trois,jours,paix,amour,musique
Forums > MusiqueAller à la dernière page
<< Précédent |

Trois jours de Paix, d'Amour et de Musique

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
1925550 Publié le 07/08/2009 à 21:39 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Bientôt le 40ème anniversaire de Woodstock.

Durant tout le mois de juin, classic 21, radio belge 'classic rock', nous a pondu une rubrique que j'attendais tous les matins sur le trajet qui m'emmenait à l'usine ...

Alors, pour les affectionados
1925550 Publié le 07/08/2009 à 21:43 supprimer cette contribution
Le plus grand festival musical moderne de tous les temps s'est déroulé sur presque 4 jours au lieu des trois prévus c'est-à-dire du 15 au 18 août 1969 sur un terrain magnifique situé à Sullivan County, non loin de New York : Le festival de Woodstock.

C'est l'histoire de ce festival, de sa mise en place, des événements qui s'y sont déroulés, de la joie et des tragédies qu'il a engendré que j'ai le plaisir de vous raconter ces jours ci.



Le plus grand rassemblement humain de la contre culture a coûté plus de 2.4 millions $ et a vu le jour grâce à 4 jeunes gens tous très différents et surtout très jeunes à l'époque.

John Roberts, Joel Rosenman, Artie Kornfeld et Michael Lang vont se décider au printemps 1969, donc quelques mois seulement avant le début d'un événement dont l'ampleur n'avait pas été prévue, ni par eux, ni par quiconque.

Pour bien poser les fondations de cette incroyable histoire, il faut impérativement établir un bref portrait de ces 4 très jeunes gens, puisque le plus âgé n'a que 26 ans à l'époque !

John Roberts est celui qui apporte l'argent. Il est l'héritier d'un empire issu de la fabrication de pâte à dentifrice. En 1969, John Roberts est multi millionnaire mais n'a vu qu'un seul concert dans sa vie, celui des Beach Boys !

Joel Rosenman, un ami de longue date, est le fils d'un célèbre orthodontiste et dispose également de beaucoup d'argent. Ils se sont rencontrés en 1966 avec l'idée de faire quelque chose d'original et pourquoi pas dans le domaine de la télévision.

Ils placent une annonce très particulière dans le Wall Street Journal en mars 1968 : "Jeunes gens avec capital illimité recherchent partenaires afin d'investir et de développer un business, quel qu'il soit." Ils reçurent des milliers de propositions dont celle par exemple de fabriquer des balles de golf biodégradables !

Notre troisième homme s'appelle Artie Kornfeld, vice président de Capitol Records, recruteur de talents, homme respecté dans le milieu du disque, d'allure plus que relax, souvent pieds nus et qui fume du haschich dans son bureau ! Mais c'est aussi un homme charnière pour les rockeurs gros vendeurs de disques.

Enfin le quatrième homme s'appelle Michael Lang, le plus médiatique des quatre, les cheveux longs, bouclés, celui qu'on peut voir de temps en temps dans le film chevauchant une moto ou un cheval et qui a déjà une expérience dans le domaine puisqu'il a organisé peu de temps auparavant, un très gros festival rock à Miami avec 40.000 spectateurs.

Lang et Kornfeld habitent le même quartier et rêvent tous les deux d'organiser un événement médiatique ; le projet est flou car ils ont aussi envie de créer un studio d'enregistrement dans la région de Woodstock, qui est une région très prisée à l'époque par de nombreux artistes de renom comme Janis Joplin, Van Morrison et même Jimi Hendrix qui possède une maison dans le coin.

Leur plus gros problème est évidemment l'argent qu'ils n'ont pas et l'annonce de nos deux autres compères va faire mouche.

Plus personne ne sait aujourd'hui qui a eu l'idée du festival, mais peu importe; toujours est-il qu'après plusieurs réunions entre les quatre hommes, l'idée de faire un concert rock fut retenue.

