contraception,mst,prévention

Sterilisation feminine

Pages liées  Santé Contraception Bénins Sexualité

Forum gratuit
Sexologie/Sexualité

Forum gratuit Santé

En savoir plus: Chat en ligne
AVSC International

Stérilisation féminine :
réponses à vos questions

Qu'est-ce que la stérilisation féminine ?
Comment agit-elle ?
Accès aux trompes
Occlusion des trompes
L'opération affectera-t-elle ma féminité ?
Comment m'affectera-t-elle sur le plan sexuel ?
Comment m'affectera-t-elle sur le plan affectif ?
L'occlusion des trompes m'empêchera-t-elle de contracter ou de transmettre une maladie sexuellement transmissible, y compris le SIDA ?
Peut-on annuler les effets de l'occlusion des trompes ?
A propos de l'opération
Aurai-je mal ?
Quel type d'anesthésie utilise-t-on ?
Quand puis-je avoir une occlusion des trompes ?
L'opération comporte-t-elle des risques ?
Arrive-t-il qu'une occlusion des trompes échoue ?
Combien coûte l'opération ? Comment puis-je payer ?
Après l'opération
Combien de temps me faudra-t-il pour recouvrer ma santé ?
Devrai-je prendre un congé de maladie ?
Serai-je immédiatement stérile ?
Combien de temps après l'opération puis-je avoir des rapports sexuels ?
Aurai-je des cicatrices à la suite de l'occlusion des trompes ?
Quel effet l'occlusion des trompes aura-t-elle sur mes règles ?
Comment puis-je décider ?
La stérilisation féminine est-elle la méthode qu'il me faut ?

Qu'est-ce que la stérilisation féminine ?

photo Chaque mois, l'un des ovaires de la femme libère un ovule qui se déplace dans l'une des trompes de Fallope vers l'utérus. Si un spermatozoïde s'unit à l'ovule, la femme devient enceinte. Pendant la stérilisation féminine (occlusion des trompes), on bloque les trompes pour que l'ovule ne puisse pas rencontrer le spermatozoïde.

Pendant l'occlusion des trompes, aucun organe n'est enlevé. Il ne s'agit pas d'une hystérectomie. L'intervention ne cause pas la ménopause ("le retour d'âge"). Après l'intervention, les ovaires continuent à produire les hormones femelles. La femme a toujours ses règles mensuelles ; ses pulsions sexuelles et sa capacité d'avoir des rapports sexuels sont les mêmes. L'opération ne change ni sa peau, ni ses seins, ni son poids. Le seul changement est qu'elle ne peut pas être enceinte.


Comment agit-elle ?

L'occlusion des trompes est une opération bénigne qui se fait habituellement dans un centre de santé ou un hôpital. Elle ne dure en général pas plus de 30 minutes. Elle comprend deux phases : l'accès aux trompes et l'occlusion de celles-ci.

Accès aux trompes

Le médecin accède aux trompes de différentes façons. Voici les méthodes les plus courantes :

Minilaparotomie (minilap) après l'accouchement

L'occlusion des trompes peut avoir lieu pendant qu'une femme est à l'hôpital après la naissance de son bébé. A ce moment-là, les trompes sont situées haut dans l'abdomen et on peut facilement les atteindre. Le médecin accède aux trompes en faisant une petite incision juste au-dessous du nombril.

Laparoscopie

Le laparoscope est un instrument long et mince. Le médecin l'introduit à travers une petite incision faite sur le bord même du nombril, puis on insuffle un gaz inoffensif dans l'abdomen pour le gonfler. Ceci permet de tenir les autres organes à l'écart. Le médecin voit les trompes à travers le laparoscope et il peut ainsi les atteindre pour les oblitérer.

Minilaparotomie (minilap)

Le médecin accède aux trompes et les ferme à travers une petite incision faite dans la partie inférieure de l'abdomen. L'incision se fait juste au-dessus des poils du pubis.

Occlusion des trompes

Le médecin ferme les trompes en y plaçant des anneaux ou des pinces, en les ligaturant et en les sectionnant, ou en y appliquant du courant électrique afin que la chaleur engendrée coagule les tissus et provoque des cicatrices qui boucheront les trompes.

