larmes,innocence
Vos Poèmes Poèmes Poètes Concours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

LARMES D'INNOCENCE

Impression :

(Détail)
Un jour, au moment crépusculaire
Je longeais le mur de l'hôpital,
En compagnie de mon meilleur ami Tall,
Quand brusquement poussa un cri peu ordinaire.

Agé de sept jours à peine marqués,
Le pitoyable stoppa ses pleurs dès notre arrivée.
Sentant que pendant longtemps, il avait bavé,
Il fit grand effort pour rester bouche bée.

Il était en position couchée sur le dos,
Installé dans des haillons en cotonnade.
Ses yeux rivés vers la lune dans sa balade,
Avaient l'air de nous lancer ces mots:

"Un bébé qui crie à sa naissance,
Annonce sa joie de venir au monde dur.
Mais un bébé qui pleure derrière le mur,
Dénonce sa mère qui l'abandonne dans la souffrance".

Et nos larmes coulèrent sans arrêt,
Couler des yeux jusqu'aux pieds.
Envahis d'une mer d'amour et de pitié,
Nous doutions si c'était vraiment vrai !

Pourquoi faut-il que pleure un enfant ?
Que pleure un bébé derrière le mur ?
Que pleure un bambin dans les endroits impurs ?
A-t-il demandé à venir au monde, le petit innocent?




Enregistré le 10 Mars 2009 à 09:09
par Amipondance - 2451292lui écrire blog
(tous ses textes)

Oeuvre Originale

Auteur :
Amipondance

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
1 connectés au chat
5 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris LARMES D'INNOCENCE