Les quatre partenaires vont créer une corporation du nom de Woodstock Venture et chacun aura 25% des parts. Ils choisirent ce nom car c'est à Woodstock que vivait leur idole : Bob Dylan



Le logo du festival a été dessiné par Arnold Skornik qui était un grand fan de jazz ; c'est ainsi qu'il avait d'abord dessiné une flûte avec une colombe, pour ensuite en faire un manche de guitare sur l'insistance de M.Lang.
L'idée du concert d'un jour est abandonnée et remplacée par un événement d'au moins 3 jours.

Reste évidemment à trouver un site.... demain je vous raconterai la mise en place géographique de ce qui deviendra le plus grand festival rock de tous les temps.

iroico - 1205674lui écrire blog Publié le 07/08/2009 à 21:47 supprimer cette contribution
si j'osais....
http://www.youtube.com/watch?v=XnamP4-M9ko&feature=related

1925550 Publié le 07/08/2009 à 22:01 supprimer cette contribution
Ose, je t'en prie

Je posterai un épisode tous les jours, je vais vous le faire par le menu...
PHIL - 391201lui écrire blog Publié le 08/08/2009 à 00:14 supprimer cette contribution
Steplé Madame, j'peux prendre une place au premier rang ?
A l'époque j'étais au fond mais j'voyais bien, alors que maintenant ...
15 ans j'avais, c'était la révolution, les filles étaient belles et l'air embaumait un parfum....
1925550 Publié le 08/08/2009 à 00:22 supprimer cette contribution
Depuis que j'ai 15 ans , je regrette d'être née trop tard....

Mébon, ce week-end, c'est chez moi comme tous les ans :
http://www.lesnuitssecretes.com/photos-2008.php

1925550 Publié le 08/08/2009 à 12:09 supprimer cette contribution
"Three days of peace, love and music" sont les mots choisis pour annoncer le festival et c'est très bien vu; c'est-à-dire que le mot Peace va immédiatement faire comprendre aux gens qu'il faut s'y rendre par tous les moyens car en ces temps troubles, la guerre du Vietnam et les conflits dans le monde, ce festival pourrait devenir l'occasion unique de faire changer les choses.

Je vous rappelle, et c'est important, que les organisateurs ont à peine plus de vingt ans en 1969 !

Nos quatre compères vont d'abord développer l'idée d'organiser leur festival à Walkill qui se trouve à 50 km de Bethel, la petite bourgade qui accueillera le festival le 15 août. Les habitants de Walkill voient d'un très mauvais œil l'arrivée dans leur région de milliers de jeunes chevelus, fumant des joints et à leurs yeux semant inévitablement la pagaille ; donc pour eux, pas question de les accueillir. Un panneau sera même dressé à l'entrée de la ville disant à peu près ceci : "le premier hippie qui entre dans Walkill sera abattu !"




Il ne faut pas oublier que le film "Easy Rider" vient de sortir, qu'il fait un tabac, mais qui pour une grande partie de l'Amérique profonde qui rejette en bloc l'évolution de leur jeunesse, représente ce qu'elle déteste le plus; d'autre part, Walkill est un site industriel, assez vaste mais terriblement froid et Michael Lang, qui est le responsable artistique du festival, ne sent pas du tout cet endroit, car lui il recherche la nature, les espaces et l'osmose entre le paysage, la musique et le public.



Le projet Walkill tombe à l'eau et nous sommes déjà le 15 juillet, c'est-à-dire un mois seulement avant l'ouverture du festival.



C'est à ce moment là que Michael Lang va rencontrer un certain Elliot Tiber qui est propriétaire du Monaco Motel situé sur le territoire de Bethel. Un motel de 80 chambres, presque toutes vides et bientôt en faillite. Tiber va proposer à Michael Lang et Artie Kornfeld d'organiser le festival sur son terrain, d'autant plus qu'il fait partie du conseil communal de Bethel et qu'il possède un permis pour organiser un festival. Mais il y a un problème : son terrain est marécageux, donc pas possible d'accueillir des dizaines de milliers de personnes.


