Grossesse

L'appareil reproducteur féminin

La principale différence entre le corps masculin et le corps féminin réside dans les organes reproducteurs. Cette différence est fondamentalement causée par la 23e paire de chromosomes, cette partie du noyau de toutes nos cellules qui définit toutes nos caractéristiques physiques. Cette paire de chromosomes, chez la femme, prend la forme "XX", tandis que chez l'homme, elle a la forme "XY". Ainsi, les différentes hormones sécrétées par les glandes favorisent le développement de certaines parties du corps de la femme, mais non de l’homme; et vice versa. Par exemple, les femmes ET les hommes disposent de seins; cependant, ceux de la femme sont plus développés pour répondre aux besoins de la reproduction; et de l'allaitement!

L'appareil reproducteur féminin assure la production des ovules, la nidation de l'oeuf fécondé et le développement de l'embryon et du foetus jusqu'à la naissance. Les principaux organes de l'appareil reproducteur féminin sont les ovaires, l'utérus, le vagin, et les trompes de Fallope. Les organes génitaux externes (vulvaires) comprennent les grandes lèvres, les petites lèvres, le mont de Vénus, le clitoris, le vestibule, et la fente vulvaire. L'ovule produit par les ovaires contient l'information génétique que la mère transmet au futur bébé. L'ovule nouvellement libéré transite

le long de la frange ovarienne et pénètre dans la trompe de Fallope, où il sera fécondé par un spermatozoïde. Durant les rapports sexuels, les spermatozoïdes de l'homme se mélangent au liquide généré par la vésicule séminale et la prostate pour former le sperme. Lors de l'éjaculation, celui-ci est transporté dans l'urètre et émis par un orifice, le méat, situé à l'extrémité du pénis en érection. Une fois le sperme déposé dans le vagin de la femme, les spermatozoïdes remontent l'utérus jusqu'à la trompe de Fallope, où l'un d'entre eux fécondera l'ovule. L'oeuf fécondé, ou zygote, descend le long de la trompe de Fallope et s'attache à la paroi de l'utérus (matrice), un cheminement qui prend environ trois jours. C'est là que, durant la grossesse, l'oeuf fécondé sera nourri et se transformera en un embryon et, plus tard, en un foetus. Une fois son développement achevé (après 9 mois environ), les contractions musculaires (travail) expulseront le foetus de la matrice. (Voir: La grossesse)

Ovaires

Les ovaires, glandes génitales femelles, sont les organes lobulaires responsables de la maturation et de la production des ovules. Leur taille est à peu près identique à celle des testicules chez l'homme, c'est à dire environ 2,5 cm de large pour 3,8 cm de long. Les ovaires sont situés de chaque côté de la cavité abdominale et sont reliés aux trompes de Fallope et au bord supérieur externes de l'utérus par les ligaments utéro-ovariens. Les ovaires contiennent un grand nombre de petits sacs, appelés follicules de De Graaf, contenant chacun un ovule en cours de maturation. Les ovaires produisent un ovule mature environ une fois tous les vingt huit jours, un phénomène appelé ovulation. Le follicule contenant l'ovule à maturité bourgeonne à la surface de l'ovaire et libère l'ovule qui transite ensuite dans la trompe de Fallope. Si l'ovule est fécondé, le follicule de De Graaf se transforme en corps jaune. Si l'ovule n'est pas fécondé, le follicule dégénère pour former une petite cicatrice appelée corpus albicans. Outre la maturation des ovules, les ovaires ont aussi pour fonction de produire des hormones sexuelles femelles, telles que l'oestrone et l'oestradiol, qui régulent la croissance des seins, le développement du placenta, et le cycle menstruel.

Trompes de Fallope

Les trompes de Fallope (également appelées trompes utérines) sont des conduits qui transportent l'oeuf, ou ovule, vers l'utérus. Lorsque l'ovaire libère un nouvel ovule, celui-ci chemine le long de la frange ovarienne jusque dans l'une des trompes de Fallope. C'est là qu'il sera éventuellement fécondé par un spermatozoïde venant de l'homme. L'ovule fécondé, appelé zygote, descend ensuite le long de la trompe, propulsé par les cils qui bordent sa paroi interne, jusque dans l'utérus. Les trompes utérines doivent leur nom à Gabriele Fallopio, le premier chercheur à avoir étudié leur fonction.

