53 supprimer cette contribution
Citation:
Les Européennes approchent, ceux qui sont contre cette Europe qui mène à la guerre (ficelés que nous sommes dans un méchant destroyer que les US voudraient envoyer contre les Russes), sont empêchés de s’exprimer sur nos médias menteurs et propagandistes.

Hier l’UPR qui voulait présenter au public, à Paris, son programme, comme le prévoit la procédure de la campagne électorale, s’est fait attaquer par un groupe « d’anti-fa ».

Ca devient chaud, il ne faudrait pas revoir ce qu’il s’est passé pour Jean Jaurès, assassiné le 31 juillet 1914.


Citation:
Pour construire la Paix en Europe et lui trouver un développement harmonieux il est grand temps de la construire dans une bonne entente avec les Russes, ce que ne veulent absolument pas les US et la GB.

Il faut le faire sans demander l’avis de l’OTAN. C’est par cette machination OTANesque qu’ils veulent nous instrumentaliser contre « Poutine », pour faire tout péter.

C’est exactement ce que dit F.Asselineau et je partage totalement son point de vue.


Je plussoie à mort

- 1185926lui écrire blog Publié le 03/05/2014 à 07:33 supprimer cette contribution
Un peu long à lire, pour les paresseux mais le brave Jean-Luc est tout à fait dans le vrai là (il s'était planté pour la Libye, ce qui lui a valu bien des défections) alors on ne va pas le bouder, lui qui prend une position saine sur ce sujet très très chaud :

Citation:
"L’Ukraine, gouffre de la raison politique Les Etats-Unis et l’Europe, dans leur sillage, sont engagés en Ukraine dans une stratégie d’engrenage absurde face à la Russie.

Comment comprendre l’ingérence permanente des Etats-Unis dans le dossier ukrainien, pourtant si éloigné de ses frontières, alors que l’Europe directement mitoyenne est censée s’en préoccuper au premier chef ?

Chaque semaine un nouveau dirigeant états-unien se déplace pour soutenir le gouvernement provisoire de Kiev auquel participent, comme on le sait, plusieurs néo-nazis hier dénoncés par le Parlement européen lui même.

Et quels visiteurs ! Le directeur de la CIA, John Brennan, était ainsi en voyage officiel à Kiev les 12 et 13 avril. Il a été suivi le 22 avril par le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden.
Cet activisme est délibéré. Il ne résulte d’aucune légalité internationale ni d’aucun intérêt légitime des USA dans cette zone.

Les USA rejouent ainsi un lamentable scénario de guerre froide sans objet ni but d’action rationnels. Il s’inscrit dans la droite ligne de leur stratégie pour faire adhérer à l’OTAN tous les anciens pays du bloc de l’Est, en totale contradiction avec la lettre du Traité de l’Atlantique Nord. Cela a commencé en 1999 avec l’adhésion de la Hongrie, de la Pologne et de la République tchèque. Cela a continué avec l’adhésion en 2004 de la Bulgarie, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et les trois pays baltes directement à la frontière russe. Cela s’est poursuivi en 2009 avec l’adhésion de la Croatie et de l’Albanie.

Le projet d’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN soumis au Parlement ukrainien par le nouveau pouvoir de Kiev vise à parachever ce plan états-unien. Il est clairement dirigé contre la Russie. Pourquoi ? Pourquoi la Russie prend–elle ce statut d’adversaire ? Où est l’intérêt européen dans cette affaire ? Et l’intérêt français ? On nous dit « la cause c‘est le régime Poutine ». Je me demande bien pourquoi. Mais admettons. Dans ce cas, que dire de l’Arabie saoudite, du Qatar et de je ne sais combien de régimes de cette sorte que les mêmes cajolent sans trêve ?
Et si la Russie est traitée en adversaire, comment s’étonner qu’elle réagisse et utilise toutes les situations pour rétablir le rapport de force que lui imposent les Etats-Unis ?

Ce que je dis là ne comporte pas d’appréciation sur la légitimité de l’action mais sur sa logique. Qui pouvait croire que la Russie se laisserait agresser sans rien faire pour faire reculer un adversaire qu’elle n’a pas souhaité ?