Peu importe, Elliot Tiber envoie Lang et Kornfeld chez un fermier du coin qui s'appelle Max Yasgur. Yasgur est un homme très dur en affaire, mais honnête et homme de parole. Il propose de louer son terrain pour 75.000 $.

Dans un premier temps Michael Lang est ravi et soulagé; imaginez un terrain de 300 hectares, avec de grandes prairies, des forêts et un lac ! En plus Max Yasgur est scandalisé par l'attitude des autorités de Walkill car il aime la jeunesse; il sera tellement impliqué émotionnellement qu'il va fournir du lait, des œufs et du pain à tous ces hippies affamés qui passeront devant sa ferme durant toute la durée du festival. Il va même monter sur scène et parler au public... En fin de compte, ils vont se mettre d'accord pour louer le terrain de Max Yasgur 25.000 $.

Les organisateurs, qui sont tout de même très malins, parlent à qui veut l'entendre de prévisions oscillant entre 40.000 et 50.000 personnes mais ils mentent ; en réalité ils ont déjà vendu 180.000 tickets aux quatre coins des Etats-Unis, donc ils savent que quelque chose d'énorme va se produire.





En plus, le refus de la ville de Walkill va booster l'intérêt du festival en attirant encore plus de monde pour soit disant soutenir ces pauvres organisateurs. N'empêche, il faut faire vite, très vite. Une armée de bénévoles, menuisiers, charpentiers, électriciens, camionneurs vont s'affairer à partir du mardi 12 alors que les premiers festivaliers arrivent déjà sur le site, 3 jours avant l'ouverture du festival !!!



Que va-t-on faire de tous ces gens ?



Demain, je vous raconterai l'arrivée massive du public, les derniers préparatifs et le coup d'envoi du plus grand festival rock de tous les temps.

770362 Publié le 08/08/2009 à 12:16 supprimer cette contribution



en allant voir sur le site de la rtbf....j'ai appris
ça

j'aimais bien sa reprise de hey Joe



913080 Publié le 08/08/2009 à 12:22 supprimer cette contribution



J'avais point vu ce fil !!

Comme papaPhil, j'avais 15 ans et je rentrais d'Irlande, les lèvres encore toutes sucrées des bisous de Claire...

Je sens qu'on va se régaler. Merci Thaleia.

iroico - 1205674lui écrire blog Publié le 08/08/2009 à 12:22 supprimer cette contribution
ambiance
http://video.google.fr/videoplay?docid=-3981364972665945187&ei=L059SuSTAoT02gKpl-XzDg&q=wwoodstok&hl=fr&client=firefox-a
1925550 Publié le 08/08/2009 à 12:29 supprimer cette contribution
C'est avec grand plaisir que je laisse ceux qui aiment agrémenter mes propos des vidéos ad hoc...

Iroico
2529577 Publié le 08/08/2009 à 12:33 supprimer cette contribution
Thaleia

Elle l'a rêvé, elle l'a fait
913080 Publié le 08/08/2009 à 12:35 supprimer cette contribution

J'étais raide dingue de Janis.



Scotché par son interprétation de Summertime.

pleurer




1925550 Publié le 08/08/2009 à 12:35 supprimer cette contribution
Bleuette

Tu me connais....j'pouvais pas laisser passer cet anniversaire comme ça sans rien dire !
1925550 Publié le 08/08/2009 à 12:39 supprimer cette contribution
Citation:
Scotché par son interprétation de Summertime


Je suis entrain de ré-écouter...

C'est fort, ça donne le frisson !

