Grossesse

Température basale, tests d'ovulation, tests de grossesse et Clomid

Avertissement : les propos tenus dans le présent site ne sont que de simples informations. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter votre médecin.




Quelles méthodes puis-je utiliser pour vérifier si j'ovule?

La méthode de la température basale est une bonne façon de vérifier si vous ovulez, mais elle ne permet pas de déterminer quand l'ovulation se produira. Les tests d'ovulation (p. ex., Luna, Conceive, Primatime et Clear Plan Easy) permettent de prédire le moment de l'ovulation.

La position de votre col utérin, l'examen de vos glaires cervicales et, souvent, les douleurs abdominales ovulatoires sont d'autres signes d'une ovulation imminente. Des saignements préovulatoires pourront également être indicatifs de l'arrivée de l'ovulation chez environ 10 % des femmes. Dans ces cas, on considère, en théorie, que l'ovulation a lieu le dernier jour de ces saignements.



Comment prendre ma température et comment interpréter ma courbe?


La méthode de la température est simple : tous les matins, avant de vous lever et à la même heure (même les week-ends!), prenez votre température avec un thermomètre basal (très important : vous le trouverez en pharmacie) et consignez-la sur un graphique (pour ce faire, vous pouvez télécharger un tableau sur le site de l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal ou, encore, vous pouvez imprimer un graphique offert par le site Gyneweb). Commencez à prendre votre température vers le 5e-7e jour de votre cycle. Le premier jour de votre cycle est le premier jour de vos règles, lorsqu'elles sont assez abondantes pour que vous ayez besoin d'une protection, avant 17 heures. Ne tenez pas compte des petits saignottements annonciateurs si vous en avez. Vous pouvez toutefois commencer à prendre votre température le premier jour de votre cycle si vous le désirez. Dans ce cas, ne tenez pas trop compte des températures prises durant vos règles dans votre analyse, car elles peuvent être plus élevées que les autres à cause des restes de progestérone du cycle précédent.

Interprétation de la courbe

Habituellement, lorsqu'il y a ovulation, les trois températures qui suivent l'ovulation sont plus élevées que les SIX températures qui la précèdent.

Exemple:
Jour 8 = 36,3
Jour 9 = 36,1
Jour 10 = 36,3
Jour 11 = 36,2
Jour 12 = 36,3
Jour 13 = 36,3 (JOUR DE L'OVULATION, donc début de la production de progestérone, l'hormone qui fait monter la température)
Jour 14 = 36,5
Jour 15 = 36,7
Jour 16 = 36,8

Dans le graphique ci-haut, les six premières températures sont toutes 36,3 oC ou moins, et les trois qui suivent l'ovulation sont 36,5 oC ou plus. L'ovulation se situe LE DERNIER JOUR DE TEMPÉRATURE BASSE. Il faut avoir des rapports cette journée-là et les deux jours qui précèdent.

Votre température devrait demeurer élevée durant environ 12 à 14 jours. Dix-huit jours de température élevée indiquent avec certitude une grossesse. Si vous n'êtes pas enceinte, votre température redescendra quelques jours avant le début de vos règles ou, encore, le jour même de vos règles. Si votre température demeure élevée moins de dix jours et que vos règles se montrent moins de dix jours après l'ovulation, il serait sage de consulter un médecin, car il peut s'agir d'un défaut de la phase lutéale. Dans ce cas, votre phase lutéale (deuxième partie du cycle où la progestérone fait augmenter la température) ne sera pas assez longue pour permettre à l'embryon de s'implanter à temps avant l'arrivée des règles. Ce problème est toutefois très facile à corriger (Clomid ou suppléments de progestérone).

Si la raison pour laquelle vous n'avez toujours pas conçu est simplement due à un mauvais timing, la méthode de la température basale devrait régler rapidement le problème.

S'il n'y a pas d'ovulation, il n'y aura pas de montée de température durant la deuxième partie de votre cycle ou, encore, la courbe n'aura aucun sens (températures hautes et basses toutes mélangées et incompréhensibles).

Détails importants concernant la prise de la température :

  • utiliser toujours le même thermomètre dans un même cycle;

  • utiliser toujours la même voie pour prendre la température dans un même cycle (orale, vaginale ou rectale);

  • si vous utilisez un thermomètre de vitre, prévoyez un thermomètre de rechange dans votre pharmacie, au cas où vous casseriez le vôtre au cours d'un cycle;

  • si vous devez changer de thermomètre au cours d'un même cycle, notez-le sur votre graphique.




