homme,detruit,nature
Forums > PhilosophieAller à la dernière page
<< Précédent |

L'homme détruit-il la nature ?

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
991796 Publié le 19/06/2004 à 17:56 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Voilà. A priori, je serais plutôt écolo, mais j'en viens à avoir quelques doutes, d'où cette question. La réponse semble évidente, mais au fond pas tant que ça.
Je m'explique. L'humain appartient au règne animal. Il fait partie de la nature comme tous les autres animaux. Par conséquent, toutes ses oeuvres, déforestation de l'Amazonie, raffineries de pétrole, émission de gaz à effet de serre, marées noires, déchets nucléaires qui s'entassent sont toutes des manifestations de la nature, au même titre qu'une termitière ou qu'un barrage de castor.
Cela signifie qu'en fait de destruction de la biosphère, ce que nous appelons pollution ne représenterait en réalité qu'une mutation de la nature, d'une forme particulière.

Qu'en pensez-vous ?
Paganel, républicain DONC islamophobe - 980920lui écrire blog Publié le 19/06/2004 à 19:12 supprimer cette contribution
Citation:
Qu'en pensez-vous ?
Eh bien j'en pense qu'on va commencer par sérier un peu les problèmes afin de savoir exactement de quoi on parle.
Citation:
L'homme est un animal, nous sommes d'accord ?
Oui. Nous sommes d'accord aussi sur le fait que l'homme n'est pas un animal, et cela ne devra pas nous suprendre : le verbe être est totalement dénué de sens quand il est placé entre deux substantifs, ou plus précisément on peut lui donner exactement celui que l'on veut, ce qui ne nous permettra jamais d'avancer dans quelque discussion que ce soit. Comme les épluchures et autres déchets improductifs, on aura donc tout avantage à s'en passer.
Citation:
Donc il fait partie de la nature comme tous les autres animaux.
Pas d'objection, à ceci près que le "donc" n'a plus ici de raison d'être
Citation:
Par conséquent, toutes ses oeuvres sont des manifestations de la nature, au même titre qu'une termitière ou qu'un barrage de castor.
Tout à fait, et c'est même le thème défendu par Richard Dawkins dans son maître livre "Le phénotype étendu" : pour lui, nous avons tout intérêt à considérer le barrage du castor ou les stations spatiales comme des éléments du phénotype au même titre que la forme des yeux ou l'aspect d'un pelage. Tout cela est en fin de compte une conséquence de certains arrangements de gènes qui nous poussent à faire certaines choses, soit inconciemment, soit consciemment.
Citation:
Ca veut dire qu'en fait de destruction de la biosphère, c'est en fait plutôt une mutation, d'une forme particulière.
Je ne sais pas ce que c'est, et je n'ai pas même de raison de supposer que ce soit quoi que ce soit (rien n'est rien d'autre, "A n'est pas non-A", c'est l'une des premières choses qu'on apprend dans n'importe quel cours de philo). En revanche, cela a en effet tous les caractères d'une mutation.

Y compris sans doute celui-ci : 999 999 fois sur un million, une mutation a des conséquences néfastes pour l'individu et sa descendance. Une fois sur un million peut-être des conséquences positives. Le nombre d'individus étant grand, les 999 999 mauvaises disparaissent assez vite, et les millionnièmes se cumulent au cours des âges, ainsi fonctionne en effet le système, mais nous n'avons pas un million de planètes Terre sous la main, et là sans doute réside la différence pour nous.
747518 Publié le 19/06/2004 à 20:21 supprimer cette contribution
tu as la réponse
687571 Publié le 19/06/2004 à 21:46 supprimer cette contribution
Je te trouve dur avec elle, Paganel, concernant son emploi du verbe être, même si tu as raison. Il me semble que tu saurais sûrement lire entre les lignes, et comprendre ce qu'elle veut dire.

