loin
Vos Poèmes Poèmes Poètes Concours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Loin.

Impression :

(Détail)
Les jours et les nuits se suivent et se ressemblent.
Ma vie s’enlise doucement dans le torrent de la vie.
Je me perds aux carrefours de mes pensées. Je suis assis seul et triste.
Je pense continuellement à toi; chaque minute qui passe étant remplie d’interrogations : comment vas-tu, que fais-tu, à quoi penses-tu, à qui penses-tu,…Parfois, des sursauts d’optimisme m’envahissent et je me dis que le temps qui nous sépare s’écoulera vite mais souvent je retombe dans cette absence, ton absence est une éternité; pourquoi faut-il donc que l’amour fasse mal.
J’ai tant de choses en moi à dire, à crier. J’ai tant de choses qui ne demandent qu’à sortir.
Je t’ai partout dans le corps comme un écho à fleur de peau.
Tu es si loin alors que je voudrais te sentir sur et si près.
Mais dans ce vide qui m’entoure, je tiens. Je tiens grâce à toi, à ta voix, à tes mots, à ton amour ; je te suis fidèle à jamais et je réalise que ce n’est pas l’amour qui fait mal mais le fait d’être si loin de toi.
Tu manques à ma vie.

Je t'aime


Enregistré le 17 Aout 2005 à 12:34
par Myriam - 1112542lui écrire blog
(tous ses textes)

Oeuvre Originale

Auteur :
M.A.

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
10 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Loin.conseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Les jours et les nuits se suivent et se ressemblent. Ma vie s’enlise doucement dans le torrent de la vie. Je me perds aux carrefours de mes pensées. Je suis assis seul et triste. Je pense continuel
loin