nuit,etoiles
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

La nuit des étoiles

Impression :

(Détail)


Arlequin glissa fébrilement la montre dans son gousset et se remit à ramer de plus belle en laissant une longue traînée lumineuse derrière lui; une fois de plus il était en retard... il avait toujours eu du mal avec cette corvée d'allumage du firmament, mais c'était son métier et il se devait d'accomplir sa tâche avant le lever du jour, malgré son encombrante embarcation et la fragilité du briquet.

Une lune froide baignait le champ de batailles d'une lumière irréelle, et Colombine s'efforça en frissonnant de tirer à elle un morceau du drap; elle eut un sourire vers celui qui ronronnait à côté d'elle. Comme un prolongement à son plaisir, des milliers de lucioles dansaient toujours dans ses yeux clos et irradiaient tout son corps; sa main s'égara entre ses cuisses jusqu'à la toison moite et chaude... cette fois-ci, l'orgasme avait été violent et si soudain qu'elle eut la nette impression d'avoir manqué un épisode à ses ébats.

Battant le briquet entre ses doigts douloureux, Arlequin allumait un à un les petits astres qui passaient à sa portée, les repoussant ensuite d'un coup de rame vigoureux pour mieux se propulser vers le suivant; cette nuit était la dernière de l'année et il se devait de n'omettre aucun détail s'il ne voulait pas risquer les foudres du Maître.

Colombine ouvrit lentement les yeux au risque d'effrayer les lucioles qui dansaient encore et fixa le rectangle de nuit qui entrait par la fenêtre; elle se sentait bien et caressa ses seins jusqu'à faire durcir les tétons et faire renaître une belle envie. Elle se cambra sur le lit, il lui semblait que les étoiles s'allumaient une à une et de plus en plus brillantes: était-ce cette formidable pulsion sensuelle ou juste le miracle de l'univers qui s'accomplissait ? Sa réflexion cessa quand une cuisse musclée s'insinua entre ses jambes, comme la rame effilée d'une barque fendant la surface d'un lac... elle gémit doucement.

L'allumeur de firmament cessa soudain de ramer; il lui semblait subitement que l'air était devenu plus chaud, d'une moiteur inhabituelle en cette saison, et tandis que la rame oscillait doucement dans sa main, sans raison, il eut la perception d'un râle profond venu d'en bas, comme une brise de terre inattendue dans le ciel si calme.

Les astres scintillaient comme jamais, éclipsant la lueur blafarde d'une lune interloquée alors que le râle se faisait plainte, sourde mélopée rythmant l'oscillation de la rame à tel point qu'elle lui échappa des mains.

Il mit du temps à réaliser qu'il tombait et se souvint de ses efforts pour stabiliser la barque; il plongeait vers le bas, mais sans inquiétude car il était déjà descendu plusieurs fois; et puis son travail était accompli pour cette nuit et le Maître comprendrait cette incartade.
Au dessous, les minuscules toits des maisons grossissaient à vue d'oeil et parmi elles, il en était une plus éclairée que les autres, et c'est là qu'il semblait aller.

Dans un fracas indescriptible, la fenêtre explosa, projetant une myriade d'étoiles de verre dans la chambre et sur le lit aux draps déchirés; étouffé sous le grand oreiller, Arlequin se débattait comme un beau diable pour refaire surface... et cette créature qui n'arrêtait pas de crier "Viens, viens!" lui perçait les tympans.
Au bout d'un moment qui lui parut une éternité, elle cessa de crier et se calma enfin; il l'examina à la dérobée: elle était plutôt jolie avec ses petits seins pointus et son ventre blanc. Elle lui sourit... "Moi, c'est Arlequin" dit-il les yeux brillants, "l'allumeur d'étoiles".


Enregistré le 13 Janvier 2009 à 08:16
par 2340257

Oeuvre Originale

Auteur :
Claude

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
0 connectés au chat
2 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris La nuit des étoiles