Quel thermomètre basal privilégier : thermomètre en vitre classique ou thermomètre électronique?

C'est selon vos préférences. Le thermomètre basal en vitre vous demandera plus de temps le matin (au moins cinq minutes). Il peut casser au cours d'un cycle. Il faut donc en prévoir un de rechange. De plus, il faut penser à faire redescendre son mercure tous les soirs, avant de se coucher, pour éviter d'avoir à le faire le matin et, ainsi, fausser la prise de la température (il faut éviter tout exercice, aussi peu important soit-il, avant de prendre la température). Par contre, ses résultats sont plus précis. Il s'agit donc d'un grand avantage. Celles qui dorment la bouche ouverte en particulier l'apprécient beaucoup.

Le thermomètre basal électronique (ou numérique), par contre, est beaucoup plus rapide (60 secondes à peine). Sa pile pourra durer très longtemps avant que vous n'ayez à la changer. Il risque donc peu de vous laisser tomber. Son principal inconvénient est qu'il est moins précis que le thermomètre en vitre. Vous pourrez ainsi prendre trois températures de suite sans jamais avoir tout à fait le même résultat.



Parmi les différents tests d'ovulation, quelles sont sont les meilleures marques?


De nombreuses femmes préfèrent Clear Plan Easy, même si cette marque coûte un peu plus cher (environ 200 dollars). Il s'agit d'un petit appareil permettant d'effectuer des tests urinaires, facile d'utilisation, à utiliser le matin. Certaines trouvent que les résultats sont mieux visibles avec cette marque. Site Web : http://www.clearplaneasy.com/.

Luna, qui est un test par la salive, est très bien, que votre cycle soit régulier ou non, mais vous devez apprendre à le lire. Toutefois, avec un peu d'expérience, son utilisation devient simple. Vous pouvez le commander sur son site Web (www.lunafert.com).

Primatime est un test d'urine dont le mode d'emploi est très bien expliqué. Les résultats apparaîssent en cinq minutes.

Conceive donne de très bons résultats et est très précis. Au Canada, il coute entre 40 et 55 dollars, et vous épargnerez les taxes si vous pouvez obtenir une prescription de votre médecin.





Mon test d'ovulation vient de me donner un résultat positif. Quand devrais-je ovuler?

Vous devriez ovuler environ 12 à 36 heures après la lecture de votre résultat positif.



Quand devrais-je avoir des rapports après avoir lu mon résultat positif?

Nous recommandons que vous ayez des rapports aussitôt que possible. Pour de meilleures chances de conception, vous devez avoir des rapports durant les deux jours précédant l'ovulation en tant que telle.

D'après certaines études, le fait d'avoir des rapports le jour même de l'ovulation vous donne une très faible chance de concevoir, tandis que le jour précédant l'ovulation vous donne les meilleures chances de conception.



Comment analyser mes glaires cervicales pour déterminer le moment de mon ovulation?


L'analyse des glaires cervicales est simple. Il s'agit, tout au long de la journée (et de préférence après votre lever, car elles sont plus abondantes à ce moment), d'observer vos glaires, d'évaluer leur qualité et de consigner vos observations sur votre graphique de température.

Durant les quelques jours suivant les règles, vous ne devriez pas apercevoir de glaires, sauf si vous ovulez tôt. Ensuite, elles apparaîtront graduellement. Elles seront d'abord peu abondantes, collantes et crémeuses. Ce type de glaires n'est pas très fertile, mais il l'est tout de même un peu. Quelques jours avant l'ovulation (ou le jour précédent ou, encore, le jour même), vos glaires deviendront filandreuses et glissantes, comme du blanc d'oeuf. Elles s'étireront facilement entre votre pouce et votre index, sur plusieurs centimètres, sans se rompre. Vous êtes alors dans votre période la plus fertile, et il est temps pour vous d'avoir des rapports. En effet, les spermatozoïdes se déplacent facilement et peuvent vivre jusqu'à cinq jours dans ce type de glaires. Les glaires s'assècheront ensuite quelques heures avant ou après l'ovulation, très rapidement.

