sida,traitement

Les traitements actuels pour lutter contre le Sida

  • Les antiviraux
    Les inhibiteurs de la transcriptase inverse (ITI) qui sont des molécules qui interviennent dans la cellule pour entraver l'action d'une enzyme virale et empêcher ainsi la transcription de l'ARN du virus en ADN viral qui parasite l'ADN de la cellule hôte.
    Ces produits ont été les premiers utilisés dans la lutte contre la multiplication du virus dans l'organisme dès les années 80 (AZT) et le début des années 90 (ddI, ddC). La famille s'est agrandie, et l'on compte aujourd'hui près d'une dizaine d'inhibiteurs de la transcriptase inverse.
  • Les antiprotéases (AP)
    Ces nouvelles molécules agissent à un autre stade de la reproduction du VIH en s'attaquant à l'activité de la protéase (enzyme protéinique) du virus qui permet la maturation des nouveaux virus créés par la cellule infectée. Grâce à l'action des antiprotéases, la cellule produit des virions immatures rendant le virus incapable d'infecter de nouvelles cellules.
  • Les multithérapies
    Les premiers médicaments n'étant pas suffisamment puissants individuellement, dès que cela a été possible, les médecins ont commencé à prescrire des bithérapies, c'est à dire 2 inhibiteurs de la transcriptase inverse, permettant une action plus efficace sur l'activité du virus.
    A partir de 1996, c'est l'association d'une antiprotéase à deux ITI qui a donné naissance à ce qu'on appelle les trithérapies. On parle maintenant de multithérapie, car le nombre de molécules utilisées peut varier de 2 à 5. Le rôle des multithérapies est notamment de réduire considérablement et si possible rapidement la multiplication du virus. Les multithérapies limitent également les possibilités de mutation virale et les phénomènes de résistance

    Grâce aux multithérapies, de nombreux patient ne présentent presque plus de traces de virus dans leur sang. Cependant, dans certaines zones plus difficiles, comme les ganglions lymphatiques, le VIH persiste.
  • Espoirs de vaccin
    Des tests de vaccin ont été réalisés depuis plusieurs années mais il reste des inconnues énormes.

Situation de l'épidémie
On peut résumer la situation de l'épidémie par ces chiffres clés.

Nombre de décès dus au SIDA dans le monde, jusqu'en 1999 2,6 Millions, dont 2 Millions en Afrique soit 77% des décès dans le monde
Proportion d'adultes infectés par le virus en Afrique sub-saharienne
20 à 25%, avec un maximum au Bostwana : un adulte sur trois
Nombre de personnes infectées par le virus et malades du SIDA depuis le début de l'épidémie dans le monde
50 Millions, dont 16 Millions de décès.
Nombre de personnes infectées par le virus et malades du SIDA depuis le début de l'épidémie en France
120 000 dont 30% de femmes et 30 000 décès.
  • Pays développés
    Dans les pays développés on constate un net recul de la mortalité due au SIDA grâce à l'arrivée des nouveaux traitements de multithérapie. Le recul le plus rapide est en Europe, où le taux de mortalité du SIDA a chuté de 84% en 3 ans, contre 75 % aux Etats-Unis.

L'épidémie continue de progresser dans les pays plus défavorisés et plus particulièrement en Afrique subsaharienne

  • L'Afrique
    L'Afrique reste clairement "l'épicentre" de l'épidémie où 55% des adultes infectés en Afrique subsaharienne sont des femmes en raison notamment des pratiques sexuelles généralement à risque avec un faible taux d'utilisation des préservatifs. Le SIDA arrive en tête des principales causes de mortalité en Afrique, où il provoque 19% du total des décès.

  • Europe de l'Est
    Le SIDA représente une sérieuse menace en Europe de l'Est et ex-URSS en raison des difficultés économiques que traversent ces pays, des comportements à risque de sa jeunesse et de la forte consommation de drogues dures.
  • Asie
    Les efforts de prévention et les programmes de soins dynamiques semblent parfois porter leurs fruits: en Thaïlande et aux Philippines, des programmes de prévention énergiques ont permis d'abaisser ou de stabiliser parfois les taux d'infection.
Les pays du Tiers monde et d'Europe de l'Est sont confrontés au coût élevé des traitements. Le coût du traitement minimal contre le SIDA --deux médicaments par jour-- est de 220 dollars par mois, la thérapie standard de trois médicaments coûtant environ 600 dollars. Les groupes pharmaceutiques ont baissé de moitié les prix de leurs médicaments à destination du Tiers Monde mais l'effort reste insuffisant.

Sida


Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact




Voyance
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Mutuelles
 Contraception
 Bénins
 Grossesse
 IVG
 Stérilité
 MST
 Sida
 IAG
 Adresses
 Liens
 Sélection livres
 Forum santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
10 connectés au chat
54 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Les traitements actuels pour lutter contre le Sidaconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Disposons-nous maintenant de traitements efficaces pour contrer l'avancée de la maladie? Et le vaccin tant attendu, on en est où?
sida,traitement