L'opération affectera-t-elle ma féminité ?

Non. Votre organisme continuera à produire les hormones qui font de vous une femme. Votre peau ou vos seins ne changeront pas. Vous n'aurez pas de ménopause ("retour d'âge") plus tôt que prévu. L'opération ne vous fera pas prendre du poids.

Comment m'affectera-t-elle sur le plan sexuel ?

Elle ne vous affectera probablement pas du tout. Vos pulsions sexuelles ne changeront pas. L'humidité de votre vagin restera la même. Certaines femmes disent que leurs partenaires et elles trouvent les rapports sexuels plus agréables et plus spontanés parce qu'ils ne se soucient pas d'une grossesse accidentelle et parce qu'ils ne sont pas ennuyés par d'autres méthodes de planification familiale.

Comment m'affectera-t-elle sur le plan affectif ?

Décider de mettre fin à votre fécondité n'est pas chose facile. Il se peut que vous soyez parfois un peu triste d'avoir mis un terme à cette partie de votre vie qui concerne la création d'une famille. Vous sentirez peut-être que vous vieillissez, ou alors vous aurez un pincement au cœur à la vue d'un bébé. Ces sentiments passent généralement avec le temps, à mesure que vous avancez dans les étapes suivantes de votre vie.

Par ailleurs, vous pourrez vous sentir soulagée de n'avoir plus à vous soucier d'une grossesse. Vous vous sentirez plus libre et plus spontanée. Vous serez en mesure de mieux vous concentrer sur vos enfants, votre travail, votre partenaire, votre avenir et vous-même.

L'occlusion des trompes m'empêchera-t-elle de contracter ou de transmettre une maladie sexuellement transmissible, y compris le SIDA ?

Non. L'occlusion des trompes vous protègera contre la grossesse. Si vous courez le risque d'attraper une maladie parce que votre partenaire a une maladie sexuellement transmissible ou parce que vous avez plusieurs partenaires sexuels, ou alors si vous souffrez d'une maladie sexuellement transmissible que vous pouvez transmettre à votre partenaire, la meilleure façon de vous protéger et de protéger votre partenaire est d'employer des préservatifs.

Peut-on annuler les effets de l'occlusion des trompes ?

La reperméabilisation dépend de l'étendue des lésions faites aux trompes lors de l'occlusion et de l'endroit de l'occlusion. Elle dépend aussi de la méthode d'occlusion employée et de la compétence du chirurgien pratiquant la reperméabilisation. Si vous pensez à la reperméabilisation, discutez de vos sentiments avec votre médecin.

Même avec les progrès de la technique chirurgicale, vous ne pouvez pas compter sur la réversibilité de l'occlusion des trompes. Les chances pour qu'une femme demandant une reperméabilisation conçoive sont beaucoup plus faibles que ne le suggèrent de nombreux taux de réussite publiés. L'opération de reperméabilisation est plus difficile et coûte bien plus cher que l'occlusion des trompes. Si actuellement vous pensez sérieusement à la reperméabilisation, l'occlusion des trompes n'est peut-être pas la méthode qu'il vous faut en ce moment.


A propos de l'opération

Aurai-je mal ?

Avant l'opération, on vous donnera un sédatif léger pour vous permettre de vous détendre. Ensuite, on vous administrera un anesthésique pour que vous n'ayez pas mal pendant l'opération.

Quel type d'anesthésie utilise-t-on ?

Parfois, l'opération se fait sous anesthésie générale qui vous endort. On peut aussi la pratiquer sous anesthésie locale pendant que vous êtes éveillée. L'anesthésie rachidienne, une autre forme d'anesthésie utilisée moins souvent, provoque un engourdissement de la ceinture vers le bas.

L'anesthésie locale présente moins de danger et coûte moins cher que l'anesthésie générale ou l'anesthésie rachidienne. Il appartient à votre médecin et vous de décider du type d'anesthésie qui vous convient le mieux.

Quand puis-je avoir une occlusion des trompes ?