La qualité et l'abondance des glaires est très fortement lié votre âge. Si vous êtes jeune, il est possible que vous ayez jusqu'à cinq jours de glaires fertiles (blanc d'oeuf) avant votre ovulation. Votre fenêtre fertile est alors plus grande. Certaines femmes dans la trentaine auront une fenêtre fertile plus petite : elles peuvent avoir aussi peu que seulement douze heures de glaires fertiles. Il est aussi possible qu'elles n'aient que des glaires crémeuses et collantes, ou un type de glaires intermédiaire entre les glaires crémeuses et les glaires qui ressemblent à du blanc d'oeuf. Ces femmes doivent donc en profiter au maximum. Un truc pour vous si c'est votre cas : le Robitussin (sans lettres telles que DM) quelques jours avant l'ovulation. Pour de plus amples renseignements sur son utilisation ou les produits de remplacement, voir plus loin sur la présente page la question Il semble que mes glaires cervicales s'assèchent lorsque je prends Clomid. Est-ce grave? Que puis-je faire?. Le principe est le même.

Enfin, si vous ne voyez jamais de glaires, ça ne veut pas nécessairement dire que vous n'en avez pas. Ça peut être tout simplement parce qu'il y en a moins et qu'elles sont surtout visibles sur votre col utérin. Pour le constater vous-mêmes, vous n'avez qu'à insérer deux doigts (comme pour l'examen du col, que nous verrons plus loin) et à aller les chercher là où elles sont produites, c'est-à-dire sur le col.



Comment vérifier la position de mon col utérin pour déterminer le moment de mon ovulation?


L'observation de la position du col utérin n'est pas aussi facile que la méthode de la glaire, mais peut être pratique pour certaines femmes qui ont de la difficulté à interpréter leur cycle à l'aide de la courbe de température ou de l'observation des glaires cervicales. Elle permet aussi de confirmer, en cas de doute, que l'ovulation a bel et bien eu lieu. Il s'agit de vérifier chaque jour (de préférence au même moment, p. ex., en prenant votre douche) la position du col en insérant deux doigts dans le vagin. Votre col sera placé plus bas si vous êtes en position accroupie, facilitant ainsi votre observation.

Si le col est placé bas dans le vagin, est incliné, est fermé et est dur comme le bout de votre nez au toucher, vous n'êtes pas (ou n'êtes plus) en période fertile.

Si le col est placé haut dans le vagin, est droit (non incliné), est ouvert et est mou comme votre lèvre inférieure au toucher, vous êtes en période fertile. Il est possible que vous sentiez des glaires cervicales sortir du col. Il est également possible que votre col soit placé tellement haut que vous ne puissiez y toucher. Si vous pouvez y toucher, vous pourrez intérer le bout d'un doigt dans son ouverture.

Quelques mois de pratique vous seront nécessaires avant que vous ne réussisiez à bien faire la différence entre un col fertile, un col non fertile et un col en position intermédiaire.



Puis-je ovuler deux fois dans un même cycle?

C'est possible, mais dans ce cas, les deux ovules seront relâchés en moins de 24 heures (jumeaux fraternels). Vous ne pouvez donc pas avoir deux pics de température vous indiquant deux ovulations différentes dans un même cycle. Les pics seront, de toute évidence, causés par un autre facteur (fluctuations hormonales, mauvaise nuit, fièvre, changement dans l'heure de prise de la température, etc.).



Combien de temps dois-je attendre après l'ovulation pour passer un test de grossesse?

Idéalement, le mieux est d'attendre 14 jours après l'ovulation avant de passer un test - ou jusqu'à la date prévue de vos règles. Il est encore mieux d'attendre que vos règles soient en retard d'un jour - mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Certaines femmes ont pu détecter une grossesse aussi tôt que dix jours après l'ovulation.

Avant de passer un test, vous devez donner à l'embryon le temps de se rendre, en voyageant par vos trompes de Fallope, dans l'utérus où il s'implantera. L'embryon commencera à produire des concentrations détectables de l'hormone HCG (l'hormone de la grossesse) au moins 48 à 72 heures après la nidation.



Après combien de jours l'embryon s'implantera-t-il dans l'utérus?

Nous savons que la nidation peut se produire de 5 à 11 jours après l'ovulation.



Est-il possible d'avoir des saignottements au moment de la nidation de l'embryon?

Oui, c'est possible. Ces saignottements peuvent avoir lieu environ 5 à 14 jours après l'ovulation.

