Le site de la rencontre amoureuse sérieuse.
N°Annonce

Mot de passe

Garder en mémoire

jovaly




Présentation : Liste | Texte
Lignes : 5 | 10 | 20 | 50 | 100
Je ne m'imaginais pas
Vingt ans plus tard ici bas
Je ne m'imaginais pas
T'écrire, assise là

Dans cet endroit que tu as
Réalisé pas à pas
Dans cet endroit que tu as
Fais fait vivre malgré cela

Un caractère vainqueur
Donne la réussite
Un caractère vainqueur
Et la bonne conduite

Maman tu es toujours là !
Pourtant tu ne m'entend pas
Maman tu es toujours là!
Cela fait vingt ans déjà

Que tu es partie là bas.
Tu es partie loin de moi
Que tu es partie là bas
Loin, d'où on ne revient pas




Malgré tout ce temps qui passe
Les souvenirs ne s'effacent

Le trois avril deux mille trois

Tu es partie dans d'autres lieux les yeux tournés vers les cieux
Je suis là à te regarder
Je continue à avancer
Dans ce chemin qui est tracé

Dix neuf ans que tu n'es plus là
Dix neuf ans que je suis sans toi

Trois avril deux mille vingt deux
Je pense bien à toi maman
Je pense bien à toi souvent
Oui à toi,aux si temps heureux.


Est ce que l'amour existe encore ?
Au soir de ma vie,quand le soleil est au crépuscule
Je veux croire en ton regard amoureux
A ta voix grave et harmonieuse
Je veux croire encore et encore
Que cet amour est en or.
Je veux croire en ta bouche au lèvres bien dessinées
Je veux croire que tu es ma dernière lumière,mon dernier sourire, avant le grand soupir.
Permet moi de te dire merci de me donner cet espoir, peut importe le temps,aimer est un cadeau.
Tu me donnes un magnifique présent.



Tu es née un 8 mai
Sur une île magnifique
Tu es née un 8 mai
La bas sous les tropiques

Le 8 mai 1902
Éruption volcanique
Saint Pierre, Martinique
8 mai 1926
Naissance de Désirée
Toujours en Martinique
8 mai 1946
Signature armistice

C'est un jour de fête
C'est un jour de liesse

C'est un jour de naissance
De ton arrivée maman


C'est un trois avril que tu es partie

Très loin, là bas dans cet autre pays

Pas avec joie,mais il fallait finir

Abandonner la chaire,et la vie

Laisser derrière toi tous tes soucis

Et enfin regarder un avenir

Qui se traduit par un long infini

Oui, toutes ces années qui sont passées

Ne peuvent complètement éffacer

Ton rire, ta joie, ta félicité

Dans ma tête,à jamais racinée

Tu seras toujours celle qui fut

La grande, l'amour,oh bien entendu

Celle qui m'a apporté en sont temps

Le plaisir de pouvoir dire maman



(Le 3 avril 2003,à 20 h, 18 ans que Dieu t'a dans ses bras,moi tu es dans mon cœur ❤️)


Page 1 | Suivant >


Je suis chrétienne évangélique
Et heureuse de l'être

j'aime lire les poèmes
et regarder les albums photos
Je recherche profondément un vrai ami, sincère, honnête,loyal, présent.
Une vraie relation Amicale,sans contraintes.




Un jour je suis arrivée sur ce site
Espérant trouver celui qui par la suite
Partagerai avec moi des moments
Qui seraient pour moi sans précédents

Je continuai à croire à espérer
Et laissant passer les années
Sans vraiment continuer à chercher
En espérant un jour le rencontrer

Je regardais les albums photos
Qui étaient de plus en plus beaux
Je me suis aperçu aussitôt
Que ce que je recherchais était haut

Je me suis mise à aimer écrire
A aimer aussi tous vous lire
Et j’ai parfaitement oublié
Ce que j’étais venu chercher

Ou peut être ai-je trouvé vraiment
Ce que je voulais pour l’instant
Des moments de grands bonheurs
Avec des gens qui ont du cœur

Ce ne sont que des poèmes
Des mots qui partent au vent
Ils remplacent tous les je t'aime
Mais eux sont là bien présent



Jovaly







Mon rêve d’adolescente
(Celui que j’attends)


Voyons comment est celui que j’attends ?
Réfléchissons, est- il Le prince charmant ?
A-t-il des cheveux longs, ou de l’argent ?
De grandes idées, ou bien est- il croyant ?

Mais pourquoi pas le tout en même temps
Dans mes rêves il existe vraiment
Il aime m’enlacer comme une enfant
Dans ses bras le soir, en m’endormant

Le matin, mon petit déjeuner m’attend
Amoureusement, car il est charmant
Il sait ce que j’aime, il sait ce que j’attends
Il sait que je l’aime, il en est conscient


Homme méticuleux, et homme exigent
Il aime ranger toute chose, bon vivant
Il aime préparer des plats excellents
Il est équilibré, souriant, aimant

Voilà, vous le connaissez maintenant
Il est épatant, celui que j’attends
J’ai toujours gardé un regard d’enfant
Dans ce monde de bruts, et de méchants




Jovaly