Alors qu’elle devrait être une force d’apaisement dans cette escalade, l’Europe met de l’huile sur le feu. Elle l’a encore fait la semaine dernière, lorsque le Conseil des ministres des Affaires étrangères des 28 a sommé la Russie de retirer ses troupes stationnées à la frontière avec l’Ukraine.
Comment l’Europe peut-elle ainsi prétendre régenter le déploiement de l’armée russe sur son propre territoire ? Pourquoi l’Europe n’enquête-t-elle pas, à l’inverse, sur la présence suspectée en Ukraine de soldats des sociétés militaires privées états-uniennes DynCOrp et Greystone Limited, ne parlant ni le russe ni l’ukrainien, mais en uniforme ukrainien ? Pourquoi ne s’alarme-t-elle pas que l’essentiel des victimes tuées dans les heurts des dix derniers jours soient des militants pro-russes ? Pourquoi ne dénonce-t-elle pas l’intégration sous uniforme ukrainien des milices ultra-nationalistes de Pravyi Sektor ? Pourquoi ne s’émeut-elle pas que des membres du pouvoir de Kiev appellent à mobiliser les cadets des lycées militaires (entre 15 et 18 ans) alors que l’UE est d’habitude si prompte à dénoncer les enfants soldats ? Pourquoi ne s’étonne-t-elle pas que des unités entières de l’armée ukrainienne (des unités parachutistes et blindées s’ajoutant désormais aux unités marines refusant l’autorité du gouvernement de Kiev) préfèrent déserter plutôt que de réprimer dans le sang les manifestations pro-russes ?

Au lieu de ça, le Parlement européen a encore voté le 17 avril une résolution nuisible qui « prie instamment le Conseil et la Commission d’aider le gouvernement de Kiev ». Ce gouvernement est composé comme on le sait de ministres néo-nazis membres du parti Svoboda. Je rappelle que c’est le même Parlement qui, le 13 décembre 2012, appelait « les partis démocratiques siégeant au Parlement ukrainien à ne pas s’associer avec le parti Svoboda, ni à approuver ou former de coalition avec ce dernier » !

L’alignement de François Hollande sur la politique internationale des Etats-Unis a rendu la France largement inaudible dans la crise ukrainienne.
Alors que la France est une amie historique de la Russie, sa position aurait pu peser fortement en faveur de l’apaisement. Au lieu de ça, nous avons découvert avec stupeur que plusieurs navires de guerre français sont arrivés il y a peu en mer Noire dans le sillage de la flotte états-unienne. J’ai été, le 17 avril, le premier parlementaire français à m’étonner de la présence de ces navires français et à demander publiquement des explications au gouvernement. J’attends toujours cette réponse.

Alors que le gouvernement a ainsi engagé notre armée dans une escalade absurde contre la Russie, ni les parlementaires ni les citoyens n’en sont informés. Le service d’information des armées a certes concédé à l’AFP la présence du navire de renseignement Dupuy de Lôme. Celui-ci est entré en mer Noire dans le sillage du destroyer états-unien USS Donald Cook. Nous avons aussi découvert via les signalements qu’en effectuent les Etats côtiers de la mer Noire, la présence de la frégate Alizé utilisée par les commandos du service action de la DGSE.

Pour compléter ce dispositif, se trouvent dans les parages la frégate Dupleix et le pétrolier ravitailleur Var. Tout cela manifeste des intentions opérationnelles inquiétantes vis à vis de la Russie. Ces navires n’évoluent pas, en effet, habituellement en mer Noire.

Le seul prétexte qui pourrait être invoqué pour justifier leur présence est le rattachement à l’opération méditerranéenne de l’OTAN Active Endeavor. Lancée depuis 2001 cette opération a pour objectif la « neutralisation des groupes terroristes » et la « recherche des armes de destruction massive ». Aucun rapport avec la crise ukrainienne et la Russie donc.

Cette surenchère militaire française dans le sillage des Etats-Unis est une erreur politique. Je la condamne. Elle est absolument contraire aux intérêts de notre pays et à la nature de nos relations avec la Russie. La gêne du ministre à répondre et la concession faite d’une information incomplète posent gravement problème.

On mesure de nouveau l’inconvénient d’avoir des médias si serviles dès qu’il s’agit de politique étrangère mettant en cause les Etats-Unis d’Amérique.
La multiplication des provocations contre la Russie ne peut que conduire au pire.
J’ai donc demandé le retrait immédiat des navires français présents en mer noire.

Notre flotte a beaucoup à faire ailleurs, en particulier pour surveiller l’immensité du domaine maritime national, qui manque cruellement de moyens. Suis-je assez clair ? Pour moi, la France n’est pas l’ennemie de la Russie et doit se comporter avec elle en partenaire. Afin d’éclairer ce qui se passe dans l’est de l’Ukraine, je veux aussi rappeler quelques réalités démographiques et économiques largement invisibles dans le traitement médiatique actuel de la crise ukrainienne.

