Le site de la rencontre amoureuse sérieuse.
N°Annonce

Mot de passe

Garder en mémoire

<< Précédent | Lorient 2023| Suivant >>
djenie à l'idée  08/08/2023
28 000 âmes en deux jours...
sans doute chiffre minoré pour ne pas "faire peur"...
Le stade était presque plein, et les rues aussi.....
Organisation incroyable: pour la nourriture, les toilettes, le passage des artistes, le timing du défilé d'au moins 70 groupes.....je ne reviens pas sur la sécu qui malgré l'extrême majorité d'européens s'entête à contrôler tous les sacs sans palpation heureusement.
On a tellement peur de ne contrôler que des faciès supposés terroristes et d'être mis au pilori du monde entier.....OK des échanges de sacs avec des complices tombées dans les filets d'Allah restent possibles .
Ceci dit j'aurais pu passer avec un couteau dans chaque poche....
Pour quelques "déséquilibrés" nous perdons notre liberté avec le sourire...ou pas
passons.....
Les jambes alourdies par les va et vient sur tous les sites, nous jetons notre dévolu sur une salle bondée de danseurs. Mon côté ochlo/claustrophobe me fait d'entrée sentir l'absence de vraie lumière et douter de véritables sorties de secours facilement accessibles.
une punition pour vrais danseurs et une occase unique pour les non danseurs de se mouvoir en douce et passer quasiment inaperçus .
La punition se précise pour nous....
un couple de musiciens guitare/violon entrent en scène.
une gavotte qui a bien duré quoi 16/18/20mn ? je regrette de ne pas avoir chronométré on devait battre des records.
mais la "musique" était raccord avec l'ambiance....
un violon joué façon transe qui me rappelait celui d'Ardanger en norvège mais en beaucoup moins bien...Là bas ils parlent volontiers de "crin crin"
Et dzing, dzing dzing ! aux limites de la résistance des tympans .
on avait l'impression qu'il jouait la même rengaine peu importe la danse.....
Je dois être un vieux qu'on sans doute, car à ma grande stupéfaction, des applaudissements assez peu nourris saluèrent leur prestation.
C'est vrai qu'avec force bières, la sensibilité artistique se fait volontiers plus tolérante..
On laissé les survivants se pâmer avec leurs dzing dzing dzing ! et quitté les lieux .
Après toutes les jolies mélodies de tout l'arc atlantique dommage de rester sur une note discordante.
ben oui jamais content...
N'empêche que le sommeil est venu très tardivement avec ces dzing dzing dzing obsédants qui rebondissaient entre mes oreilles malgré le silence de cette belle nuit d'été


Répondre

Page 1

<< Précédent | Lorient 2023| Suivant >>