Le site de la rencontre amoureuse sérieuse.
N°Annonce

Mot de passe

Garder en mémoire

Reiyelle


Poème
10 vus

04/01/2007

Auteur : Reiyelle
Liste | Suivant >>

L'attente



Si ta souffrance un jour, un jour de désespoir
Peut te faire oublier ton sacré amour-propre
Si l’horizon de ton futur se teint de noir
Si tu découvres la médisance et l’opprobre
Si, comme j’ai pleuré, tu pleures dans la nuit
Si tu te sens perdue, si tu te sens trop lasse
Si tu connais pire que la douleur, l’ennui
L’ennui qui s’insinue et lentement vous glace
Si ton amour, si ton nouvel amour
Comme tu m’as quitté à ton tour t’abandonne
Si tu connais ainsi les excessifs tourments
De ceux que l’on délaisse et qui pourtant pardonnent
Si tu es trop seule, si tu te sens moins forte,
Viens chez moi, je t’en prie, refais donc le chemin,
Vois-tu, je t’attendrai devant ma porte
Et quand tu seras là, on ne se dira rien,
On ne pleurera pas, je te prendrai la main
Et nous regarderons dans les brumes d’automne
Se lever le soleil, doux, comme un œillet jaune.