Le déclencheur des tensions en Crimée puis dans 3 provinces (oblasts) de l’est de l’Ukraine a été l’annonce par le nouveau gouvernement de Kiev de la suppression du russe comme langue officielle du pays aux côtés de l’ukrainien. Or, le russe est parlé au quotidien par 70 % des Ukrainiens et même 85 % d’entre eux dans les régions de l’est du pays. Même en terme de nationalités, le destin des russes et des ukrainiens est indéfectiblement lié : 17 % des habitants de l’Ukraine sont russes et ce chiffre monterait même à 40 % selon les estimations des bi-nationaux, très nombreux.

La volonté des nationalistes actuellement au pouvoir à Kiev de construire une identité nationale ukrainienne sur des critères ethnolinguistiques est donc une illusion dangereuse. Au-delà de ce déclencheur linguistique des tensions, celles-ci sont alimentées par des enjeux économiques encore plus profonds. Le gouvernement provisoire de Kiev a décidé, par idéologie, de rompre la plupart des accords politiques, économiques et commerciaux qui liaient l’Ukraine avec la Russie. Or, les trois régions de l’Est, Donetsk, Louhansk et Dnepropetrovsk, constituent le poumon industriel de l’Ukraine.

Et l’essentiel de leur activité est tournée vers la Russie, tant en raison des exportations qu’en raison des investissements effectués. Par exemple, le bassin houiller du Donbass, où se concentrent actuellement les troubles, est commun avec la Russie et pèse 27 % du PIB de l’Ukraine à lui tout seul, non seulement sous forme de mines mais aussi de métallurgie et d’industrie chimique. Moins troublée, la région de Dnepropetrovsk est également fortement liée à la Russie puisqu’elle concentre l’essentiel de la production héritée de l’URSS en matière de pipelines, de ferroviaire et surtout d’industrie spatiale. C’est là, par exemple, qu’est fabriqué le lanceur spatial russe Zenith, par une société détenue par le géant russe de l’espace RKK.

Pour toutes ces régions et leurs travailleurs, rompre avec la Russie signifie mourir économiquement. Leur défiance face au gouvernement de Kiev ne résulte donc pas tant d’un nationalisme pro-russe, qui reste minoritaire dans ces régions, que d’une défense éclairée de leurs intérêts économiques et sociaux.

Car, bien sûr, le gouvernement de Kiev n’a pas la moindre stratégie de développement économique en dehors de la mise sous perfusion des emprunts du FMI et des aides de l’UE. En matière linguistique comme en matière économique, la politique actuelle de Kiev, soutenue par l’UE, de rupture avec la Russie est donc un non sens. Il n’y a pas d’avenir intelligent pour l’Ukraine sans coopération constructive avec la Russie.

Et pour nous, les Européens en général, nous n’avons rien à gagner à voir ce genre de bagarres se dérouler sur le terrain où se trouve la centrale de Tchernobyl et sept autres centrales en aussi piteux état. La confrontation avec les Russes est une bêtise, une faute, et, maintenant, cela commence à être un crime."
Mélenchon, tiré de son blog


Je plussoie à mort aussi

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 03/05/2014 à 09:41 supprimer cette contribution

Il y a cent ans dans quelques mois démarrait l'une des guerres les plus absurdes, les plus ruineuses et les plus inutiles qui aient jamais eu lieu, parce que tout le monde avait raisonné en termes de causalité et non pas d'objectifs. Et aussi en prenant ses désirs pour de réalités.

Ni démographiquement, ni économiquement, ni géopolitiquement nous ne en sommes jamais remis. Indépendamment du bilan humain épouvantable de ce que De Gaulle nommait la "guerre de trente ans" (1914-1944) avec une grosse mi-temps pour souffler, elle a surtout signifié le glas de l'Europe, comme deux guerres puniques avaient signé en leur temps la ruine de Carthage.

Ce qui n'a pas empêché la troisième d'avoir lieu quand même, histoire d'être sûrs que le boulot serait fini pour de bon. « Traducteur, traduisez ! », comme le disait Brigitte Fontaine.

2719517 Publié le 11/05/2014 à 17:32 supprimer cette contribution
Citation:
"Asselineau est haut Fonctionnaire,"

énarque en plus.. il cherche un poste a 10 0000 euos par mois , alors il dit aux losers ce qu'ils veulent entendre
- 1185926lui écrire blog Publié le 11/05/2014 à 19:46 supprimer cette contribution
On est tous de potentiels losers en tant qu'électeurs puisqu'ils racontent tous des cracks alors on fait quoi ? on s'abstient ?

Et même si on s'abstient, on sera baisés quand même, alors elle est où la solution ?