2539700 Publié le 08/08/2009 à 12:39 supprimer cette contribution
Les filles étaient belles avé les fleurs dans les cheveux et tout et tout

Arlo Guthrie - Coming Into Los Angeles - Woodstock 1969

Janis Joplin - Piece of my heart

2424261 Publié le 08/08/2009 à 17:45 supprimer cette contribution
Pisse

2529577 Publié le 08/08/2009 à 18:01 supprimer cette contribution
http://quelques anecdotes
2424261 Publié le 08/08/2009 à 18:08 supprimer cette contribution
En fait les hippies sont des fouteurs de mer*de, des drogués, des inconscients...
1925550 Publié le 08/08/2009 à 18:20 supprimer cette contribution
Citation:
Pisse


and Love Judas




913080 Publié le 08/08/2009 à 19:21 supprimer cette contribution

Pisse and love :



(Judas... )

iroico - 1205674lui écrire blog Publié le 09/08/2009 à 08:46 supprimer cette contribution
pour ceux qui en ont....entre les oreilles bien sur

http://www.youtube.com/watch?v=Hf0Dm-OaTNk
1925550 Publié le 09/08/2009 à 08:55 supprimer cette contribution

merci, c'est génial pour se réveiller !
iroico - 1205674lui écrire blog Publié le 09/08/2009 à 09:04 supprimer cette contribution
...à consommer sans modération,voire en boucle à vie, matin et soir pour un renforcement efficace de l'empathie et de la sympathie !... doublez la dose si nécessaire
merci pour ce fil Thaleia
913080 Publié le 09/08/2009 à 11:34 supprimer cette contribution

Râââlala

Bon d'accord c'est dimanche mais j'attends la suite, moi.

1925550 Publié le 09/08/2009 à 11:37 supprimer cette contribution
Le premier gros problème vient du fait que personne n'avait prévu d'accueillir les premiers spectateurs avant le vendredi 15 ; mais en aucun cas le mardi 12 !!!
Imaginez vous quelques centaines de chevelus débarquant sur le site en s'installant avec famille et bardas, alors que même la sono n'est pas encore tout à fait installée.
Cette sono au départ a posé d'énormes problèmes puisque personne parmi les soit disant spécialistes n'a accepté et n'était capable de fournir une sono pour 50.000 personnes; ça ne s'était jamais vu.

Alors c'est finalement quelqu'un de la région, passionné et prêt à relever un défi, qui va construire une sono pour maximum 150.000 personnes. Ce gars qui s'appelle Allan Markoff accepte et s'engage pour construire la plus grosse sono jamais réalisée pour le plus grand show du monde ! Nous sommes à ce moment là au mois de mai et il lui reste 3 mois pour réaliser l'impossible.

Tout le monde s'affère ce mardi 12 août 1969 ; comme des fourmis, tous les corps de métier passent à la vitesse supérieure et la fièvre monte... Mais toujours avec une certaine naïveté et une certaine insouciance; c'est ainsi que personne n'a pensé aux cabines de billetterie, les kilomètres de clôture ou encore les sanitaires.

Michael Lang parcourt le site à cheval, cheveux au vent, veste à franches et pieds nus en savourant la naissance de son projet alors que les deux financiers, John Roberts et Joel Rosenman réalisent déjà qu'ils se sont peut-être embarqués dans un projet complètement fou.

Les jours passent et le monde afflue d'une façon impressionnante. Michael Lang et Artie Kornfeld se rendent compte que les quelques milliers de spectateurs déjà présents viennent des quatre coins des Etats-Unis, ce qui annonce donc beaucoup beaucoup de monde à venir; on leur dit aussi que les routes commencent déjà à être saturées !