Par ailleurs, je dois reconnaître que c'est une bonne question, à laquelle je n'ai pas vraiment de réponse pour l'instant. Ca peut rejoindre la question sur l'opposition nature/culture. Du fait que nous ayons une civilisation, une culture, nos oeuvres n'appartiendraient plus à la nature mère. Mais en vertu de quoi ? Nous sommes face ici à mon sens à une interrogation ardue.
931642 Publié le 19/06/2004 à 22:58 supprimer cette contribution
Nous sommes des prédateurs c'est normal, mais nous sommes des prédateurs inconséquents celà est plutot dramatique, car non seulement nous détruisons l'environnement , mais aussi nous même et ça c'est franchement dommage.
Pourquoi, bien faut voir, plusieur raison a celà, une on peut dire est une lecture erroné de certain texte, ' Tu dominera sur tout ce que j'ai crée et tu les asserviras ' enfin c'est pas tout a fait ça, mais l'esprit y est, car dans différente langues les mots sont différents. C'est un motif celà crée une légitimité a cette destruction. Alors que de peuples ayant une approche différente par contre on un respect de l'homme l'environnement. Mais cette incomprehension et cette mauvaise lecture nous rende aveugle et nous emprisonne, et celà qui qui veut le voir.
687571 Publié le 19/06/2004 à 23:35 supprimer cette contribution
Citation:
non seulement nous détruisons l'environnement , mais aussi nous même et ça c'est franchement dommage
Si j'ai bien compris le sujet, cela est la conclusion, reste l'argumentation. Il faudrait le démontrer. La question est justement de savoir s'il s'agit de destruction ou de simple transformation. Quant à nous détruire nous-mêmes, vu l'augmentation exponentielle du nombre d'êtres humains sur Terre ne serait-ce que sur un siècle, on peut douter que nous nous détruisions. Il y a de plus en plus d'humains sur Terre, sans doute parce que malgré tout, il y a plus de gens qui font l'amour que de gens qui font la guerre
931642 Publié le 20/06/2004 à 00:48 supprimer cette contribution
Pouf le démontrer oui oui mais ce soir ça me fatigue, là j'ai la flemme et une cephalée carabinée.
Mais je m'attends a ce que pour certain la démonstration ne soie pas des plus évidente.
Nous avons du niveau économique, au niveau pollution, au niveau modifications génétique, sans compter les guerres du futur. La liste est longue. Enfin si celà peut te faire plaisir, j'aime faire plaisir, je vais me fouler un peu, mais plus tard, là j'ai franchement trop mal
747518 Publié le 20/06/2004 à 09:42 supprimer cette contribution
Prends donc un cachet que cette société a fabriqué pour les céphalées.........et dors çà c'est plus naturel que de faire de l'ordi.......
dodo

Paganel, républicain DONC islamophobe - 980920lui écrire blog Publié le 20/06/2004 à 16:15 supprimer cette contribution
Citation:
Quant à nous détruire nous-mêmes, vu l'augmentation exponentielle du nombre d'êtres humains sur Terre ne serait-ce que sur un siècle
Elle a perdu sn caractère exponentiel vers le début des années 80, Yla. Certes, la population terrestre continue à augmenter, mais dans des pays comme la France - par exemple - c'est l'augmentation de la durée moyenne de vie qui en est responsable bien plus que le nombre de naissances.

En fait, presque tous les pays (même le Nigeria!) ont infléchi leur natalité, et nous avons de bonnes raisons de croire que la population humaine pourra être contenue à 10 milliards d'habitants, voire même régresser un peu à un chiffre considéré comme optimal (une planète à 2 milliards 1/2 d'habitants, ça ne manquait pas de charme).

Réciproquement, augmentation exponentielle est plus annonciateur de catastrophe, au contraire, que de longévité, car aucun phénomène physique ne peut connaître de croissance exponentielle prolongée sans épuiser ses ressources. Ce en quoi nous croyons voir une exponentielle se révèle en général comme :

- au mieux, le début d'une courbe logistique, qui démarre vite, s'infléchit et atteint son niveau d'équilibre. C'est ce qui se passe par exemple avec l'équipement électroménager, produits bruns comme produits blancs. C'est aussi le cas de la production électrohydraulique.

- au pire, le début d'une courbe en cloche, qui se développe, atteint un sommet, et retombe comme un soufflé. Cela a été le cas de la plupart des formes d'énergie : bois, charbon de bois, charbon de terre, cela le deviendra inévitablement pour le pétrole et l'uranium. Nous n'avons pas au stade actuel de certitude que ce n'est pas ce qui attend l'humanité. Un raisonnement probabiliste bayésien nous incite même à nous montrer très pessimistes sur le sujet

------

Les levures de la bière se reproduisent exponentiellement au cours du processus de fermentation, et transforment de plus en plus de sucres en alcool. Courbe logistique pour le degré d'alcool, qui se stabilise quand toutes les levures sont tuées par leur propre alcool. Courbe en cloche pour les levures. Je ne sais pas si l'univers nous traitera mieux que les levures, ni quelle sorte d'alcool nous sommes censés élaborer, et au profit de qui. De profundis clamavi
991796 Publié le 20/06/2004 à 17:07 supprimer cette contribution
Je reconnais que je me suis mal exprimée, pardonnez-moi. Je vais essayer de reformuler autrement. Voilà, à présent, j'ai modifié l'en-tête de ce forum. J'espère que cette fois je parviendrais à me faire bien comprendre, et que les subtilités du langage ne poseront plus problème. Je débute sur ces forums !
1125971 Publié le 29/06/2004 à 14:46 supprimer cette contribution
salut, je suis un pti nouveau aussi...

