abstinence

Les méthodes naturelles de planification familiale

Les méthodes dites naturelles reposent sur l’observation minutieuse, régulière et la bonne connaissance de son corps pour les femmes, la parfaite maîtrise de soi pour les hommes. Ce sont des méthodes contraceptives difficiles et pas toujours très fiables. En outre, ces méthodes, souvent inefficaces sur le plan de la contraception ne protège, ni des maladies sexuellement transmissibles, ni du sida.

Citons, parmi ces méthodes :

  • Conscience de la fécondité
  • Méthode du calendrier (rythme) ou methode Ogino
    Cette méthode repose sur un calcul du jour de l'ovulation en soustrayant 14 jours de la date présumée des règles. L'abstinence est prescrite pendant une semaine entourant le jour présumé de l'ovulation, en ajoutant 3 jours avant et après, par sécurité.

  • Température basale (TB)
    Pendant la période d'ovulation, la température de la femme s'élève de quelques dixièmes de degré. En prenant sa température chaque matin, la femme peut donc en déduire le début de sa période d'ovulation. Cette méthode est imprécise car la température peut être affectée par des facteurs extérieurs, tels qu'une fièvre passagère.

  • Méthode de la glaire cervicale ou methode Billings
    Pendant l'ovulation, la glaire cervicale de la femme devient plus fluide et transparente. En observant sa glaire tous les jours jusqu'à ce moment, la femme pourra théoriquement détecter ce changement et en déduire que sa période ovulatoire a commencé. Cependant, si elle a eu un rapport sexuel la veille, ou même l'avant-veille, elle peut encore tomber enceinte ! En outre, il est difficile de déterminer si la glaire est réellement plus fluide. Enfin, cette méthode est d'autant plus approximative que la femme peut aussi avoir des sécrétions particulières, qui peuvent modifier l'aspect de la glaire, pendant des périodes variables



  • Méthode de l'allaitement maternel et de l'aménorrhée (MAMA)

  • Le retrait ou coït interrompu
    l’homme se retire avant l’éjaculation et éjacule en dehors du vagin. Cette méthode ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles ni du sida.

  • Détecteur d’ovulation : cette méthode repose sur une analyse de l’urine à l’aide d’une bandelette urinaire et d’un mini-ordinateur de poche. Son emploi nécessite une grande connaissance de son corps.

  • Pour en savoir plus sur ces méthodes, adressez-vous à votre médecin ou à un centre de planification familiale.

Qu'appelle-t-on méthodes naturelles de planification familiale ?

  • Abstinence périodique :
    Cette appelation désigne un groupe de méthodes fondées sur l'absence de relations sexuelles pendant la phase fertile du cycle (quand la femme peut concevoir). La phase fertile est identifiée au moyen de l'observation, de l'enregistrement et de l'interprétation des signes et symptômes naturels associés au cycle menstruel. Ces moyens regroupent la méthode dite du calendrier (rythme), la méthode de la glaire cervicale (ou de l'ovulation) et la méthode des temperatures.

    Elle repose sur l'idée suivante :
  • La femme produit un ovule au cours d'un cycle. Cet ovule vit en elle au maximum 2 jours.
  • Un spermatozoïde vit, disait-t-on, au maximum 3 jours après son émission.
  • Évitons de mettre en contact ces deux compères.

  • La difficulté résulte du fait qu'il faut situer le moment exact de l'ovulation.

  • Méthode statistique. Observer la longueur des cycles. Compter que l'ovule est libéré environ 14 jours avant la survenue des règles. En déduire le jour de l'événement et postuler que la prochaine fois, ce sera pareil. C'est la fameuse méthode des docteurs Ogino (un japonais) et Knaus (un allemand). Au passage, voyez ou la rigueur des peuples peut conduire.

