paris,seine,2
Vos Poèmes Poèmes Poètes Concours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Paris sur seine 2

Impression :

(Détail)


Le septième arrive et le Palais-Bourbon -
Cœur de la République - Assemblée Nationale
Où se votent les lois - Socle fondamental 18
De la démocratie et de notre Nation.

Le Champ de Mars où a grandi la Tour Eiffel
Près de La Tour Maubourg - l'Hôtel des Invalides -
Et le dôme qui couvre et qui veille - impavide -
Sur l'Empereur qui dort du sommeil éternel.

Et Sèvres Babylone - et la gare d'Orsay
Devenue un Musée aux mil et un tableaux -
Palais de la sculpture aussi - de bas en haut -
Mayol - Renoir - VanGogh - Pissaro et Manet.

Mais voici le huitième et le triangle d'or -
Parc Monceau - Hoche - Haussmann - Faubourg Saint-Honoré
Et la Reine : Avenue de nos Champs-Elysées
D'où l'on voit l'Obélisque amené de Louksor

Dominant la Concorde et découvrant les tours
Comme une ronde autour de cette si " Grande Arche "
Qui allonge la jambe et que l'on croit qui marche
Et qui pense jouer à l'Etoile un bon tour !

Car enfin c'est sa sœur qu'elle contemple ainsi -
Sa jumelle est là-bas et la lorgne - jalouse -
L'Arche est plus jeune - elle est plus grande et elle épouse
Cette modernité qui regarde Paris.

Mais nous nous égarons - revenons au huitième -
Palais de l'Elysée et son vaste jardin
Convoité par beaucoup : être numéro un
C'est la page d'Histoire et comme un " Grand Chelem ".

Et puis Saint-Honoré - Malesherbes et Haussmann -
Rue de Miromesnil - Avenue de Messine -
Alors que de Monceau le grand parc se dessine
Avec ses frondaisons d'où la beauté émane.
Buissonnons cependant jusqu'à Saint Augustin -
Architecte Baltard - mais le fer sous la pierre -
Et l'on voit à côté le Cercle Militaire.
Cependant que vers nous accourt un sacristain

De la célèbre église appelée Madeleine -
Erigée en l'honneur - et par Napoléon -
De cette " Grande Armée " et fut son Panthéon -
Face à cette Assemblée - là-bas - après la Seine.

Voici les boulevards - que l'on surnomma Grands -
Se dirigeant d'un trait - et par les Capucines
Vers Richelieu-Drouot et ses belles voisines
Courtisées en chemin par ce Faubourg charmant
De Montmartre qui va traverser Châteaudun
Et d'un saut par-dessus la Dame de Lorette -
Au cœur de ce neuvième et sans faire causette
Aller vers le village où l'on faisait son vin :
Montmartre et duquel on reparlera bientôt
Au chapitre dix-huit de ce Paris-sur-Seine.
Mais pour l'instant le dix va apparaître en scène
Boulevard de Strasbourg station de Château-d-Eau.

Gare de l'Est Verdun - voici tout un programme
De l'horreur car d'ici partaient tous les poilus
Pour la tranchée boueuse où attendait l'obus.
Et la pauvre famille aurait un télégramme :
" Votre garçon hélas est mort pour la Patrie "
" Qui n'oubliera jamais son noble sacrifice. "
Reste la croix de bois - ce modeste édifice
Au pauvre gars tombé à coup sûr dans l'oubli.

Gare du Nord et là on va vers les corons
Comme dit la chanson de Pierre Bachelet.
Quel hommage au mineur poussant les wagonnets -
Blanc matin - noir le soir d'étreindre le charbon.

Et tout ça traversé par le grand Magenta -
Ville de l'Italie où l'armée - tout de go -
Après Montebello - Palestro - Turbigo
Battit les Autrichiens avant Villafranca






Enregistré le 20 Mai 2009 à 17:32
par amethyste60 - 1806870lui écrire blog
(tous ses textes)

Auteur :
Inconnu

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
3 connectés au chat
20 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Paris sur seine 2