Ce festival va engendrer les plus gros embouteillages de l'histoire des Etats-Unis puisque les routes qui mènent au site ne sont pas larges et peu de parkings ont été prévus. Des gens abandonneront leur voiture à plus de 20 kilomètres du site et il y en aura beaucoup qui n'arriveront jamais.
La société Woodstock Venture avait annoncé ce festival comme étant un week end à la campagne. L'annonce était parue dans de nombreux journaux et annoncée à la radio, aussi bien à Los Angeles, qu'à San Francisco, New York, Boston, Dallas et Washington DC. Il fallait évidemment trouver une organisation qui veille au bon déroulement des choses pour pouvoir servir les gens, les orienter, les aider et les nourrir.
On va faire appel à une communauté qui s'appelait Hog Farm. Cette communauté s'était installée sur une réserve indienne au Nouveau Mexique et son leader se faisait appeler Wavy Gravy et se targuait de détenir le titre de Ministre de la Parole ! Mais la mère salvatrice de toute cette organisation est un petit bout de femme d'une trentaine d'année, du nom de Lisa Law; enceinte de 6 mois, elle va tout prendre en charge pendant 3 jours avec une énergie inouïe, sauvant ainsi une bonne partie de la fête.

Il est 17h 06 très exactement, ce vendredi 15 août et le premier artiste va monter sur scène. Demain, je vous raconterai comment s'est déroulé le début du plus grand festival rock de tous les temps...

2424261 Publié le 09/08/2009 à 12:14 supprimer cette contribution
Proches physiquement de l'espèce humaine, les hippies sont en réalité une sous-espèce de Koalidés. Ils peuvent être regroupés, à l'heure actuelle, en différentes sous-espèces: Joyeux Hippies et ses sous-sous-espèces "défoncés rigolards" et "tapeurs" se regroupant en fameux "cercles de tapeurs" et Cultivés Moralisateurs (communément appelés "Je sais tout j'vais à la fac"). Les hippies sont une véritable plaie pour la société.

Majoritairement peuplé de poils, identifiable au gilet en peau de mouton artisanale et poncho multicolore typique, ils aiment se rassembler dans des festivals merdiques, des chambres enfumées (à défaut d'un mini van Volkswagen) où l'hygiène ne semble pas être une priorité. Facilement reconnaissable, ils peuvent toutefois être confondus avec des clowns ou des SDF auxquels ils sont apparentés. Leur comportement variant du saltimbanque au plus dépravé des routards, voir clodo.

Durant les vingt dernières années, la population hippique est en continuelle décroissance. La consommation de drogues dures serait l'indicateur principal de cette décroissance. La population des hippies admet comme but suprême de son existence de sauver le monde, et pour cela, elle est prête à utiliser tous les moyens dont elle dispose, à savoir: fumer du cannabis, jouer du dijedjeridoo, faire l'amour (et surtout pas la guerre), mais leur but secret est tout autre, le monopole planétaire des paniers en osier et des objet en rotin, les rares personnes qui s'opposeront à ce sombre dessein le payant de leur vie, John Fitzerald Kennedy, Carlos, et Dora l'exploratrice faisant parti de ces opposants sacrifiés, seul José Bové y parvint en les privant de leur ressource alimentaire principale: le fromage de chèvre.

Les meilleurs moyens de nuire aux hippies est de couper leur herbe ou leur dreadlocks avec de la laine de verre, leur proposer un job à responsabilité, leur planter un pieu dans le cœur, leur couper la tête puis les bruler dans un bain d'acide. Ou alors, leur diffuser du death métal enfermés dans une pièce sans fenêtres.
1925550 Publié le 09/08/2009 à 12:29 supprimer cette contribution





1925550 Publié le 10/08/2009 à 07:52 supprimer cette contribution
Le vendredi 15 août 1969 peu après 17h, presque tout est en place pour accueillir le premier artiste. Les organisateurs avaient compris qu'ils allaient être submergés au niveau des guichets et en plus, de nombreuses clôtures, placées à la hâte avaient déjà cédées laissant un flot humain envahir le site...