Vagin

Le vagin est un canal qui s'étend entre le col de l'utérus et les organes génitaux externes, se terminant dans le vestibule du vagin. Chez la femme, l'urètre s'ouvre dans la paroi vaginale par un orifice de forme allongée. La longueur du vagin est généralement comprise entre 7 et 10 centimètres, la paroi antérieure étant légèrement plus courte que la paroi postérieure. Les parois du vagin sont recouvertes d'une muqueuse et un repli de celle-ci, appelé l'hymen, obstrue l'orifice inférieur du vagin chez la vierge.Toutes les femmes ne l'ont pas. Les parois musculaires et fibreuses du vagin sont capables de se dilater de façon considérable pendant l'accouchement.

Hymen

L'hymen est un repli membraneux de la muqueuse du vagin qui obstrue partiellement l'orifice vaginal. L'hymen est déchiré lors du premier rapport sexuel, ce qui provoque souvent un léger saignement. La présence de l’hymen était autrefois considérée comme la preuve de la virginité des jeunes femmes, bien que certaines l’aient perdu lors d’activités physiques ou encore, naissent pratiquement dépourvues de cette membrane.

Utérus (ou matrice)

L'utérus, dans lequel se développe le foetus, est un organe creux, piriforme, à paroi épaisse, constitué de deux parties: le corps de l'utérus dans la partie supérieure et le col, plus étroit, qui s'ouvre dans le vagin situé au-dessous. Il est situé entre la vessie et le rectum. Durant la grossesse, l'utérus se dilate au fur et à mesure de la croissance du foetus, son volume étant multiplié par trente à la fin de la gestation. Les contractions utérines indiquent généralement le début du travail. Lorsque l'utérus commence à se contracter, il presse la cavité amniotique dans le col, ce qui rompt la membrane. Dans la deuxième phase du travail, les contractions utérines s'accentuent et l'expulsion du foetus est également facilitée par la contraction des muscles abdominaux. Après la naissance, l'utérus se contracte et reprend peu à peu son volume initial.

Col de l'utérus

Le col de l'utérus relie la partie basse de l'utérus au vagin. On parle d'orifice interne pour son ouverture intra-utérine et d'orifice externe pour son ouverture dans le vagin.

Follicules de De Graaf

Les ovules immatures sont contenus dans de petits sacs appelés follicules, à l’intérieur des ovaires, jusqu'à ce qu'ils atteignent leur maturité. Le follicule contenant un ovule mature est appelé follicule de De Graaf. Celui-ci se rompt à la surface de l'ovaire, libérant l'ovule qu'il contient : c'est l'ovulation. L'oeuf pénètre ensuite dans la trompe de Fallope. En cas de fécondation, le follicule de De Graaf se transforme en corps jaune. Dans le cas contraire, le follicule s'atrophie et laisse une petite cicatrice appelée corpus albicans.

Corps jaune

Une fois que le follicule de De Graaf a libéré un oeuf mature, la cavité précédemment occupée par l'ovule se remplit par des cellules lutéiniques contenant une matière de couleur jaune. L'ensemble formé par le follicule de De Graaf vide et son caillot de cellules lutéiniques constitue le corps jaune. Si l'ovule est fécondé, le corps jaune produira des hormones qui réguleront le développement du placenta, la suppression des règles, l'accroissement des glandes mammaires, et enfin la production d'autres ovules. Si l'ovule n'est pas fécondé, le corps jaune sera progressivement envahi par des capillaires sanguins et finira par se désintégrer et former une petite cicatrice appelée corpus albicans. Albicans est un mot latin qui signifie blanc.

Seins

Les seins, ou glandes mammaires, sont des glandes hémisphériques qui recouvrent les muscles du thorax, essentiellement le grand pectoral entre la troisième et la sixième côte de chaque côté du thorax. Ils existent aussi bien chez l'homme que chez la femme, mais uniquement à un état rudimentaire chez le premier. Le développement des seins est habituellement le premier signe de la puberté chez les jeunes filles. Chez les jeunes filles nord-américaines et européennes, les seins se développent à l'âge de 11 ans en moyenne, mais ils peuvent déjà apparaître à 9 ans, ou seulement à 13 ans. Ils atteignent leur taille définitive au début de l'âge adulte.

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact




Voyance
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
 Forum
 Santé
 Sexualité
 Le cunnilingus
 La fellation
 La sodomie
 Les caresses
 Le baiser
 Le clitoris
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
18 connectés au chat
76 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris L'appareil reproducteur fémininconseiller cette page à un ami

Créé et hebergé par Capit


La grossesse
Grossesse