Vous pouvez décider de subir une intervention d'occlusion des trompes aussitôt après un accouchement naturel ou par césarienne (post-partum), un avortement (post-abortum), ou n'importe quand pendant votre cycle menstruel (intervalle).

La stérilisation post-partum est pratique parce que vous vous trouvez déjà à l'hôpital. Par ailleurs, un nouveau-né apparemment bien portant peut avoir un problème au cours des semaines qui suivent l'accouchement. Si l'occlusion des trompes post-partum vous intéresse, parlez-en à votre médecin bien avant la date prévue d'accouchement. Si l'opération est payée grâce à des fonds fédéraux ou si vous habitez certains états et villes, sachez qu'il y a une période d'attente entre le moment où vous signez le formulaire de consentement et le moment de l'intervention d'occlusion des trompes. Veillez à satisfaire à ces exigences au cas où vous accouchez plus tôt que prévu.

L'opération comporte-t-elle des risques ?

Comme toute autre opération, l'occlusion des trompes comporte des risques, notamment un risque faible de décès, mais il y a peu de chances pour que des problèmes graves surviennent. Quelques problèmes médicaux peuvent se présenter pendant et après l'opération. Néanmoins, ils sont rares et on peut y remédier :
  • L'anesthésie générale peut entraîner une complication grave.
  • Dans de rares cas, on blesse un organe tel que l'intestin ou la vessie.
  • Il arrive qu'il y ait une hémorragie dans l'abdomen ou que l'incision (les incisions) faite(s) sur la peau saigne(nt).
  • Il est possible d'avoir une infection dans l'abdomen ou près des points de suture.

Arrive-t-il qu'une occlusion des trompes échoue ?

Oui, rarement. Il y a de très faibles chances (moins de 2 %) pour que vous deveniez enceinte pendant les 10 ans qui suivent l'occlusion des trompes.

Il peut y avoir échec si les trompes n'ont pas été complètement bloquées pendant l'opération. Parfois, les extrémités de la trompe se rejoignent toutes seules. Quelquefois aussi, la femme était déjà enceinte au moment de l'opération.

Dans les quelques cas où une grossesse survient, il y a des chances pour que ce soit une grossesse tubaire (extra-utérine). On parle de grossesse tubaire quand le fœtus se développe dans la trompe de Fallope au lieu de se développer dans l'utérus. Si vous vous êtes fait stériliser et que vous pensez être enceinte, appelez immédiatement votre médecin, car la grossesse tubaire est dangereuse et nécessite des soins médicaux urgents.

Combien coûte l'opération ? Comment puis-je payer ?

Le coût total comprendra les honoraires du médecin, les examens médicaux, le counseling, les frais de clinique ou d'hôpital, les médicaments, l'anesthésie et l'examen de suivi. Les coûts varient d'un médecin à l'autre et dépendent de la partie du pays où l'on se trouve. Le médecin, le centre de santé ou l'hôpital doivent vous dire d'avance combien coûtera l'opération. Les opérations ne nécessitant pas qu'on passe la nuit à l'hôpital coûtent moins cher. Les anesthésies générale et rachidienne coûtent plus cher que l'anesthésie locale.

Plusieurs compagnies d'assurance payent la stérilisation, mais assurez-vous-en auprès de votre compagnie à vous. Vous pouvez faire payer par l'assurance maladie, le Medicaid ou un plan médical militaire. Vous voudrez peut-être aussi chercher un centre de planification familiale dans votre région. Les centres de santé prennent généralement moins que les médecins privés et ils proposent parfois leurs prix en fonction du revenu. Pour obtenir des informations sur l'aide financière, contactez votre administration locale des services sociaux ou les services sociaux.


Après l'opération

Combien de temps me faudra-t-il pour recouvrer ma santé ?

Après l'opération, vous vous reposerez quelque temps dans la salle de récupération. Si on vous a administré l'anesthésie locale, vous devriez pouvoir rentrer chez vous après environ une heure. S'il s'agit de l'anesthésie générale ou rachidienne, on vous demandera de rester plus longtemps, peut-être jusqu'au lendemain.

