Sexualité,Sexe

Questions / réponses sur la sexualité

Remettre l'examen gynécologique après le mariage

Bonjour Elysa :). Comme ce type d'heureuse initiative n'existe pas encore en France, je me permets de vous soumettre ma question.

Mon amie, a 22 ans, n'est encore jamais allée voir un gynécologue. Comme je savais que ce n'était pas très "normal", nous nous sommes renseignes (elle ne savait pas du tout que c'était ... fortement conseille, disons). Cette visite la préoccupe maintenant beaucoup, sachant qu'il n'est pas raisonnable de la repousser encore, mais... En fait, elle est encore vierge (très vierge s'il était possible de quantifier la virginité, son hymen étant particulièrement étroit, laissant très difficilement passer un doigt ou un tampon, même petit) et elle, c'est a dire nous, comptons réserver l'union physique pour après le mariage. Or, lors d'une visite gynécologique, le docteur observe et atteint des endroits... vierges chez elle en tous les sens du terme, des endroits qu'elle voudrait vraiment me réserver, au moins pour ce qui est de la première fois. De plus, considérant les dimensions du spéculum, et ses "dimensions" à elle, il y a de fortes chances que cette "pénétration" ne laisse pas l'hymen intact. Vous évoquez plusieurs fois cette possibilité dans d'autres réponses. Et elle accorde beaucoup de prix à cette "virginité physique", même si la virginité est aussi autant... simplement dans le fait de n'avoir encore jamais fait l'amour. Je comprends vraiment ses raisons, mais d'un autre côté je suis inquiet pour sa santé. Alors, sachant donc qu'elle a 22 ans, qu'elle a eu  sa puberté assez tard (règles vers 16 ou 17 ans), que bien sûr elle n'a jamais (eu) de relation sexuelle... que aussi ses règles sont en général douloureuses le premier jour (ce qui s'estompe souvent si elle reste au lit dans un environnement chaleureux et que l'on s'occupe bien d'elle)... que (si ca peut servir) elle ne fume pas (elle prend pas de drogue non plus bien sûr) et boit très modérément, quels  sont les risques si elle repousse cette visite à juste après le mariage (qui pourrait se faire, si nous avons ce bonheur, d'ici 3 ans environ) ? Serait-ce dangereux pour sa santé, pour celle d'éventuels enfants ?

Je vous remercie beaucoup par avance de nous aider, et vous adresse tous mes encouragements pour continuer :).


En résumé, votre amie accorde beaucoup d'importance à l'intégrité de son hymen comme indice de virginité.  Vous aimeriez qu'Élysa vous renseigne sur les risques possibles au fait de remettre l'examen gynécologique à plus tard, soit après votre mariage. Pour chacune de ses réponses déjà publiées, Élysa s'efforce de tenir compte des influences socioculturelles et des valeurs personnelles motivant en partie les choix et attitudes de chacun. Comme vous l'avez mentionné, l'hymen ne représente pas en soi un indice de virginité. Le concept de virginité se définit donc beaucoup plus réalistement par l'absence de relations sexuelles avec pénétration. Concernant la résistance de cette petite membrane située à l'entrée du vagin, elle varie tellement d'une femme à l'autre que chez l'une, elle peut se rompre en pratiquant un sport tandis que chez l'autre, il arrive qu'elle résiste à des relations sexuelles répétées.

Même avec l'ensemble des informations fournies dans votre questionnement, Élysa ne peut poser de diagnostic. Médicalement, il est recommandé d'avoir un examen gynécologique annuellement à partir de la puberté ou plus précisément à partir du moment où la femme a vécu ses premières règles afin de s'assurer que le système reproducteur est fonctionnel.  En somme, pour vraiment déterminer l'état de santé de votre amie, un examen gynécologique est nécessaire. Cet examen, tout en étant réalisé dans le respect de la patiente, ne possède pas  du tout le caractère d'intimité qu'une relation sexuelle amoureuse peut revêtir. Il relève plutôt d'une investigation scientifique et technique. Cependant, il vous est possible de choisir un médecin sachant comprendre votre appréhension. Si votre amie lui confie son malaise et lui parle de sa conception de la virginité, il saura adapter son examen à ce qui est acceptable pour elle tout en ouvrant la discussion sur ce qui serait éventuellement souhaitable d'un point de vue médical. En ce qui concerne le spéculum, il en existe de différentes grandeurs, le médecin sera choisir celui qui convient le mieux pour un premier examen. Élysa comprend qu'un premier examen de cette nature puisse causer de l'anxiété chez une jeune femme, aussi vous recommande-t-elle de lire les réponses concernant le déroulement de l'examen gynécologique en utilisant son moteur de recherche.

Finalement, Élysa vous conseille de peser le pour et le contre de la situation. D'abord, il n'est pas certain que l'hymen se rompt lors de l'introduction du spéculum car les parois du vagin possèdent une grande flexibilité. D'autre part, si jamais il y avait un agrandissement ou étirement de l'hymen, un état de santé satisfaisant n'est-il pas un apport intéressant à une vie de couple, tout autant du moins qu'un hymen intact ? Comme vous semblez  très sensible à l'état de santé de votre amie ainsi qu'à ses valeurs et croyances, peut-être pourriez-vous lui offrir votre soutien pour lui permettre de revoir sa compréhension de la situation ?


Copyright © 1998. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Retour à la page d'accueil | Questions posées | Recherche par mots clés |



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact




Voyance
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
8 connectés au chat
49 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Questions / réponses sur la sexualitéconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


Questions / réponses sur la sexualité
Sexualité,Sexe