coup,lapin
Forums > Plaisir d'écrireAller à la dernière page
<< Précédent |

Le coup du lapin.

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
djenie à l'idée - 3130878lui écrire blog Publié le 01/12/2021 à 09:19 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
je fends la foule pressée qui galope sur le trottoir. J'ai le moral dans les chaussettes.
je sors du cabinet de mon avocat qui m'a été conseillé par des amis. (il parait qu'il est "très bien")
Comment peut on conseiller un politique en guise de robe noire ? C'est encore ma faute, c'est fou comme j'ai pu commettre de fautes en si peu de temps.
Plongé dans le marasme affectif je n'ai pas cherché à sélectionner un "baveux" , j'ai fait confiance. Me voici face à un gars qui occupe un strapontin dans la galaxie de la gauche d'alors. un radical ! laissez moi rire...jaune.

Pour résumer le gars m'avait demandé ce que je voulais faire.
Avec le recul, j'aurais demandé la lune, il aurait opiné du chef en assurant: "je vais voir ce que je peux faire" .
Sauf que cette fois c'est ma dernière visite, les masques de la "procédure" tombent...
il savait pertinemment que pour le monsieur dont on veut se séparer sans changer un iota de sa vie, ni perdre un centime, le pack est déjà ficelé au tribunal.
Le mec dégage, paye "et picétout"
A la limite je suis venu à l'aide financière du gars qui était censé venir à la mienne.
La juge fait ce qu'elle veut...c'est la règle
Le meilleur conseil qu'il aurait pu me donner aurait été d'accepter ce qui était déjà écrit depuis réception de ma première missive de "la partie adverse":
me faire rêver d'une résurrection future proche, de valse d'amantes repenties de leurs méfaits, de retissage de mon tissu amical...que du bonheur quoi.
Mais ça, ce n'est pas son boulot...le sien ce sont les dossiers pré remplis, les parades vaines au tribunal de grande instance.
je marche...lentement. Que vais je bien pouvoir faire d'intéressant aujourd'hui ?
J'ai l'impression de n'avoir plus de viscères, le vide intégral dans mon bide.
Pour ce qui est du ciboulot, c'est le contraire, on m'y a injecté du lourd , du pesant, presque du paralysant.
...c'est là que je l'ai vu.
un petit lapin tout blanc agonisant sur le bord du trottoir. J'ai immédiatement songé à une petite fille qui l'avait sans doute choisi dans une animalerie, et qui avait relâché sa surveillance.
Dans une rue passante d'une métropole il n'avait aucune chance...
Je me suis accroupi et constaté que tout son train arrière était écrasé . Il respirait encore les yeux fous de peur et de douleur.
Les passants anonymes détournaient le regard, posaient la main sur leur bouche...un vrai paysage urbain.
J'ai pensé que la petite fille n'aimerait pas que l'agonie de son petit être s'éternise...
J'ai tendu la main et ramené doucement l'animal vers moi.
j'ai chopé ses oreilles et d'un atémi aussi violent que ma peur de le louper, j'ai éteint ses yeux à jamais...
j'ai caressé brièvement son pelage, en songeant que le coup du lapin sociétal étrange dont j'étais moi-même victime, avait au moins l'avantage de ne pas être définitif....
alex - 2915478lui écrire blog Publié le 01/12/2021 à 09:25 supprimer cette contribution
excellent , voila qui est bien amené , tu progresses a vue d'œil

la suite..?