- 1185926lui écrire blog Publié le 12/05/2014 à 05:43 supprimer cette contribution
Et pour développer un peu plus, sachez que beaucoup exprimeront leurs refus de l'UE, que ce soit par un vote UPR, DLR ou carrément FN pour les plus hardis (je n'ai pas encore arrêté mon choix et le vote FDG, je le laisse de côté) !

Cela me fait de la peine pour le brave Jean-Luc mais bon je ne vais pas voter contre mes intérêts et ceux de la France pour ses beaux yeux, non plus, hein !

Et franchement, le salaire des députés étant ce qu'il est, si c'est Asselineau qui se tape la bonne paie, je ne vois pas en quoi cela devrait m'indigner plus que si c'est un PS ou un UMP !


La stratégie est là, Alex :

Citation:
si des partis eurosceptiques arrivent en tête du scrutin dans une dizaine de pays, les dirigeants, même les plus eurolâtres, seront obligés d’en tenir compte. Cela ne changera pas « fondamentalement » le fonctionnement de l’Union, mais cela pèsera sur un certain nombre de politiques et de décisions.


Et voilà ! mais vous, vous êtes pour cette s.aloperie donc forcément vous sentez que ça va péter et ça ne vous plait pas ! On se rassure comme on peut, hein ?

L'abstention ne délivrera aucun message fort, de la pure bêtise !!

La stratégie plus haut est la seule valable à mes yeux ! Reste plus qu'à faire mon choix

alex - 2915478lui écrire blog Publié le 08/06/2014 à 05:44 supprimer cette contribution
pour ce a quoi ça va servir...
2719517 Publié le 08/06/2014 à 05:51 supprimer cette contribution
ben ça sers les intérêts des adeptes du complot international , des acheos communistes , des crypto maurassiens paniqués, en général les losers

le probleme c'est que les losers en France il commence a y en avoir beaucoup, quand Christine lagarde dirigera le pays ( soit élue , soit depuis le FMI au choix)
on va enfin revenir aux fondamentaux
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 10/06/2014 à 19:11 supprimer cette contribution
Citation:
si des partis eurosceptiques arrivent en tête du scrutin dans une dizaine de pays, les dirigeants, même les plus eurolâtres, seront obligés d’en tenir compte
Comme du fait que la majorité qui a fait voter Maastricht ait été minuscule et/ou même la majorité qui a voté contre le TCE? Depuis quand les fermiers tiennent-ils compte de l'avis de leur cheptel?

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 10/06/2014 à 19:13 supprimer cette contribution
Citation:
le probleme c'est que les losers en France il commence a y en avoir beaucoup
C'est le problème d'hier : quand il n'y a plus rien to lose, les losers se font par nature aussi rares que les divorces quand il n'y a enfin plus de mariages.

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 10/06/2014 à 19:19 supprimer cette contribution
Citation:
on va enfin revenir aux fondamentaux
Et en particulier à un mode de production qui a fait ses preuves pendant quasiment six mille ans si ce n'est plus :

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/06/2014 à 05:20 supprimer cette contribution
- 1185926lui écrire blog Publié le 16/06/2014 à 05:45 supprimer cette contribution
Le TAFTA pour les nuls :

http://www.treatthetreaty.org/fr
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 24/06/2014 à 10:29 supprimer cette contribution
Citation:
"Les films, le football, la bière et, surtout, le jeu, formaient tout leur horizon et comblaient leurs esprits. Les garder sous contrôle n’était pas difficile."

-- George Orwell, 1984
domi - 417343lui écrire blog Publié le 03/07/2014 à 15:00 supprimer cette contribution
C'est sur...On avance!
domi - 417343lui écrire blog Publié le 31/10/2014 à 20:08 supprimer cette contribution
Apres le Mélenchon salvateur des la populace perdue, voila ma rouquine Carmelite qui flippe pour Asselineau !

On s'ennuie pas avec vous!

Ce petit parti en gestation sera fédéré comme "debout la France" et comme biens des types de l'UMP par Marine Le Pen.

Il lui reste 2ans et demi et elle sait être saignante. Demandez à Paul Marie Coûteaux! Au moindre écart ...ECRASE!

C'est bien la fifille à papa sacrebleu ça va changer!
- 1185926lui écrire blog Publié le 02/11/2014 à 08:44 supprimer cette contribution
Citation:
On s'ennuie pas avec vous!


N'est-ce-pas ?
Page 1

Forums > Politique Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | UPR| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
4 connectés au chat
15 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris UPRconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


http: www.upr.fr http: www.upr.fr Asselineau est haut Fonctionnaire, à ce titre il a oeuvré dans divers Ministères et s’est trouvé aux premières loges pour constater que les Gouvernements ne pouv
upr