  • Méthode d'observation des modifications corporelles accompagnant les périodes du cycle. Souvenez-vous de la remarque selon laquelle l'hormone progestérone augmente de quelques dixièmes la température corporelle. Elle n'est sécrétée qu'après l'ovulation. Il en résulte que, si vous preniez votre température rectale ou auriculaire tous les matins, son augmentation brutale vous indiquerait que l'ovulation a bien eu lieu.

  • Toujours basée sur les changements du corps, on peut surveiller la glaire qui s'échappe du col par des bandelettes à introduire dans le vagin. Elles signalent le jour J.

  • Et bien, puisque vous l'avez situé, il vous suffit de penser à autre chose 4 jours avant et 3 jours après...

  • Une petite info, plutôt récente : les spermatozoïdes vivraient plus longtemps que ce qu'on imaginait. Il faut dire qu'on les observait jusque là in-vitro, en éprouvette. Un scientifique a eu l'idée de la co-culture, de mettre ensemble des zoïdes et des cellules de trompe de Fallope. Il faut avouer que ça paraît logique puisque, dans l'organisme, ils cohabitent. Et bien, les zoïdes vivent encore plus longtemps, près de cinq jours.

  • Objectivement, et plus que jamais depuis que l'on a appris ça, on peut dire que ce n'est pas cher, mais ce n'est pas facile et comme dit le slogan, ça peut rapporter gros...sesse.

  • Tout bien considéré, c'est peu commode, stressant, et pas très efficace.


Mécanisme d'action

Les méthodes naturelles de planification familiale empêchent l'union du spermatozoïde et de l'ovule au moyen de l'abstinence sexuelle aux alentours de l'ovulation ou du retrait du pénis avant l'éjaculation.

Qui peut recourir aux méthodes naturelles de planification familiale ?

  • Les couples qui sont désireux d'apprendre à observer, à enregistrer et à interpréter les signes de fertilité de la femme et qui sont motivés pour le faire
  • Les couples qui acceptent le risque d'une grossesse non planifiée
  • Les couples qui ont un accès limité, voire nul, aux méthodes modernes de contraception
  • Les couples qui refusent d'utiliser d'autres méthodes pour des raisons religieuses ou philosophiques
  • Les femmes dont le cycle menstruel est régulier
  • Les femmes qui ne peuvent pas utiliser d'autres méthodes de contraception
  • Les hommes disposés à pratiquer le retrait

Avantages

  • Absence d'effets secondaires médicaux
  • Retour immédiat de la fertilité
  • Méthodes gratuites et toujours disponibles
  • Permettent de mieux connaître la physiologie de la reproduction chez la femme
  • Peuvent améliorer la communication entre partenaires

Inconvénients

  • Taux d'échec élevé
  • Supposent que les individus sont très motivés et capables de suivre les instructions qu'on leur donne
  • Supposent la coopération du partenaire
  • Les couples qui pratiquent l'abstinence périodique doivent s'abstenir de relations sexuelles pendant une durée considérable tous les mois
  • Ne protègent pas contre les MST ni le VIH
  • La phase fertile du cycle peut être difficile à identifier (en cas de cycles irréguliers, ainsi que tôt après la première menstruation, à l'approche de la ménopause, ou pendant l'allaitement)

Suivi et counseling

Il faut donner dès le counseling initial beaucoup d'instructions sur les moyens d'identifier la phase fertile

Prodiguer des services de suivi et de counseling supplémentaire :

  • En cas de questions ou d'inquiétudes de la cliente
  • A chaque visite (l'utilisation correcte de la méthode doit être réitérée et la satisfaction de la cliente évaluée)



Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact




Voyance
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Mutuelles
 Contraception
 Bénins
 Grossesse
 IVG
 Stérilité
 MST
 Sida
 IAG
 Adresses
 Liens
 Sélection livres
 Forum santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
0 connectés au chat
11 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Les méthodes naturelles de planification familialeconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Les méthodes naturelles de planification familiale empêchent l'union du spermatozoïde et de l'ovule au moyen de l'abstinence sexuelle aux alentours de l'ovulation ou du retrait du pénis avant l'éjaculation.
abstinence