Citation:
L'homme détruit-il la nature ?


pour ma part la reponse est oui, mais tu as raison l'Homme faisant partit de la nature contribu donc a son evolution "naturelle"

donc la question serait peut etre

est ce que la nature va finir par detruire l'Homme ?....
747518 Publié le 29/06/2004 à 20:42 supprimer cette contribution
çà c'est sur........la vie est une histoire qui se finit mal
1125971 Publié le 01/07/2004 à 01:08 supprimer cette contribution
tant que c'est une histoire......ce n'est point la vie .......
747518 Publié le 01/07/2004 à 08:55 supprimer cette contribution
l'histoire c'est pas la vie.......et pourquoi donc

tu confondrais pas avec les contes de fées
1125971 Publié le 01/07/2004 à 17:45 supprimer cette contribution
1110307 Publié le 01/07/2004 à 19:30 supprimer cette contribution
Un jrs l'homme crea l'automobile. Voiture fait de tolasse.

Un jrs l'homme crea une voiture pour tout le monde. Et le tout le monde voulais ça voiture.

Maintenant tout le monde a une voiture (ou presque). Et la terre a cause du pue que crache les voiture c réchaufer.
L'homme a donc chaud dans ça tuture.

L'homme crea alors la climatisation.

L'homme équipa la voiture de la clim afin qu'il se sente mieux. Mais la clim ça fait mal a la nature.

L'homme est égoiste, il ne pense que a lui. L'homme est un virus qu'il faut éliminer de la terre pour qu'elle puisse survivre, ou du moin êtres capable de faire vivre dans de bonne condition les génération future d'espèce animale.
1110307 Publié le 01/07/2004 à 19:36 supprimer cette contribution
Je tenais a dire, que je respecte énormément la nature, c'est pour ça que je me prive d'automobile. Ma vie est plus dure, déplacement etc...

J'ais imaginez un scénario d'ailleur pour rendre homage a la chose la plus belle de ce monde (la nature). Le film débute d'ailleur avec des images belle et forte. Une louve et sont petit (j'édore les loup). Je n'en dirais pas plus...
747518 Publié le 01/07/2004 à 20:30 supprimer cette contribution
si l'homme est un virus qu'il faut éliminer........alors de quoi tu te plains........on fait ce qu'il faut pour s'autoéliminer
1110307 Publié le 01/07/2004 à 23:20 supprimer cette contribution
Citation:
si l'homme est un virus qu'il faut éliminer........alors de quoi tu te plains........on fait ce qu'il faut pour s'autoéliminer
Quand on élimine un virus, c'est pour protéger quelque chose de vivant. L'homme s'auto détruit certe, mais il emporteras avec lui tout ce qui fait la beauté de ce monde.
1110003 Publié le 01/07/2004 à 23:24 supprimer cette contribution
"Quand on élimine un virus, c'est pour protéger quelque chose de vivant"
Un virus est une des formes de vie les plus adaptées!
1110003 Publié le 02/07/2004 à 00:00 supprimer cette contribution
"a la chose la plus belle de ce monde (la nature)"

Il est con à ce point là pour écrire cela
931642 Publié le 02/07/2004 à 01:29 supprimer cette contribution
Oui bon j'en vois dejà qui se la font avec Socrate dit tout les grec sont des menteurs hors Socrate est un grec. Du même ordre. La on court a l'aporie.
Autrement oui l'homme foue la nature en l'air et il est un des composant de cette nature. Il ne fait pas d'évolution, il va à la caguade
1110003 Publié le 02/07/2004 à 01:42 supprimer cette contribution
"il va à la caguade"
Avant tout,Bonsoir Ho chi minh!
Pour les mal comprenants de PAGA!
Juste une histoire de feu et de la lumière.

Pas le film!.

La terre n'est pas en danger , elle a traversé est survécu à des incidents bien plus importants que nous autres les bonobos!




