Le site de la rencontre amoureuse sérieuse.
N°Annonce

Mot de passe

Garder en mémoire

Poème
Extraordinaire
2 vus
2 Coeurs

10/05/2004

Oeuvre Originale
Auteur : Gimel
Liste | Suivant >>

NO KILL (on libére le poisson vivant)

Quelle est cette tenue qui te couvre le corps
Sombre carapace verte et cette odeur de port
As-tu d’un égoutier subtilisé l’habit
Te voila attifé et bizarrement garni

Mais que veux tu donc faire de ce bout de bambou
Il ressemble à un fouet muni d’une lanière
Explique moi l’ami je ne comprend pas tout
Et que fais donc tu là, si prés de la rivière

Regarde moi dit il et tu comprendras tout
Ce fouet cette lanière, c’est pas pour le mérou
Mais pour leurrer la truite fario ou bien meunière
En mettant une mouche au bout de la lanière

D’un mouvement du poignet, tu fouettes bien en l’air
Afin de déposer au plus prés du repaire
De la truite cachée la mouche artificielle
Si la chance te sourie s’en est fait d’la rebelle.

Quand à mon habit vert, c’est pas académique
J’en conviens soit en sûr, mais au moins c’est pratique
Je peux rentrer dans l’eau sans me mouiller le dos
Et éviter aussi les douleurs pour mes os.

Regarde je la tiens, la belle se défend
Elle fend l’onde soyeuse d’un saut majestueux
Elle abdique et se rend quel combat élégant
Tiens la belle tu es libre, la pêche n’est qu’un jeu.

Pêcheur gentleman ta pratique me sidère
Tu attrapes une truite aussitôt la libère
Je tire mon chapeau et te salue bien bas
D’éviter cette fois que sonne son trépas.