C'est ainsi que deux heures avant le premier concert le remarquable Chip Monk et son calme salvateur, chargé de toutes les annonces de scène, y compris la présentation des artistes, va annoncer aux dizaines de milliers de personnes déjà présentes qu'à partir de ce moment, l'entrée sera gratuite.
Quand le triple album de Woodstock sortira en mars 1970 et ensuite le film, personne en dehors des Etats-Unis ne pouvait s'imaginer qu'il y avait eu beaucoup plus d'artistes que ceux que l'on découvrait dans le film. Une vingtaine sur les deux albums mais trente deux en réalité. Creedence Clearwater Revival, Greateful Dead, Johnny Winter et The Band feront partie de ces grands noms complètement absents et passés sous silence dans la campagne de presse pour la promotion du disque.
Michael Lang et Artie Kornfeld avaient décidé depuis le début que la première journée serait consacrée aux groupes folk et artistes plus orientés vers un set acoustique, question de démarrer en douceur. Un groupe beaucoup plus remuant était prévu en fin de soirée ; un groupe dont on parlait beaucoup du côté de San Francisco et qui n'avait pas bonne réputation : Sly & the Family Stone.

C'est le groupe Sweetwater qui normalement devait ouvrir cette première journée, mais à cause du trafic qui les a bloqué pendant 5 heures, c'est Richie Havens qui va donner un concert marathon de plus de 2 heures et tout seul, rallongeant à plusieurs reprises son set de quelques minutes en attendant l'arrivée d'autres artistes. Sweetwater finira par se produire vers 19h suivi de Bert Sommer qui avait une voix magnifique, assis en tailleur, seul, et livrant un set de toute beauté.

Voir

Il avait tenu un beau rôle dans la comédie musicale "HAIR". Ensuite Tim Hardin, sérieusement entamé tiendra quelques minutes, le temps d'exécuter deux morceaux.

La tempête qui a balayé le festival le dimanche après-midi fait partie de l'histoire de Woodstock; mais le temps était très instable durant tout le week end et d'autres petites averses eurent lieu à deux ou trois reprises. Mais une averse, si petite soit elle va transformer le terrain en patinoire en quelques minutes surtout sous les pieds des 150.000 personnes estimées pour cette première journée.

ICI

A 21h30 le vendredi soir le concert de Ravi Shankar doit être interrompu à cause de la pluie et là se pose le problème du manque évident de protection de la scène.

La chanteuse Mélanie Kafka avait été invitée par Michael Lang. Elle est montée sur scène complètement pétrifiée, suivie par Arlo Guthrie et Joan Baez qui finira son set vers 2h du matin.

Voir

Michael Lang, seul, va décider de programmer Sly & the Family Stone afin de clôturer cette première soirée. Artie Kornfeld, son associé ne voit pas ça du tout d'un bon œil car Sly Stone sait être un agitateur et pourrait prendre le public a parti sans aucune raison ce qui risquerait de ruiner cette première journée extrêmement longue pour un public de plus en plus nombreux, sur un terrain humide et prêt à tout, sauf à dormir.

Artie Kornfeld fera placer des barrières afin d'éloigner de quelques dizaines de mètres un public plus que jamais décidé à danser. Le concert de Sly & the Family Stone entrera dans les annales et les hauts parleurs se tairont vers 5 heures.... le samedi matin.

Demain, je vous parlerai notamment du service de sécurité mis en place par les organisateurs du plus grand festival rock de tous les temps.

913080 Publié le 10/08/2009 à 09:23 supprimer cette contribution

Passionnant.

(Juste un peu dommage la friture habituelle sur la ligne... )



2432123 Publié le 10/08/2009 à 18:36 supprimer cette contribution
merci Thalea pour le fil
vivement demain!
Page 1 | 2 | 3

Forums > Musique Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Trois jours de Paix, d'Amour et de Musique| Suivant >>

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions
Forum
 Net Etiquette
 Vos forums
 Charte utilisation
 Derniers posts
 Rechercher
 Forums favoris
 Modération
 Mode d'emploi
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
0 connectés au chat
6 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Trois jours de Paix, d'Amour et de Musique