vie,six,jours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Une vie en six jours.

Impression :

(Détail)
Putain, qu'est ce qu'il m'est arrivé!!!

Ce matin je me suis levé et j'avais 60 ans !
Il y a 3 jours, je jouais encore au football dans la rue, avec mes copains; quand on en avait marre, on prenait son vélo et on allait voir l'avancement des travaux de l'école normale, sur laquelle était tombé un avion allemand. Le mercredi après-midi, on allait tous boire un coca au bistro chez Rose, pour voir les émissions enfantines à la télévision. On se demandait si cet appareil existerait longtemps car, quand on le regardait, on ne pouvait pas parler et nous, on aimait bien parler.

Avant hier, au boulot, j'ai reçu une augmentation, je pense que maintenant je vais pouvoir m'acheter une voiture; ce sera plus facile pour aller faire les courses le samedi. Et le dimanche, s'il fait beau, on pourra de temps en temps aller à la mer ou dans les Ardennes. - On ne se voit pas beaucoup car on travaille tous les deux, surtout moi; je suis rarement à la maison mais justement, on pense sérieusement, si ça continue comme ça, d'en acheter une d'ici quelques années. Si on fait un prêt sur 25 ans, on sera vraiment chez nous quand on sera pensionnés. - C'est la rentrée des classes, pour nos enfants c'est la première fois, j'ai presque envie de pleurer à leur place, mais ils vont se faire plein de petits copains, ça va passer. - Je voudrais m'acheter une nouvelle voiture mais je vais attendre un peu, cela fait 7 ans que les WE je travaille dans la maison, elle sera bientôt terminée et je dois encore acheter pas mal de matériel. De toute façon, comme on ne part pas en vacances et qu'on ne va plus jamais à la mer ou dans les Ardennes, une nouvelle voiture n'est pas vraiment indispensable.

Hier, pour mes 50 ans, j'ai donné une grande fête, j'ai invité toutes les personnes qui avaient pris une part importante dans ma vie; j'ai revu des copains que je n'avais plus vus depuis plus de 30 ans.
On n'a pas tellement changés, un peu plus mûr sans doute; et puis on a des enfants, une maison, une voiture. On parle aussi un peu de ceux qui n'ont pas eu notre chance ou qui ne sont déjà plus là. - Tout s'est bien passé, on a été contents de se revoir, on s'est bien amusés on se souviendra longtemps de cette soirée. Un resto ou deux puis la vie continue. - J'ai dû pousser un coup de gueule car il y a un peu de laisser aller dans ma société; si ces gens croient que la vie est facile et que c'est un long fleuve tranquille, ils se trompent. - Je suis devenu grand-père, depuis aujourd'hui, ça me fait un drôle d'effet et j'ai horreur de m'entendre appeler Papy, ça fait vieux je trouve.

Aujourd'hui est un grand jour, je vais fêter mon 60ème anniversaire en compagnie de mes copains et des gens que j'aime bien, j'espère que ça va bien se passer.

Demain, comme les autres jours, s'il fait beau, j'irai m'assoir sur mon banc; de toute façon j'ai rien d'autre à faire. - Mon chien est mort depuis longtemps, mes animaux aussi, et puis ça devenait difficile de m'occuper d'eux. - Je ne vais plus à Bruxelles, d'ailleurs qu'est-ce que j'irai y faire, je ne connais plus personne, les rues ont tellement changé et ma société, comme toutes les autres sociétés de gardiennage, a été rachètée par l'État. Comme les Bourgmestres n'avaient plus de police, on leur a donné nos hommes. Des agent de contrôle et de prévention qu'ils appellent ça maintenant. - De temps en temps, c'est ma petite fille avec ses gosses qui viennent me voir, ou alors ce sont "mes" bébés Doriane et Morgane avec leurs bébés. Oh je sais bien elles disent que c'est pour venir faire mon linge et repasser; aussi pour me dire qu'il fait sale chez moi et que heureusement qu'elles sont là. Mais moi je sais bien qu'elles viennent parce qu'elles reçoivent un peu de sous. De toute façon, je ne les prendrai avec moi. - Le village que j'habite, mon village, a beaucoup changé. Comme il n'y a plus de zone inondable, on a construit plein de nouvelles maisons et je ne connais plus personne. Je ne vais plus jamais au bistro pour voir les copains, ceux qui vivent encore sont trop vieux pour sortir; et d'ailleurs, il n'y a plus de bistro dans mon village.

Après demain je ne serai plus là; telle est la vie des hommes à l'heure céleste, le temps d'une rose; un peu de bonheur, beaucoup de travail et pas mal de chagrin aussi; mais ne le dites pas aux enfants, la vie leur appartient et il sera tôt assez pour qu'ils s'aperçoivent que la vie est dure et courte. Dites leur seulement ce qu'on ne dit jamais assez, ce que je n'ai jamais dit assez : Je vous aime; Je t'aime .....



Enregistré le 17 Octobre 2008 à 22:36
par BODY - 2401257lui écrire blog
(tous ses textes)

Oeuvre Originale

Auteur :
BODY

Accueil | Conditions générales | FAQ | Contact | Créé par CAPIT
 Accueil
 Mon Menu Perso
 Rencontre
 Messagerie
 Chat
 Espace membre
 Expressions

 Vos textes
 Concours

 Poésie
 Les Auteurs
 Le top 30

 Déclaration d'amour
 Les Auteurs
 Le top 30

 Albums photos
 le top 30

 Plaisir d'écrire
 Plaisir de lire

 Les chansons
 Les contes
 Les nouvelles
 Les journaux
 Les discours
 Les présentations
 Les chroniques

 Forum
 Santé
 Sexualité
 Mariage
 Astrologie
 Jeux
 Voyager
 Humour
 Editorial
5 connectés au chat
20 connectés au total
Consulter l'annonce
ajouter aux favoris Une vie en six jours.