Vous ressentirez des douleurs dans le corps et autour de l'incision pendant quelques jours. Si on vous a administré l'anesthésie générale, vous pourrez avoir une angine à cause du tuyau placé dans votre gorge pour vous aider à respirer. Si la laparoscopie était la méthode employée, il se peut que vous ressentiez quelque malaise à cause du gaz. Un analgésique simple procure généralement du soulagement aux malaises, quels qu'ils soient.

Devrai-je prendre un congé de maladie ou éviter les travaux ménagers ?

Vous voudrez ne pas vous fatiguer pendant quelques jours. Ne soulevez pas d'objet lourd et ne faites pas de travaux pénibles pendant au moins une semaine. La plupart des femmes se rétablissent complètement de l'opération en une semaine.

Serai-je immédiatement stérile ?

Oui.

Combien de temps après l'opération puis-je avoir des rapports sexuels ?

Vous pouvez avoir des rapports sexuels dès que vous vous sentez à l'aise.

Aurai-je des cicatrices à la suite de l'occlusion des trompes ?

Les cicatrices sont très petites. Beaucoup de femmes disent qu'elles ne sont pas du tout visibles.

Quel effet l'occlusion des trompes aura-t-elle sur mes règles ?

Vous continuerez à avoir vos règles comme auparavant. La plupart des femmes ne signalent aucun changement dans ce sens. Si vous en constatez, ils ne sont pas forcément dûs à l'opération. Si vous utilisiez la pilule ou le DIU avant l'occlusion des trompes, le saignement pourra changer (quand vous cessez d'employer ces méthodes, vos règles semblent plus abondantes ou moins abondantes).

La menstruation change avec l'âge et l'accouchement. Vos règles changeront, même si vous se subissez pas d'occlusion des trompes.

Il se peut que vous ne vous rappeliez pas précisément vos règles. Certaines femmes signalent une légère augmentation des crampes pendant leurs règles après l'occlusion des trompes.


Comment puis-je décider ?

Considérez les méthodes temporaires de planification familiale comme la pilule, le DIU, le diaphragme, la mousse et le préservatif. Elles répondront peut-être à vos besoins. Discutez du sujet avec votre partenaire. Vous n'avez pas besoin de son consentement pour subir l'opération, mais il serait bon que les couples prennent la décision ensemble. Vous voudrez peut-être considérer la vasectomie pour votre partenaire. Elle est d'ailleurs plus simple et coûte moins cher que la stérilisation féminine.

Parlez à une amie ou une parente qui a subi une occlusion des trompes.

Pensez à ce que vous ressentiriez si vous aviez une grossesse non prévue.

Ne vous attendez pas à ce que l'occlusion des trompes résolve les problèmes affectifs, matrimoniaux ou sexuels. Elle peut vous libérer de la peur d'une grossesse non désirée. Si vous vous attendez à plus, vous risquez de regretter plus tard.

Soyez absolument sûre que vous ne voulez pas une autre grossesse, quelles que soient les circonstances. Par exemple, qu'arriverait-il si :

  • votre relation actuelle se terminait et que votre nouveau partenaire voulait avoir un enfant avec
    vous ?
  • un ou plusieurs de vos enfants venaient à mourir ?
  • votre revenu familial augmentait considérablement ?
  • votre partenaire et vous vous sentiez seuls après que vos enfants ont grandi et quitté la maison ?
Consultez un médecin, une infirmière ou un conseiller des services de planification familiale.
REFLECHISSEZ MUREMENT A LA DECISION POUR ETRE CERTAINE DE VOTRE CHOIX.

La stérilisation féminine est-elle la méthode qu'il me faut ?

Vous devez considérer un certain nombre de facteurs avant de décider si la stérilisation féminine vous convient. Ces questions vous aideront à déterminer si elle peut être une méthode efficace pour vous.



©2000 AVSC International. Veuillez remplir notre enquête ou envoyer les questions/commentaires à : info@avsc.org.

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact




Voyance
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Mutuelles
 Contraception
 Bénins
 Grossesse
 IVG
 Stérilité
 MST
 Sida
 IAG
 Adresses
 Liens
 Sélection livres
 Forum santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
16 connectés au chat
64 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Sterilisation feminineconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Sterilisation feminine
contraception,mst,prévention