1110307 Publié le 02/07/2004 à 07:38 supprimer cette contribution
Citation:
La terre n'est pas en danger , elle a traversé est survécu à des incidents bien plus importants que nous autres les bonobos!
Ouai j'entend beaucoup de gens dire ça. Comme ça il se donne bonne concience et ensuite enfile leur gant pour aller conduire et poluer dehors. Mais avec moi ça marche pas. Le réchaufement est reel. Et le principal accusé est l'automobile. Mais faut dire c naturel aussi quand des bateau de pétrole déverse leur dans la mer (l'Erika), oulalalala ça c très naturel, c aussi naturel que la que dégage ton po d'échapement. Et la clim ça destroy grave.. enfin bon je m'arrête. Je ne parlerais pas des animaux en voix de disparation.
1110307 Publié le 02/07/2004 à 07:39 supprimer cette contribution
Citation:
Il est con à ce point là pour écrire cela
Toi par contre tu ilumine les forum de tes phrase très rechercher. Donc j'ais pas le droit de dire que la nature est la chose la plus belle dans ce monde? Pourquoi?
J - 1118305lui écrire blog Publié le 02/07/2004 à 07:59 supprimer cette contribution
Ta remarque me parait assez juste Kamy ! Nous n'avons pas encore la capacité de tout détruire sur la terre et c'est à ce titre que je vois ça comme une mutation.

Quand la terre en aura marre de nous voir, elle nous vomira un bon coup, est-ce que nous ferons parti de sa geule de bois ? C'est à nous d'arrêter de boire à temps.
747518 Publié le 02/07/2004 à 10:43 supprimer cette contribution
Que l'homme détruise la nature........tant pis pour elle..........
Mais c'est l'homme qui vit de cette nature qui ,lui,sera détruit.....

c'est pas la nature qui nous interesse c'est notre existence........chaque fois que l'on dit un problème c'est par rapport à nous......nous ,les hommes
Sentimentalus Rigolus - 1135913lui écrire blog Publié le 02/07/2004 à 13:55 supprimer cette contribution
Le terme "écologie",tout comme le parti politique ne devrait meme pas exister.Dans le sens ou on devrait naturellement prendre soin de notre envirronement.Les indiens ou indigènes "non civilisé" qui vivent pied nu ont bien des choses a nous apprendre.Eux qui font une prière avant de tuer un animal pour se nourrir ou couper un arbre.
Il n'empeche que ta réflexion est interessante Kamy.
931642 Publié le 02/07/2004 à 16:54 supprimer cette contribution
Bien c'est là qu'est le problème, c'est que nous nous faisons le centre du monde alors que nous ne le sommes pas, nous faisons parti de la vie, nous en sommes un élement. Et non la vie nous est soumise, et nous pouvons en faire ce que nous voulons, là nous allons tous a notre fin, mais c'est pas un gros fléau, mais plus grand monde subsistera. Quoi qu'il arrive ce sera pas grand chose à l'échelle de l'histoire de notre planéte, mais pour l'homme se sera sont anéantisssement total, mais ça c'est rien l'homme c'est quoi une illusion qui se prends pour un tout, mais soyons réaliste, pragmatique, objectif, ce n'est qu'une illusion
1110307 Publié le 02/07/2004 à 19:36 supprimer cette contribution
Tout ça c bien beau, mais la nature on doit pas la salir poin barre ok!!!

Sinons j'adore les Elfes de la nuit dans Warcraft 3, il respecte la nature et tout, alors que les orc eux arache les arbres et tout. Génial ce jeux serieux. Un jeux très philosophique mdr.
687571 Publié le 02/07/2004 à 23:32 supprimer cette contribution
(moi aussi, Kain !)

Respecter la nature, en effet, ça me semble primordial. Mais primordial pour nous, pour notre propre survie ! Parce que une fois que nous nous serons auto-détruits, la nature existera toujours, elle saura comme elle l'a toujours fait recréer quelque chose, et continuer à avancer. Ce n'est donc pas sur elle qu'il y a une inquiétude, mais pour nous-mêmes. Je n'ai pas envie de vivre dans un monde où la forêt amazonienne aura disparu, où les plages seront pollués, où Venise sera engloutie par la montée des eaux, et où l'air sera nauséabond.

Mais je crois que ce n'est pas exactement cela qui est en question.

Ce qui est en cause, c'est la confrontation nature/culture. Personnellement, je ne crois pas que les deux soient opposés, puisque la culture est une émanation de la nature, d'une forme certe un peu spéciale. On pourrait penser, comme les animistes africains, que nous devons le respect à la nature en tant que l'une de ses composantes. Voire même que nous en serions les gardiens. Eux ne voient pas d'opposition entre l'homme et la nature, et c'est là à mon sens une vision saine.
Page 1 | 2 | 3

Forums > Philosophie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | L'homme détruit-il la nature ?| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact




Voyance
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
24 connectés au chat
73 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris L'homme détruit-il la nature ?conseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Voilà. A priori, je serais plutôt écolo, mais j'en viens à avoir quelques doutes, d'où cette question. La réponse semble évidente, mais au fond pas tant que ça. Je m'explique. L'humain appartient au
homme-detruit-nature