Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Terminologie homosexuelle

Est-ce vrai que chez les homosexuels on fait une différence entre les termes suivants : "tapette", "gay" et "homosexuel"?  Merci pour votre réponse.


Le mot " tapette " désigne particulièrement le côté efféminé et visible de certains homosexuels. Il désigne un monde où l’identité de l'homme est niée et où le non-homme s'identifie plutôt à l'image féminine qu'il se construit de ce qu'il est. Identifier les gais ou homosexuels aux " Tapettes " est un abus péjoratif qui peut être utilisé dans le but de blesser, ce qui est possible en particulier chez ceux qui n'ont pas une identité sexuelle franche. "Maudite tapette" indique que la personne visée n'a pas d’identité incarnée, qu'elle est capable de " bitcherie " et qu'elle n'est pas solidaire des autres s'ils ne lui procurent pas de rapports sexuels satisfaisants, que sa basse estime d’elle-même est peut-être uniquement basée sur ses rapports de séduction, et que cette estime fait d’elle une personne incompétente pour autre chose que les relations de luxure.

Par contre, le terme est employé parfois par des homosexuels qui veulent défier l'interlocuteur en lui montrant qu'il ne peut les atteindre, ainsi, "Tu peux bien croire que je ne suis qu'une tapette..." indiquerait à cet interlocuteur : 1. Qu’il minimise ce que je suis. 2. Que je suis gai et que tu n'aimes pas ce côté de moi. 3. Que tu peux bien me traiter de tous les noms mais que ça ne peut pas m'atteindre. etc. Le gai qui l'emploie en se désignant lui-même montre que l'autre lancera un coup d’épée dans l'eau s'il se complaît à l'attaquer sous cet angle.

Le terme homosexuel est plus particulier. Il a été créé au siècle dernier pour fins de classifications médicales par les Allemands et pour examiner si les "homosexuels" ne sont pas particulièrement malades. Il est à noter que l’homosexualité n'est plus considérée comme une maladie mentale. Avoir une ou des relations sexuelles homosexuelles ne fait pas d'une personne un homosexuel. En contrepartie, les termes " bisexuel " et " hétérosexuel " ont été créés pour fins de classification, par ceux qui se sentaient discriminés par leur homosexualité. D'une façon plus populaire, le terme homosexuel désigne une personne qui s'identifie d'abord comme une personne entière et qui veut souligner que sa seule différence n'existe que dans ses rapports sexuels. Toutefois, traiter ou étiqueter quelqu'un comme homosexuel est d'abord réducteur et nie ses compétences autres. Par contre, le terme en lui-même tend à nier l'existence d'une culture développée par les gais et un environnement social dans lequel des personnes évoluent à des fins autres que sexuelles. Ainsi, la littérature homosexuelle serait celle qui se rapporte uniquement à cette sexualité tandis que la littérature gaie serait celle qui inclut l'orientation sexuelle dans un panorama plus large de la vie.

Le terme gai est plus courant de nos jours. Des militants l'ont réanime dans la foulée américaine d'affirmation de l’homosexualité. Il désigne proprement que les gais participent a une vie plus complexe et plus nourrissante que celle que l'on établit uniquement sur des rapports interpersonnels de séduction ou de sexualité. En utilisant le terme gai de préférence a celui d'homosexuel, il s'agit souvent de montrer que les gais ont développé une identité plus large que leur seule préférence sexuelle tout en référant au fait que cette préférence sexuelle en fait partie. "Je suis gai" souligne souvent que les gens voient dans leurs relations avec d'autres personnes homosexuelles un lien culturel, de pratiques sexuelles ou non et de contacts interpersonnels qui dépassent le lien  physique. On parle ainsi du Monde gai, des gais, de la culture gaie, des événements gais, etc. montrant ainsi que ceci est en référence avec un environnement plus large que celui des relations ayant pour but la sexualité.

Toutefois, les termes Gais et homosexuels ne sont couramment pas aussi spécifiques que j'ai pu l'indiquer. D'une façon générale, le terme gai est plus moderne que celui d'homosexuel. Il est maintenant plus socialement accepte de dire que quelqu'un est gai bien que l'utilisation générale de ce terme comprenne les notions plus péjoratives de tapette et homosexuel et en discréditent ainsi la valeur sémantique. Quelqu'un tranchant en disant que "Les gais sont..." porte automatiquement un jugement de valeur puisque les gais ne sont pas de nature uniforme ni concentres dans un monde a part (Il y a des gais partout et dans toutes classes sociales). Par contre, en sociologie, il serait juste d'identifier des phénomènes spécifiquement gais s'il pouvait être montre que ces phénomènes s'attachent a cette notion spécifiquement. Gare aux abus...  Espérant que ces quelques réflexions sauront vous ménager des relations interpersonnelles plus nuancées.


Copyright © 1997. Consultation Élysa enr. Tous droits réservés. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Retour à la page d'accueil | Questions posées | Recherche par mots clés |



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact


 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
13 connectés au chat
48 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualitéconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Questions / réponses sur la sexualité
Sexualité,Sexe