D'après la plupart des témoignages, les saignottements peuvent être roses, beiges, la plupart du temps brunâtres, moins souvent rouges. S'ils sont rouges et abondants (comme des règles qui démarrent), c'est moins bon signe. Vous pourrez ressentir durant la même période des crampes de type menstruel. Ils devraient avoir lieu avant les règles ou à la date prévue des règles (mais ils seront vraiment moins abondants, alors vous aurez des doutes à savoir s'il s'agit vraiment de vos règles ou d'autre chose). Les saignottements pourront être très très légers et vous ne les reverrez plus jamais ou, encore, ils pourront être un peu plus abondants et durer jusqu'à quelques jours.

Autrement dit, ça varie beaucoup.

Ce n'est toutefois pas un verdict de grossesse, mais ça peut arriver. Certaines femmes saignottent toujours quelques jours avant la date prévue de leurs règles, sans que cela ne soit un signe de grossesse. Il est davantage probable que vous n'ayez pas de saignottements si vous êtes enceinte. Par contre, si vous venez de tenter une FIV (fécondation in vitro), il a été rapporté que vous pouvez avoir jusqu'à 80 % de chances d'avoir des saignements durant votre grossesse, notamment avant de passer votre test de grossesse.



Quels sont les signes d'une grossesse?

Plusieurs signes peuvent indiquer une grossesse. Par contre, il n'est pas conseillé de trop se concentrer là-dessus, car de nombreux symptômes peuvent également être causés par le taux élevé de progestérone durant la deuxième partie du cycle et peuvent être confondus avec les signes d'une grossesse. Voici tout de même certains signes plus ou moins courants, pour celles qui ne peuvent s'empêcher d'obséder durant les deux semaines d'attente. ;-)

  • Poitrine plus volumineuse et plus sensible

  • Mamelons plus sensibles et plus foncés

  • Nausées

  • Sens de l'odorat accru

  • Goût métallique dans la bouche

  • Fatigue

  • Douleurs abdominales ou crampes de type menstruel

  • Poussée soudaine d'acné

  • Appétit accru

  • Maux de dos

  • Envie fréquente de pleurer, que l'on soit heureuse ou triste

  • Excès de salive

  • Pertes vaginales plus abondantes

  • Glaires jaunâtres

  • Fréquente envie d'uriner

  • Petits saignements qui surviennent environ de 5 à 14 jours après l'ovulation

  • Constipation

  • Éructations plus nombreuses que d'habitude

  • Et surtout

    : être certaine que les règles vont se montrer!!!




Quel test de grossesse vendu en pharmacie est le plus sensible?

Même si tous les tests de grossesse peuvent détecter une certaine concentration de HCG si vous êtes enceinte à la date prévue de vos règles, il est courant que certains tests détectent une grossesse quelques jours avant cette date.

(Les nombres correspondent aux unités de HCG.)
*Plus le nombre est bas, plus le test est sensible.

Ultra (marque québécoise, version avec compte-gouttes) = 10
Confirm = 25
Clear Blue Easy = 50
Answer = 100
Equate = 100
Fact Plus = 150



Après combien de mois d'essai devrais-je penser à rencontrer un spécialiste des troubles de la fertilité?

Plusieurs réponses peuvent être données à cette question. Souvent, les médecins vous conseilleront d'attendre 12 mois de rapports non protégés infructueux avant d'aller passer les premiers tests de fertilité. Toutefois, si vous apprenez à reconnaître votre période fertile, vous pourrez détecter un problème en moins de 12 mois. Si vous croyez présenter un problème de glaires cervicales insuffisantes, un défaut de la phase lutéale, des saignements anomaux, des troubles d'ovulation ou un problème de fausses couches précoces, il est probablement mieux dans votre cas que vous consultiez votre médecin aussitôt que possible pour vous faire prescrire un traitement approprié. Aussi, si vous prenez votre température basale tous les matins, de quatre à six mois suffiront avant qu'une visite chez votre médecin ne s'impose.

Si vous êtes âgée de 35 ans ou plus, vous devriez consulter votre médecin après seulement six mois d'essai sans succès. Les femmes qui ont dépassé la mi-trentaine ne devraient pas attendre un an avant de voir leur médecin, étant donné que les changements hormonaux précédant la ménopause peuvent nuire à leur fertilité et à leurs chances de mener une grossesse à terme.



Mon médecin m'a prescrit Clomid, et je viens de terminer mon dernier cycle avec ce médicament. Que faire si le traitement n'a pas fonctionné?

Tout est fonction de la raison pour laquelle on vous a prescrit Clomid. Si vous prenez ce médicament parce que vous n'ovulez pas, votre médecin peut vous prescrire des médicaments par voie injectable.

