on,parle,alex,wikipedia
Forums > Affection.orgAller à la dernière page
<< Précédent |

On parle d'Alex dans la Wikipédia

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 02/04/2013 à 20:00 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Tout le monde l'aura reconnu sous son pseudonyme littéraire :
Citation:
Détestant Rome, ou plutôt ce qu'elle est devenue, Juvénal fait de ses contemporains une peinture acerbe et sans pitié. C'est un monde sur lequel « difficile est saturam non scribere » (« il est difficile de ne pas écrire la satire »). Selon lui, la Rome impériale s'est en effet transformée en une ville gigantesque, monstrueuse scène de théâtre remplie de bouffons qui s'ignorent et d'aigrefins, un lupanar. Il ne reste plus guère de choix aux vieux Latins : ils prendront la fuite et se réfugieront en province, ou devront se résoudre à faire la cour aux parvenus de tout poil, de l'empereur au gigolo enrichi. Enfin, et c'est le choix de Juvénal, ils peuvent se poster aux carrefours et hurler de rire à la vue, par exemple, d'un castrat, ancien esclave enrichi, qui peine à porter sa bague, tant la pierre est lourde !

Juvénal ignore tout du politiquement correct : il s'en prend, tour à tour, aux femmes qui, quand elles ne cocufient pas leurs maris, les empoisonnent par leur érudition avant de le faire pour de bon et de toucher l'héritage ; aux pères-la-pudeur qui dissimulent mal leur homosexualité sous leurs mâles paroles et leurs vêtements de soie diaphane ; aux riches à la fois raffinés dans leur dépravation et atteints d'une avarice sordide quand il s'agit de traiter leurs clients ou leurs gitons ; aux efféminés qui se marient entre eux à défaut de pouvoir enfanter ; aux Orientaux de tout poil, esclaves affranchis, tout spécialement les Grecs, qui évincent les vieux Romains des responsabilités ; aux faux dévots, qui n'invoquent les dieux que pour mieux délester le gogo de son bel argent. Juvénal n'hésite pas à aborder sur le ton de la farce le jeu politique, jeu dangereux, où parler de la pluie et du beau temps vous vaut vite la disgrâce ou la mort.
2719517 Publié le 03/04/2013 à 06:01 supprimer cette contribution
comme quoi la déliquescence des sociétés enrichies par héritages successifs ça ne date pas d'hier ..
les périodes de décadence préfigurent l'écroulement complet d'une civilisation , a la vitesse ou vont les choses aujourd'hui ,nous le verront certainement
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 19/04/2013 à 04:51 supprimer cette contribution
Voir pourtant ceci :

/forum/topic.asp?topic_id=77726&forum_id=101&forum_title=

Qu'on arrête ce brainwashing idiot sur le sens de l'histoire. Le sens de l'histoire, c'est le zig-zag.

2719517 Publié le 19/04/2013 à 04:57 supprimer cette contribution
oui mais
"La dette – qui est l’accumulation du déficit – n’est que de l’impôt différé. Cette
dette grossit chaque année avec le déficit. Ce déficit est hors de contrôle. L’objectif de 3 % du PIB ne sera pas atteint en 2013. Comme durant les trente-huit années précédentes, la France sera incapable de tenir son budget.
Depuis 1974, l’État – notre État – ne sait pas vivre selon ses moyens.
Cela fait plus de trente-huit ans que cela dure et cela peut donc continuer, pensez-vous. Non. Pour une raison très simple: la charge de la dette (les intérêts sur les prêts en cours) représente 47Mds€. C’est le plus gros poste de dépense de l’État depuis septembre 2012.
La charge de la dette est le plus gros poste de dépense alors même que les taux d’intérêt sont au plus bas depuis 260 ans. Inutile d’avoir fait l’ENA pour comprendre ce qui va arriver lorsque les taux vont monter. Pour échapper à la faillite, l’État incapable de réduire ses dépenses doit augmenter ses recettes. C’est pourquoi nous avons atteint le statut d’enfer fiscal. L’intensité des flammes va augmenter.
La France est ‘trop grosse pour faire faillite’. Si la France se retrouve dans la
même situation que la Grèce, le Portugal, l’Espagne ou l’Italie, c’en est fini de
l’euro, du MES, du FESF et autres mascarades. C’est tout simplement l’effondrement de la pyramide de dette et du système ‘j’emprunte pour rembourser ce que je ne peux pas rembourser’. Ce système ne tenait que parce que les taux baissaient et que chaque emprunt suivant coûtait moins cher. Il est intenable
lorsque les taux montent.
Tout va s’accélérer avec la remontée progressive des taux qui se fait déjà sentir
dans quelques endroits du monde."
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 19/04/2013 à 05:20 supprimer cette contribution
Citation:
47Mds€.
C'est fini, oui, ces abréviations fantaisistes genre Pensionnat des Oiseaux ? Nous avons des abréviations précises : kilo, méga, giga, téra. Utilise-les!

Quant à la dette, ça va, ça vient. Voici quelle fut celle de l'Angleterre :

Page 1

Forums > Affection.org Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | On parle d'Alex dans la Wikipédia| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
 Réflexions
 Conseils
 Noms et prénoms
 La Femme
 Droits
 Alimentation
 Affection
5 connectés au chat
29 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris On parle d'Alex dans la Wikipédiaconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Tout le monde l'aura reconnu sous son pseudonyme littéraire : Détestant Rome, ou plutôt ce qu'elle est devenue, Juvénal fait de ses contemporains une peinture acerbe et sans pitié. C'est un monde sur
on-parle-alex-wikipedia