"c'est chez moi que j'ai commencé a gamberger , on voulait me piller et cet avocat était partie prenante du processus .. si je ne pouvais pas m'attaquer a l'institution je pouvais intimider les individus comme un vulgaire dealer..
Mais bien sur sans jamais apparaitre , comme garantie de mon impunité..
Pour que la justice s'arrête il leur faudrait un coupable , j'allais leur en fournir une sur un plateau.. c'est là que m'est apparu le signe: les coup du lapin était un signe .. j'allais poser un collet
djenie à l'idée - 3130878lui écrire blog Publié le 01/12/2021 à 20:24 supprimer cette contribution
en fait de collet, j'ai trahi mes pudeurs citoyennes pour plonger dans le sordide.
j'ai hélé un "jeune" qui renforçait un mur de tout son dos, casquette à l'envers .
Sortant un bifton de ma poche, je lui ai proposé de crever les pneus de "sa" bagnole...
Opération réalisée ? un second bifton lui serait alloué. Qu'il fasse l'effort de réaliser son oeuvre une nuit où je serai de garde, en prenant les précautions importantes et nécessaires pour la suite probable de sa jeune carrière.
Chantier accepté ! Décrire la jubilation qui m'a traversé c'est lamentable, mais tellement humain.. De courtes jubilations, j'en avais connu évidemment, mais là...je n'en ai pas dormi de la nuit: je riais, je gloussais dans ma minuscule chambre d'hôtel. A travers les cloisons toujours trop fines de ce genre de gourbi, j'avais de la concurrence:
j'entendais parfois une voisine me démontrer ce qu'était un super orgasme superbement vocalisé avec ses vagues qui tout doucement déclinaient...
Pas bon pour la sérénité tout ça !
Du coup le doute m'a saisi sur mes propres capacités à allumer le même incendie sur mes prochaines amantes....
Quand on vient de se faire licencier, on doute jusqu'à l'intérêt de son travail.
Quelques jours plus tard, je ne fus pas surpris d'"une convoc au commissariat....
alex - 2915478lui écrire blog Publié le 02/12/2021 à 04:10 supprimer cette contribution
ce qu'il faut savoir , c'est qu'un coupable "fabriqué'' doit être crédible. donc posséder une possibilité de faire partie des possibles avec un mobile a tiroir révélant un fond de vérité acceptable.
ce qu'il faut savoir aussi c'est qu'en matière de divorce la complicité des deux avocats fait partie du deal , des qu'il y a un peu d'argent à récupérer..

"allo Edouard? c'est jacques , oui , oui çà va... dis moi t'as la mère du genoux qui intente une procédure?
tu vas rire c'est moi qui fait le pigeon, comment tu vois les choses? oui , oui, très bien , ho le mien m'a l'air remonté on va pouvoir leur faire la totale.. bon comment tu vois les choses.. oui , oui ah là il va devenir fou, on en a pour 3 ans oui , oui on fera appel bien entendu"

La menace directe sur l'avocat n'a pas de sens, mais l'intérêt que pourrait porter une organisation "dont les valeurs ne se réfèrent pas à la loi" çà par contre.. imaginez un divorce chez les gitans hein? ou une demande de divorce traitant avec le patron du cartel de Sinaloa , des services de renseignement ..du fisc hein ?; ben ouais là çà va baliser sec dans le prétoire..

je me demande même si le "laxisme" de la justice en France ne venait pas de là.. Réfléchissez , vous voyez un juge de Bobigny ​y condamner lourdement un responsable de trafic? il a des gosses à l'école.. il a une épouse et une petite vie à protéger , comme son patron et le patron de son patron... bref "le "plata o plomo" çà marche sous toutes les latitudes?? je dis çà je dis rien..

j'en étais dans mes réflexions quand madame mangin a passé la tete dans le chambranle de la porte du petit salon de musique qui me sers de bureau désormais. Madame Mangin c’est ma gouvernante ne riez pas , il y a un age pour les princesses et un autre pour les gouvernantes.
Se mélanger les pinceaux c’est catastrophique ,




djenie à l'idée - 3130878lui écrire blog Publié le 02/12/2021 à 16:21 supprimer cette contribution
"se mélanger les pinceaux ? "
Vous étiez combien sur l'affaire ?
Page 1

Forums > Plaisir d'écrire Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Le coup du lapin.| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
2 connectés au chat
12 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Le coup du lapin.