Si votre médecin vous a prescrit Clomid pour augmenter votre taux de progestérone, il pourra vous proposer des suppositoires vaginaux de progestérone au lieu de Clomid pour hausser le taux naturel de progestérone.

Si vous utilisez Clomid pour régler un défaut de la phase lutéale, les suppositoires vaginaux de progestérone peuvent êgalement constituer une bonne solution.



J'entame mon 8e cycle avec Clomid, et mon médecin ne m'a pas parlé de limite de durée concernant ce médicament. Devrais-je m'inquiéter?

L'utilisation de Clomid est assujettie à une limite de durée. Après six mois d'échecs répétés, votre médecin devrait vous proposer un nouveau traitement plus agressif. Clomid a un effet négatif sur l'épaisseur de l'endomètre (muqueuse utérine), ce qui peut vous nuire si vous ovulez, puisque le nouvel embryon aura de la difficulté à s'implanter correctement dans votre utérus.



Comment puis-je savoir si l'épaisseur de mon endomètre est suffisante après avoir utilisé Clomid?

Puisque Clomid amincit l'endomètre - particulièrement si vous utilisez une dose élevée du médicament -, il est courant que les règles soient moins abondantes. Il ne s'agit pas toutefois du seul symptôme. Votre médecin pourra mesurer l'épaisseur de votre endomètre à l'aide d'une échographie. Votre endomètre devrait mettre environ six à huit semaines après l'arrêt de la prise de Clomid pour revenir à son état normal.



Il semble que mes glaires cervicales s'assèchent lorsque je prends Clomid. Est-ce grave? Que puis-je faire?


Oui, Clomid peut assécher les glaires cervicales. Cet effet secondaire peut vous nuire dans vos efforts pour concevoir. Pour régler ce problème, de nombreuses femmes prennent le sirop Robitussin (marque originale, sans lettres telles que DM) pour augmenter la qualité et la quantité de leurs glaires, durant les quelques jours qui précèdent l'ovulation. Si vous ne pouvez acheter cette marque, sachez que c'est l'ingrédient qu'il contient, la guaifénésine (aussi appelée gaïacolate de glycéryle), qui a cette propriété d'améliorer la glaire. Alors, trouvez un sirop pour la congestion nasale qui en contient. S'il liquifie ce qu'il y a dans votre nez, il liquéfiera aussi tout ce qui se trouve dans votre corps (tel vos glaires). Soyez toutefois prudente dans vos achats, car certains sirops (qui visent à régler d'autres symptômes que la congestion nasale uniquement) pourront avoir l'effet contraire et assécheront encore davantage vos glaires.



Mon médecin continuer d'augmenter ma dose de Clomid chaque mois, même si le graphique de ma température basale indique que j'ovule. Pourquoi agit-il ainsi?

Votre médecin doit vous surveiller étroitement pendant vos traitements. Le plus souvent, il ordonnera des échographies durant votre cycle, ainsi que des dosages sanguins pour vérifier si le traitement vous convient bien.

Il n'est pas nécessaire d'augmenter la dose si vous ovulez bien et que vos taux de progestérone se révèlent suffisamment élevés pour soutenir une grossesse.

Si vous vous interrogez sur la qualité des soins médicaux qui vous sont dispensés ou sur le suivi dont vous faites l'objet, il est conseillé de chercher une deuxième opinion. Il s'agit de votre santé, et vous êtes celle qui subissez les répercussions d'un mauvais suivi.

Ovatel
Test d'ovulation basé sur la salive

Sites à visiter



Un jour... je te bercerai

Forum pour celles dont le chemin à parcourir avant de pouvoir bercer leur bébé est long, sinueux et rempli d'embuches

Forum Maternité - Fertilité - Stérilité à auféminin.com
Forum sympathique

Donner la vie: Un rêve devenu réalité
Un couple infertile qui s'est rendu en FIV raconte son histoire... Merveilleux témoignage!

Fécondités
Aide aux couples infertiles

Page sur l'endométriose d'Annie
Renseignements complets sur cette maladie qui peut causer l'infertilité


Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact




Voyance
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Mutuelles
 Contraception
 Bénins
 Grossesse
 IVG
 Stérilité
 MST
 Sida
 IAG
 Adresses
 Liens
 Sélection livres
 Forum santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
18 connectés au chat
62 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Température basale, tests d'ovulation, tests de grossesse et Clomidconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Température basale, tests d'ovulation, tests de grossesse et Clomid
Grossesse
nike air max